chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
94 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Esprit d'Air - Constellation

Chronique

Esprit d'Air Constellation
Si vous avez jamais voyagé au Japon, parcouru un manga, regardé L'été de Kikujiro, mangé du maguro nato, essayé de comprendre les règles du pachinko ou lu un roman de Murakami, vous savez que le Japon c'est différent. Les japonais ne pensent pas de la même façon et ne voient pas le monde avec des yeux d'occidentaux. Et puisque le Japon, c'est pas pareil, il est assez normal que la musique qu'ils composent, fut-ce du Metal, ne sonne pas du tout comme ce qu'on fait chez nous. Je vous propose donc un petit voyage, un poil déstabilisant, mais pas trop, avec un disque de là-bas.

Ecrit et composé par ESPRIT D'AIR, un gang Japonais exilé au Royaume-Uni, Constellation est un disque éminemment Japonais. Il est Japonais car interprété en Japonais mais il est aussi Japonais dans sa construction et ses intentions. Même si le gang ne réinvente rien, même si les plans de guitare, les riffs ou le jeu de batterie sont plus techniques qu'originaux, la musique créée par le trio développe des ambiances qui "font" Japonais, notamment par l'utilisation systématique d'un chant très mélodique, parfois contrebalancé par des compos très agressives. C'est cela, de mon point de vue, le point fort de Constellation, l'opposition entre une rythmique lourde et tranchante, presque Death / Thrash, des nappes de claviers mielleuses, un chant mélodique sirupeux et des arrangements sucrés. Un cocktail détonant, presque un mariage contre nature.

Prenons par exemple "Ignition". Le morceau démarre sur une intro mastoc, genre parpaing dans la gueule, un peu la même que sur "Killing In The Name" de RATM, suit un crescendo, une accélération progressive de la batterie, un gros riff poilu et paf, là où on s'attend à un growl bien caverneux ou un cri enragé, une nappe de synthé hyper sucrée vient casser la dynamique. Elle laisse bien vite place à un chant mélodique et traînant qui contraste joliment avec la musique bien agressive, le clavier fougueux se ré-invitant sur les refrains. La recette est sensiblement la même sur "The Hunter" et "Rebirth" : un contraste entre un fonds hyper lourd et méchant, des arrangements acidulés et un chant très très mélodique. Les autres pistes de la galette n'offrent pas toujours le même contraste, le groupe variant les plaisirs et les ambiances. Si ça le fait également sur la power ballad "Reminisce" et son beau solo de guitare final, d'autres morceaux où la rythmique suit la ligne de chant plutôt que de s'y opposer son vraiment trop kawaï comme "Starstorm" ou "The Awekening".

La musique est mise en valeur par une production bien léchée et des artwork spatiaux planants et immersifs (mention spéciale à l'illustration du single "The Hunter" avec une archère toute droit sortie d'Albator!). Le barrage de la langue n'en est pas vraiment un, les intonations très appuyées du chanteur compensant l'impossibilité de comprendre ce qu'il raconte (à moins de parler Japonais, bien entendu). Cependant, toute sympathique que soit la découverte, Constellation se rapproche dangereusement d'une forme de Pop Metal assez détestable. Vu sous cet angle, le contraste entre chant et rythmique peut apparaître comme une "bonne formule" ou une "caution Metal". Chacun jugera selon sa propre sensibilité, pour ma part, passé l'effet de surprise initial, Constellation me laisse une impression mitigée et même si cet album ne m'a pas entièrement satisfait, j'ai bien envie de suivre l'évolution de ESPRIT D'AIR, ne serait-ce que pour savoir s'ils vont emprunter l'une ou l'autre des voies ouvertes sur Constellation, rester sur le terre-plein central ou créer un nouveau chemin à travers champs.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Esprit d'Air
Heavy Metal Mélodique
2017 - Starstorm records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Esprit d'Air
Esprit d'Air
Heavy Metal Mélodique - 2010 - Japon
  

vidéos
Ignition
Ignition
Esprit d'Air

Extrait de "Constellation"
  

tracklist
01.   Ignition  (04:03)
02.   Rebirth  (05:12)
03.   Guiding Light  (03:49)
04.   The Hunter  (06:10)
05.   Starstorm  (03:38)
06.   The Awakening  (03:55)
07.   Reminisce  (04:46)
08.   Versus  (05:14)

Durée : 36:00

line up
parution
30 Juin 2017

Essayez aussi
Into Eternity
Into Eternity
The Incurable Tragedy

2008 - Century Media
  
Rage
Rage
Carved In Stone

2008 - Nuclear Blast
  
Satariel
Satariel
Phobos and Deimos

2002 - Hammerheart Records
  
Black Sabbath
Black Sabbath
Heaven and Hell

1980 - Warner Bros. / Vertigo
  
Rotting Christ
Rotting Christ
Kata Ton Daimona Eaytoy

2013 - Season Of Mist
  

Lutomysl
Firmament (EP)
Lire la chronique
Vexovoid
Call of the Starforger
Lire la chronique
Hegemon
Initium Belli (EP)
Lire la chronique
Sacred Reich
Ignorance
Lire la chronique
Beorn's Hall
Mountain Hymns
Lire la chronique
Bilan 2017
Lire le bilan
Bekëth Nexëhmü
De Urtida Krafterna (EP)
Lire la chronique
Blaze Of Perdition
Conscious Darkness
Lire la chronique
Stahlsarg
Mechanisms Of Misanthropy
Lire la chronique
Hell Militia + Watain
Lire le live report
Moenen Of Xezbeth
Dawn of Morbid Sorcery (Démo)
Lire la chronique
Inquisition + Septicflesh
Lire le live report
Iperyt
The Patchwork Gehinnom
Lire la chronique
Alder Glade
Spine of the World
Lire la chronique
Eraserhead
Holdout (EP)
Lire la chronique
Sheidim
Infamata (EP)
Lire la chronique
Greytomb
Monumental Microcosm (EP)
Lire la chronique
Cenotaph
Perverse Dehumanized Dysfun...
Lire la chronique
In Vain
Currents
Lire la chronique
Caronte
Yoni
Lire la chronique
Vargrav
Netherstorm
Lire la chronique
Assorted Heap
Mindwaves
Lire la chronique
Throane
Plus Une Main A Mordre
Lire la chronique
If I Could Kill Myself
Ballad of the Broken
Lire la chronique
War Possession
Doomed To Chaos
Lire la chronique
Solar Demise
Archaic War
Lire la chronique
Kartikeya
Samudra
Lire la chronique
Hyrgal
Serpentine
Lire la chronique
Exhumed
Death Revenge
Lire la chronique
T.O.M.B
Fury Nocturnus
Lire la chronique