chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
56 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Make Them Suffer - Worlds Apart

Chronique

Make Them Suffer Worlds Apart
Make Them Suffer est un plaisir coupable pour moi, depuis leur premier album Neverbloom, et surtout le très bon Old Souls. Leur mélange de metalcore-deathcore avec des claviers éthérés et une voix féminine aurait dû me rebuter selon toute logique, mais fonctionnait au contraire très bien, apportant au genre un souffle nouveau.
Seulement, voilà : la nouvelle chanteuse et claviériste est bien plus mise en avant, ainsi que le côté pop de leur musique. Et c'est la goutte d'eau qui met le feu aux poudres. La pochette criarde annonce la couleur : l'ensemble sera bien rose et propret.

Les choses se gâtent dès la toute première piste, 'The First Movement'. Couche de claviers permanente en fond sonore, refrain mièvre au possible avec une voix tellement recalée qu'on se croirait sur NRJ... La sept cordes et ses riffs pourtant pas mauvais semble complétement décalée, toute son efficacité effacée par le ton général de la chanson. Et il vaut mieux s'accrocher, toute la première moitié de l'album va dans ce sens. Chaque titre a son break sympathique, ses riffs plutôt efficaces, et son duo refrain-claviers qui bouffent tout le reste.
Il faut attendre 'Vortex' pour que le côté metalcore l'emporte enfin, et que la pop repasse au second plan. 'Power Overwhelming' et 'Midnight Run' en imposent un peu plus avec leurs riffs entraînants, et 'Dead Plains' avec son aura de rage contenue. Dommage que 'Save Yourself' clôture l'album sur une note négative, voire insupportable avec son final où voix parlée et chant féminin se superposent dans un fouillis qui me fait appuyer sur "stop" avant la fin à chaque écoute.
Les interludes d'ambiances électro à la fin de 'Power Overwhelming', au début de 'Dead Plains' et sur 'Contact' sont à mentionner également : absolument pas nécessaires, ils allongent l'ensemble inutilement alors que l'on voudrait au contraire profiter de cette deuxième partie de l'album un peu plus énervée. Le tout est servi par un son très propre, très moderne, qui sent un peu trop le numérique à mon goût et qui pourrait mettre plus en valeur la basse et la puissance de la guitare.

Pas grand-chose à dire de plus sur cet album dont j'attendais beaucoup et qui se révèle plutôt décevant. Tout le potentiel puissant et énergique de Make Them Suffer se retrouve écrasé sous sa nouvelle direction pop. En espérant que cette tendance ne soit que passagère.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

FullSail citer
FullSail
22/08/2017 13:10
note: 3/10
Oui j'ai l'impression de beaucoup parler de ce problème dernièrement.
C'est pas toujours facile, objectivement, c'est bien exécuté comme album pop, mais quand c'est un groupe qui défonçait qui s'y met ça me gonfle vraiment...
rivax citer
rivax
22/08/2017 08:52
Le Pop Metal, j'ai l'impression (désagréable) que c'est un truc qui monte. J'ai moi aussi un album à chroniquer et je ne sais pas trop par quel bout le prendre.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Make Them Suffer
Ex-deathcore à tendance pop
2017 - Rise Records
notes
Chroniqueur : 3/10
Lecteurs : (1)  3.5/10
Webzines : (7)  7.57/10

plus d'infos sur
Make Them Suffer
Make Them Suffer
Ex-deathcore à tendance pop - 2008 - Australie
  

écoutez
vidéos
Fireworks
Fireworks
Make Them Suffer

Extrait de "Worlds Apart"
  

tracklist
01.   The First Movement  (04:45)
02.   Uncharted  (04:53)
03.   Grinding Teeth  (03:45)
04.   Vortex (Interdimensional Hindering Inexplicable Euphoria)  (03:56)
05.   Fireworks  (04:39)
06.   Contact  (01:48)
07.   Power Overwhelming  (05:13)
08.   Midnight Run  (02:47)
09.   Dead Plains  (04:14)
10.   Save Yourself  (04:43)

Durée : 00:40:42

line up
parution
28 Juillet 2017

Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
King Bee
All Seing Eye (EP)
Lire la chronique
Presumption
Presumption
Lire la chronique
The Spirit
Sounds From The Vortex
Lire la chronique
River Black
River Black
Lire la chronique
Enslaved
E
Lire la chronique
Kanashimi
Inori
Lire la chronique
Beastmaker
Lusus Naturae
Lire la chronique
Perihelion
Örvény
Lire la chronique
Monarch!
Never Forever
Lire la chronique
Maze Of Sothoth
Soul Demise
Lire la chronique
Canker
Earthquake
Lire la chronique
Under The Church
Supernatural Punishment
Lire la chronique
Bloody Alchemy pour l'album "Kingdom Of Hatred"
Lire l'interview
Sacroscum
Drugs & Death
Lire la chronique
Iron Age
The Saga Demos (Démo)
Lire la chronique
Black Country Communion
BCCIV
Lire la chronique
The Wrong Tour To Fuck With Europe 2017
Beyond Creation + Disentomb...
Lire le live report
Damnation Defaced
Invader From Beyond
Lire la chronique
Mjölnir
Magnet Vektor
Lire la chronique
Fall of Summer 2017
Lire le dossier
Body Count
Bloodlust
Lire la chronique
Aetherian
The Untamed Wilderness
Lire la chronique
Forn Valdyrheim
Reminisce Eternity (Rééd.)
Lire la chronique
FennrLANE : Le pourquoi du one-man-band
Lire l'interview
No Return
The Curse Within
Lire la chronique
Cannibal Corpse
Red Before Black
Lire la chronique
Resurgency
No Worlds... Nor Gods Beyond
Lire la chronique
Feral
Forever Resonating In Blood
Lire la chronique
Talv
Entering a Timeless Winter
Lire la chronique