chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
89 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Unfragment - Les Courbures de l'Ame

Chronique

Unfragment Les Courbures de l'Ame
Il est rare que je prenne en charge une autoproduction. Une faible productivité de ma part risquant de faire louper le coche de la promo aux groupe explique en partie ce choix, mais n’oublions pas aussi une flemme intersidérale. Cependant, la qualité de ce que j’ai entendu d’Unfragment lorsqu’ils nous ont sollicité pour s’occuper de leur 4e album « Les Courbures de l’Ame » a suffit à me convaincre d’y accorder une écoute plus approfondie en Aout… que je soumet à votre jugement critique en Octobre (flemme intersidérale, tout ça). Unfragment existe depuis 2000 et est originaire de Cholet, dans la charmante région des Pays de la Loire, et les musiciens semblent avoir une vision très claire du style qu’ils souhaitent faire : du Death Metal pur jus, puisant son inspiration aussi bien du côté de Göteborg que de Stockholm.

Sur presque 50 minutes se déroulent une douzaine de compositions, après un titre instrumental de grande qualité (« l’Aube du Destin ») et très élégant. J’ai évoqué plus haut les premières racines stylistiques du groupe, mails cela reste réducteur tant le groupe joue avec les styles, sonnant au choix Oriental (« Sous le voile, mon Orient », l’apaisante et Orphaned Land-like « La valse des âmes »), tantôt carrément hard rock (« Karmageddon », « Des planches et des cordes ») ou rock / sensuel (la lascive « Les courbes de ma dame »). Ne stigmatisons pas les ‎Roussayais en les associant à des étiquettes étranges, le groupe sait aussi bien évidemment envoyer la poudre (« Colère Noire », « Tout le sang versé », la presque Black « La promesse »). Quand on sait que Kevin Paradis (qui a joué dans Benighted) est le batteur de session de l’album, ça pose le cadre d’entrée.

Vous aurez sans doute remarqué que la pochette est chatoyante et plus originale que nos habituelles têtes de mort / photos de cimetières (clichéééééééé) : le groupe a en effet adjoint à une musique dense et complexe (pas loin d’une heure) un artwork chiadé et très graphique, qui fait presque bande dessinée de prime abord. Regardez leurs vidéos Youtube où l’artwork défile durant l’écoute des morceaux, on se croirait au festival d’Angoulême. Le livret, dont le groupe m’a fait l’honneur de me fournir, comprend l’intégralité des paroles qui vous l’aurez constaté à la lecture des titres, sont en Français. J’en vois d’ici hausser un sourcil (ou trois), mais on s’habitue bien vite au growl (pas hyper puissant je dois dire) de Jérôme le vocaliste, et bravo à eux de faire dans l’originalité sur ce point, cela restant une prise de risque. Par contre, je ne suis pas fan du tout du chant féminin sur « Sous le voile, mon Orient », qui n’est pas maîtrisé du tout (mes excuses à la demoiselle qui chante).

Au fil des écoutes, il ressort de ces « Courbures de l’Ame » une variété de styles rafraîchissante, et un groupe qui maîtrise bien son sujet, aussi bien techniquement que conceptuellement. Le chant en Français est un atout supplémentaire, et je ne vous refais pas une passe sur l’artwork. Merci donc Unfragment, grâce à vous j’ai passé de bons moments musicaux et je situe dans quelle région de France se situe Cholet désormais, mon prochain Trivial Pursuit se passera sous de meilleurs auspices.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Unfragment
Death Metal
2017 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Unfragment
Unfragment
Death Metal - 2000 - France
  

vidéos
Dans le Regard, le Miroir
Dans le Regard, le Miroir
Unfragment

Extrait de "Les Courbures de l'Ame"
  
Karmageddon
Karmageddon
Unfragment

Extrait de "Les Courbures de l'Ame"
  

tracklist
01.   L'Aube du Destin
02.   Tout le Sang Versé
03.   Que M'Aurais-Tu Dit?
04.   Colère Noire
05.   Sous le Voile, Mon Orient
06.   La Promesse
07.   Dans le Regard, le Miroir
08.   Les Courbes de Ma Dame
09.   Des Planches et des Cordes
10.   Karmageddon
11.   Le Reflet des Actes 40/03
12.   La Valse des Âmes

line up
parution
28 Juillet 2017

Essayez aussi
Pestilence
Pestilence
Testimony Of The Ancients

1991 - Roadrunner Records
  
Demigod
Demigod
Slumber Of Sullen Eyes

1992 - Drowned Productions
  
Vehemence
Vehemence
Forward Without Motion

2015 - Battleground Records
  
Corpsessed
Corpsessed
Corpsessed (EP)

2012 - Dark Descent Records
  
Memoriam
Memoriam
For The Fallen

2017 - Nuclear Blast
  

Dismal
遺·白
Lire la chronique
Krolok
Flying Above Ancient Ruins
Lire la chronique
Përl
Luminance (EP)
Lire la chronique
Endless Chaos
Paths To Contentment
Lire la chronique
French black metal : la relève
Lire le podcast
R.I.P.
Street Reaper
Lire la chronique
Fugazi
13 Songs (Compil.)
Lire la chronique
Midnight
Sweet Death And Ecstasy
Lire la chronique
Meyhnach
Non Omnis Moriar
Lire la chronique
Crypts Of Despair
The Stench Of The Earth
Lire la chronique
Urn
The Burning
Lire la chronique
Sombre Croisade
Balancier des âmes
Lire la chronique
Rebaelliun
Bringer Of War (The Last St...
Lire la chronique
Morse
Pathetic Mankind
Lire la chronique
Canine
The Uprising
Lire la chronique
Limbonic Art
Spectre Abysm
Lire la chronique
Degial
Predator Reign
Lire la chronique
Rude
Remnants
Lire la chronique
Anatomia
Cranial Obsession
Lire la chronique
Dawn Ray'd
The Unlawful Assembly
Lire la chronique
Embittered Spunk Cadaver
The Final Throes of our Dyi...
Lire la chronique
Demolition Hammer
Epidemic Of Violence
Lire la chronique
Eldamar
A Dark Forgotten Past
Lire la chronique
Heir pour l'album "Au Peuple De L'abîme"
Lire l'interview
Mortuary
Nothingless Than Nothingness
Lire la chronique
The Faceless
In Becoming A Ghost
Lire la chronique
Necrovorous
Plains Of Decay
Lire la chronique
Impureza
La Caída de Tonatiuh
Lire la chronique
Loading Data
Double Disco Animal Style
Lire la chronique
Also Sprach Zarathustra
LAIBACH
Lire le live report