chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
42 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Muert - Ye Canariae Abezan

Chronique

Muert Ye Canariae Abezan
49 secondes. C’est la durée de temps calme sur les 40 minutes de cet album, et elles sont au début, sur l’introduction « Invocatio ad Guanche Abezan ». Et encore, elles sont calmes, mais tout de même angoissantes. La pluie, le vent, des percussions au loin, une voix qui déclame comme pour appeler Satan. Et Satan va arriver très vite, il déboule comme une tornade folle et déquille tout ce qui se trouve sur son passage. Aucune finesse, aucune forme de faiblesse, juste l’horreur à l’état pur.

MUERT n’est pas un nouveau venu, et je me souviens encore avoir acheté le premier album en 2012 pour la simple raison que Ebola, tête pensante du déglingué CRYFEMAL, s’y occupait des vocaux et des guitares. Bon, j’avais été un peu déçu car je n’y retrouvais pas les mêmes ambiances, et c’est pourquoi j’avais zappé le suivant, en 2015. La curiosité cependant a eu raison de moi et j’ai donc jeté mes grandes oreilles sur le troisième : Ye Canariae Abezan. Et je ne suis pas devenu fan.

Pourtant le groupe espagnol abat du boulot. Il ne fait pas dans la dentelle et déchiquette dans les règles, mais trop pour moi. Oui, je fais mon faible, mais je n’accroche pas au black quand il est trop épicé. J’aime qu’il ait des nuances, même légères, et ce n’est pas le cas de MUERT. Ce qui en fait un problème personnel totalement subjectif. C’est sûr, certains y trouveront au contraire la dose de haine, de flammes occultes, d’intolérance totale qui les fait vibrer.

De mon côté j’ai du mal à vouloir y revenir, estimant que l’épaisseur de noirceur vile empêche la plongée totale. Ce sont des coups répétés, continus, toujours donnés de la même manière et sans varier. Coup de pied dans les burnes, suivi d’un autre coup de pied dans les burnes, lui-même suivi d’un coup de pied dans les burnes… Ça me lasse bien rapidement…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Mitch citer
Mitch
07/09/2017 10:28
C'est quoi cette photo du groupe ? What the fuck?!
Sakrifiss citer
Sakrifiss
07/09/2017 08:12
Dans le genre il fait tout le travail possible en tous cas.
Je sais pas, je trouve ça trop "musique jetable" en fait. Là, je l'ai chroniqué, du coup je sais que je vais plus l'écouter...
Pourtant fan de Darkthrone, mais Darkthrone a plus travaillé sur les mélodies froides, Muert est bien plus chaud.
gulo gulo citer
gulo gulo
07/09/2017 07:55
Pas encore pris le temps de m'y plonger pour de bon, mais il a l'air mieux que le second, qui m'avait déçu après un premier (acheté aussi, je ne sais plus pourquoi) assez délicieusement sinistre et gondolé.
Celui-ci a l'air de se classer dans la famille des darkthronistes un peu déjantés, genre le dernier Tangorodrim - en un cran moins halluciné, tout de même.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Muert
Black Metal
2017 - Hammerheart Records
notes
Chroniqueur : 5.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (3)  7/10

plus d'infos sur
Muert
Muert
Black Metal - 2010 - Espagne
  

écoutez
tracklist
01.   Invocatio ad Guanche Abezan
02.   Olor a muert
03.   Of Corpses, Evil & Drinks...
04.   1.000 momias
05.   Acentejo 1494
06.   Crueldad desde islas Canarias
07.   Sacrifice in the Wild Reigns of Aguere
08.   Leprocity
09.   Leyendland

Durée : 40:14

parution
8 Septembre 2017

Essayez plutôt
Nyseius
Nyseius
De Divinatione Daemonum

2015 - Aeternitas Tenebrarum Musicae Fundamentum
  
Osculum Infame
Osculum Infame
Dor-Nu-Fauglith

1997 - Mordgrimm Records
  
Der Weg einer Freiheit
Der Weg einer Freiheit
Unstille

2012 - Viva Hate Records
  
Sytris
Sytris
Pod sztandarami otchłani (EP)

2016 - Werewolf Promotion
  
The Ruins Of Beverast
The Ruins Of Beverast
Exuvia

2017 - Ván Records
  

MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal Partie 2
Lire le podcast
Antagonism pour l'EP "Thrashocalypse"
Lire l'interview
Portal
ION
Lire la chronique
Uada
Cult Of A Dying Sun
Lire la chronique
Blood Red Fog
Thanatotic Supremacy
Lire la chronique
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Sadistik Forest
Morbid Majesties
Lire la chronique
The Beast of Nod
Vampira: Disciple of Chaos
Lire la chronique
Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique
MoM Hors-Série : Top 4 Prog
Lire le podcast