chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
21 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Myrkur - Mareridt

Chronique

Myrkur Mareridt
Et voici le deuxième album de l’une des femmes les plus controversées dans notre bel univers du black metal. La Danoise Amalie Bruun, expatriée aux Etats-Unis depuis déjà belle lurette et à l’origine de son bébé, MYRKUR. J’ai presque envie d’applaudir ceux qui ne la connaissent pas tant les polémiques ont été fortes et ont su diviser les amateurs de musique metal. Même sur le forum de Thrashocore les avis ont été partagés, et la note du premier album sur Metal Archives montre aussi à quel point le projet a su en horripiler certains : une note moyenne de 41% pour 14 notations. Ah oui c’est sévère, mais le regretté FleshOvSatan l’avait été encore plus avec un 3/10…

Qu’ils sont durs… MYRKUR c’est pourtant du très, très bon ASMR metal. Ah si ! Ah tiens, j’en vois un qui s’y connaît encore moins que moi en tendance Youtube. L’ASMR, ce sont ces enregistrements de sons censés être agréables et te calmer ! Une nana qui caresse un pinceau sur le micro, une autre qui lèche le micro goulûment, une autre encore qui regarde bien la caméra tout en touillant un bol empli de pâtes. Sluuuuurp, sluuuuuuurp. MYRKUR, il faut l’admettre, c’est l’ASMR du metal. Pas tout le temps, soit, et sur ce deuxième album on commence même par croire que ça ne l’est pas du tout avec un « Måneblôt » qui est même très agressif musicalement, et avec une bonne part de vocaux criards dans les graves. On y trouve bien entendu déjà la voix claire de notre demoiselle, mais véritablement intégrés à une musique déchaînée entrecoupée de passages à tendance folk. Soyons honnête, c’est un morceau qui donne envie de découvrir plus en profondeur MYRKUR.

Mais alors le reste, et donc les 9 pistes suivantes, n’ont plus cette agressivité. Il y a des parties metal, mais là encore, c’est assez doux, plutôt rêveur et contemplatif à la FALKENBACH. Mais surtout il y a la voix exagérément généreuse d’Amalie qui susurre ses paroles en nous apaisant tout autant que Baby Zelda avec ses sucettes. Un mal ? Non, pas nécessairement, ça dépend de ta sensibilité. Tu peux très bien te laisser emporter par son timbre, qui fait en plus l’effort de varier et de sonner très juste. Et puis tu peux passer bien à côté. Te dire que tu préfères encore aller écouter Sissel, Françoise Atlan, ou pourquoi pas DEEP FOREST ou ENIGMA par moments…

Par contre, même les fans de MYRKUR devraient tout de même tiquer sur la dernière piste. Pendant les deux minutes de «Børnehjem » il faut se taper la voix autotunée d’une gamine démoniaque. C’est une horreur. Après avoir été calmés pendant plus de 35 minutes, on nous fout ça dans les oreilles et le stress revient direct. Remarque… C’est peut-être volontaire, histoire de nous donner envie de réécouter à nouveau l’album au début et de repartir pour un tour d’ASMR…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Sangarn citer
Sangarn
24/09/2017 02:08
Le premier extrait est plutôt sympa, mais vaut mieux s’arrêter là.
Stockwel citer
Stockwel
19/09/2017 13:27
Un peu le même avis que toi, il reste très peu de métal mais pourtant c'est pas si mal. J'aime beaucoup le premier morceau, si tout l'album avait été comme ça il aurait été excellent.
Sulphur citer
Sulphur
14/09/2017 09:59
J'ai écouté quelques titres de ce nouvel album, et ça n'accroche toujours pas. En live c'est très bof, et le précédent album m'a laissé de marbre. Pour le côté hargneux, on trouve mieux ailleurs. Pour le côté ASMR (bien vu), aussi. Maintenant, je salue tout de même le fait que les chansons soient courtes, ça raccourcit le malaise.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Myrkur
ASMR Metal
2017 - Relapse Records
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs : (1)  8.5/10
Webzines : (16)  7.64/10

plus d'infos sur
Myrkur
Myrkur
ASMR Metal - 2013 - Danemark
  

tracklist
01.   Mareridt
02.   Måneblôt
03.   The Serpent
04.   Crown
05.   Elleskudt
06.   De tre piker
07.   Funeral
08.   Ulvinde
09.   Gladiatrix
10.   Kætteren
11.   Børnehjem

Durée : 38:19

line up
parution
15 Septembre 2017

voir aussi
Myrkur
Myrkur
M

2015 - Relapse Records
  
Myrkur
Myrkur
Mausoleum (Live)

2016 - Relapse Records
  
Myrkur
Myrkur
Myrkur (EP)

2014 - Relapse Records
  

Vexovoid
Call of the Starforger
Lire la chronique
Hegemon
Initium Belli (EP)
Lire la chronique
Sacred Reich
Ignorance
Lire la chronique
Beorn's Hall
Mountain Hymns
Lire la chronique
Bilan 2017
Lire le bilan
Bekëth Nexëhmü
De Urtida Krafterna (EP)
Lire la chronique
Blaze Of Perdition
Conscious Darkness
Lire la chronique
Stahlsarg
Mechanisms Of Misanthropy
Lire la chronique
Hell Militia + Watain
Lire le live report
Moenen Of Xezbeth
Dawn of Morbid Sorcery (Démo)
Lire la chronique
Inquisition + Septicflesh
Lire le live report
Iperyt
The Patchwork Gehinnom
Lire la chronique
Alder Glade
Spine of the World
Lire la chronique
Eraserhead
Holdout (EP)
Lire la chronique
Sheidim
Infamata (EP)
Lire la chronique
Greytomb
Monumental Microcosm (EP)
Lire la chronique
Cenotaph
Perverse Dehumanized Dysfun...
Lire la chronique
In Vain
Currents
Lire la chronique
Caronte
Yoni
Lire la chronique
Vargrav
Netherstorm
Lire la chronique
Assorted Heap
Mindwaves
Lire la chronique
Throane
Plus Une Main A Mordre
Lire la chronique
If I Could Kill Myself
Ballad of the Broken
Lire la chronique
War Possession
Doomed To Chaos
Lire la chronique
Solar Demise
Archaic War
Lire la chronique
Kartikeya
Samudra
Lire la chronique
Hyrgal
Serpentine
Lire la chronique
Exhumed
Death Revenge
Lire la chronique
T.O.M.B
Fury Nocturnus
Lire la chronique
Puteraeon
The Empires Of Death (EP)
Lire la chronique