chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
66 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Ecclesia - Witchfinding Metal of Doom

Chronique

Ecclesia Witchfinding Metal of Doom (Démo)
Voici une démo bien troublante. Difficile de savoir si c'est du lard ou du cochon. Difficile même d'imaginer le disque finalisé, une fois que le gang aura trouvé un batteur, un chanteur et la thune pour un enregistrement complet. Parce que pour le moment, ECCLESIA est un demi groupe. Le seul personnel définitif est constitué de trois gratteux qui dissimulent leur identité derrière des patronymes aux sonorités sulfureuses.

Ces pseudos, le nom du gang, l'illustration de leur disque, les intros en chant grégoriens, la tracklist et le ton de leur page facebook donnent l'impression qu'on a affaire à un énième groupe de Doom ou à des fans de GHOST. Est-ce que cela reflète bien l'intention du groupe ? Visite guidée.

Oubliez le son plastoc de la batterie, il est naze et assumé, car faute d'un batteur en chair et en os, le gang a utilisé une boite à rythmes. Vous aurez également soin de pardonner le titre du disque qui ne veut strictement rien dire et ne sert manifestement qu'à placer Doom et Metal dans une même phrase. Si vous vous concentrez sur le reste, vous avez affaire à un projet cohérent et abouti. Ce n'est certes qu'une démo, mais ils ont énormément bossé l'habillage et le contexte. Vu de l'extérieur, on se rend vite compte de ce que vise le groupe et si le son est celui d'une démo, le reste du projet dépasse largement la qualité de certains "vrais" albums. Ce n'est pas juste deux morceaux enregistrés à l'arrache et emballés à la va-comme-je-te-pousse. Non, ECCLESIA a bossé son sujet et propose un contenu intéressant à défaut d'être vraiment original.
Musicalement parlant, c'est gras comme un loukoum et bien fuzzé, pas très surprenant, navigant entre un Hard Rock à la GHOST ("Ecclesia Sathani") et un son plus franchement Doom gras du bide ("Montségur") avec quelques rares accélérations et un solo très Hard US sur l'outro de "God's Trial". Faute d'un chanteur résident, c'est Arnhwald R., le vocaliste du groupe de Black Metal Symphonique DEATHCODE SOCIETY qui tient le micro. Exception faite de quelques vociférations sur "God's Trial", le chant est clair et mélodique, prenant même des accents un peu forcés qui donnent à l'ensemble une tonalité très théâtrale. J'entends par là qu'on est plus proche de Shout at the devil que de JEX THOT. Ce n'est pas du Doom qui fait froid dans le dos, malgré les pistes d'intro et d'outro en chants grégoriens qui auraient pu être écourtées. J'aime bien les chants grégoriens, hein, mais qu'ils occupent presque un cinquième de la tracklist me semble un chouia excessif! Enfin, soulignons le beau travail d'écriture sur les paroles qui évoquent l'inquisition (d'où le titre), avec un beau mélange d'anglais (pas trop scolaire) et de latin. On dirait que les auteurs se sont donné beaucoup de mal pour faire un disque sombre et inquiétant, mais la tessiture du chant ne colle pas avec le reste.

Comme dirait le jury de Masterchef devant une gibelotte de homard et son tournicoti de légumes, il y a du boulot et ça se voit. La réalisation n'est pas optimale, mais pour une démo, ce premier disque d'ECCLESIA fait bien le job.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Ecclesia
Stoner / Doom
2017 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 3/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Ecclesia
Ecclesia
Stoner / Doom - 2016 - France
  

tracklist
01.   Dixit Dominus... (intro)  (02:48)
02.   Ecclesia Sathani  (05:12)
03.   Montségur  (06:03)
04.   God's Trial  (06:32)
05.   Dominus Regnavit (outro)  (02:01)

Durée : 22:35

parution
28 Juin 2017

Essayez plutôt
Cathedral
Cathedral
The Guessing Game

2010 - Nuclear Blast
  
Suma
Suma
Ashes

2010 - Regain Records / Speakerphone Recordings
  
Hymn
Hymn
Perish

2017 - Svart Records
  
Acid King
Acid King
Busse Woods

1999 - Man's Ruin Records
  
Acid King
Acid King
III

2005 - Small Stone Records
  

Limbonic Art
Spectre Abysm
Lire la chronique
Degial
Predator Reign
Lire la chronique
Rude
Remnants
Lire la chronique
Anatomia
Cranial Obsession
Lire la chronique
Dawn Ray'd
The Unlawful Assembly
Lire la chronique
Embittered Spunk Cadaver
The Final Throes of our Dyi...
Lire la chronique
Demolition Hammer
Epidemic Of Violence
Lire la chronique
Eldamar
A Dark Forgotten Past
Lire la chronique
Heir pour l'album "Au Peuple De L'abîme"
Lire l'interview
Mortuary
Nothingless Than Nothingness
Lire la chronique
The Faceless
In Becoming A Ghost
Lire la chronique
Necrovorous
Plains Of Decay
Lire la chronique
Impureza
La Caída de Tonatiuh
Lire la chronique
Loading Data
Double Disco Animal Style
Lire la chronique
Also Sprach Zarathustra
LAIBACH
Lire le live report
Paradise Lost
Medusa
Lire la chronique
W.E.B.
Tartarus
Lire la chronique
Havukruunu
Kelle surut soi
Lire la chronique
Demolition Hammer
Tortured Existence
Lire la chronique
Fretmiden
Omen
Lire la chronique
Air Raid
Across The Line
Lire la chronique
Les concepts dans le BM ! Pffffffffff.
Lire le podcast
Venere
Venere (Démo)
Lire la chronique
Foreseen
Grave Danger
Lire la chronique
Black Rainbows
Holy Moon (EP)
Lire la chronique
Spectrale
Lire la chronique
Cadaveric Incubator
Sermons Of The Devouring Dead
Lire la chronique
Satyricon
Deep Calleth upon Deep
Lire la chronique
Auðn
Farvegir Fyrndar
Lire la chronique
Taake
Kong Vinter
Lire la chronique