chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
15 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Act Of Defiance - Old Scars, New Wounds

Chronique

Act Of Defiance Old Scars, New Wounds
Quasiment deux ans jour pour jour après la sortie du mitigé « Birth And The Burial », le groupe composé notamment des anciens MEGADETH Chris Broderick et Shawn Drover est de retour avec un nouvel album qui reprend les choses exactement où elles en étaient restées sur son prédécesseur. Ce dernier bien que contenant des moments agréables souffrait d’un déséquilibre entre parties pêchues agréables et expéditives, et d’autres plus lourdes qui traînaient trop en longueur tout en faisant trop de place à la mélodie. Bref encore une fois on se rendait compte que d’avoir un line-up composé de noms ronflants n’était pas un gage de réussite, et malheureusement même si l’ensemble est plus dense et homogène que précédemment il y’a peu de chances qu’on y revienne encore une fois fréquemment.

Pourtant cette galette démarre de manière plus que réussie, avec tout d’abord « M.I.A. » basé sur un mid-tempo écrasant et lourd où la double ne s’arrête pratiquement pas, qui montre un sens du riff typique du quartet et donnait envie de headbanguer comme il faut. Facilement accrocheuse et mémorisable cette première compo se laisse écouter sans déplaisir et constitue une très bonne entrée en matière avant l’arrivée de « Molten Core » qui fait la part belle à la vitesse. Car si le précédent morceau ne comportait aucune accélération, ici au contraire ça va aller vite et fort, et on se trouve en présence de quelquechose de 100% Thrash, à la fois rapide, efficace et sans fioritures. Avec en prime une série de notes imparables et une batterie précise et déchaînée, ceci confirme que quand les gars se décident à lâcher les chevaux leur musique est tout de suite plus intéressante. Malheureusement après ce démarrage prometteur les choses vont un peu se gâter par la suite avec dans un premier temps « Overexposure » qui s’avère peu inspiré, monotone et répétitif, et surtout plombé par une voix claire moderne qui se montre peu adaptée à la musique. Ceci était déjà un défaut majeur auparavant, mais visiblement la bande semble décidée à continuer sur son idée, tout comme celle d’étirer inutilement sa musique en longueur comme avec l’ennuyeux « The Talisman » qui essaie pourtant de proposer un peu plus de variété, en ajoutant des passages acoustique au début et à la fin. Hélas outre une durée excessive, et quelques cassures éparses ici et là, tout y est trop plat et fade, ça s’écoute d’une oreille distraite et on veut vite passer sur autre chose, heureusement que la suite va permettre de regagner de l’intérêt, tout en se faisant de nouveau agréable et intéressante.

En premier lieu on peut citer l’excellent et remuant « Lullaby Of Vengeance » qui contient ce qu’il faut pour passer un bon moment, entre accélérations brutales et influences Heavy pour secouer la tête et taper du pied, pour un rendu lourd et puissant qui fait du bien et montre qu’en allant à l’essentiel la musique du groupe gagne en qualité. On peut dire la même chose pour « Circle Of Ashes » et « Reborn » de facture basique et classique mais qui trouvent le parfait équilibre entre tempo élevé et plus posé, sans oublier les solos nombreux de guitariste qui sont tout du long parfaitement exécutés et font regretter encore une fois qu’il ne soit plus dans le projet à Dave Mustaine, surtout quand arrive « Conspiracy Of The Gods ». Cette compo (outre le fait d’être la dernière plage intéressante de l’album) comporte tous les éléments de qualité qui en font une des meilleures entendues jusqu’à présent, et se compose de deux parties distinctes. Après avoir démarré de manière entraînante et bien massive, elle décide ensuite de lâcher les chevaux et d’appuyer sur le champignon pendant sa seconde moitié afin d’offrir un vrai brûlot Thrashisant pur et dur, qui sera cependant le chant du cygne vu que la suite proposée ira en déclinant. Car même s’il possède quelques qualités « Another Killing Spree » se montre trop banal et passe-partout pour tenir la distance sur la durée, avant qu’ensuite le niveau chute brutalement via « Broken Dialect » qui partait pourtant bien, mais qui est plombé par le chant clair trop présent et franchement fatiguant à la longue, d’autant plus quand un manque de pêche et d’entrain des musiciens se fait cruellement sentir. On a la sale impression que les mecs ont un peu bâclé leur boulot vu qu’ils en terminent en mode pilotage automatique, ceci intervient une dernière fois avec « Rise Of Rebellion » qui innove en étant calme et en privilégiant les ambiances sombres et angoissantes, à la puissance et à la hargne. Bien que différent du reste et étant original par rapport aux autres morceaux entendus jusque-là, on peut regretter que ses créateurs n’aillent pas au bout de leur idée et ne l’aient pas mise plus tôt car il aurait mieux fallu finir sur une boule d’énergie. Hors là les quarante-huit minutes se terminent de manière un peu bancale et frustrent d’autant plus quand on sait le potentiel et le talent des Américains, qui restent toujours le cul entre deux chaises hésitant entre Metal moderne calibré et old-school plus affirmé.

Du coup même si ça reste hyper bien produit, joué avec professionnalisme (mention spéciale au guitariste et au batteur d’une fluidité sans failles) et plus costaud qu’auparavant, on reste sur notre faim tant on sait que le quatuor est capable de beaucoup mieux. A lui désormais de choisir une direction artistique et un positionnement musical affirmé, au risque de continuer à faire l’équilibriste pendant longtemps et de n’intéresser pas grand-monde (comme c’est actuellement le cas), tout en sortant des albums qui s’écouteront en dilettante avant de prendre la poussière et de se faire rapidement oublier.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Act Of Defiance
Thrash Moderne
2017 - Metal Blade
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (7)  7.01/10

plus d'infos sur
Act Of Defiance
Act Of Defiance
Thrash Moderne - 2014 - Etats-Unis
  

nouveaute
A paraître le 29 Septembre 2017

tracklist
01.   M.I.A.
02.   Molten Core
03.   Overexposure
04.   The Talisman
05.   Lullaby Of Vengeance
06.   Circle Of Ashes
07.   Reborn
08.   Conspiracy Of The Gods
09.   Another Killing Spree
10.   Broken Dialect
11.   Rise Of Rebellion

Durée : 49 minutes

line up
Essayez aussi
Mencea
Mencea
Dark Matter Energy Noir

2008 - Indie Recordings
  
Fear My Thoughts
Fear My Thoughts
Hell Sweet Hell

2005 - Lifeforce Records
  
Seven Tongues Of God
Seven Tongues Of God
MentalizatioN

2007 - Autoproduction
  
Deadlock
Deadlock
Earth.Revolt

2005 - Lifeforce Records
  
Kreator
Kreator
Renewal

1992 - Noise Records
  

Gravity
Noir
Lire la chronique
Through The Eyes Of The Dead
Disomus
Lire la chronique
Ripping Corpse
Dreaming With The Dead
Lire la chronique
Tetragrammacide
Primal Incinerators of Mora...
Lire la chronique
Abkehr
In Asche (EP)
Lire la chronique
Thyrgrim
Vermächtnis
Lire la chronique
With The Dead
Love from with the Dead
Lire la chronique
Dark Habits
Cave Paintings (EP)
Lire la chronique
Nazghor
Infernal Aphorism
Lire la chronique
Ritual Knife
Hate Invocation
Lire la chronique
Second Lash
Tabula Rasa
Lire la chronique
Unfragment
Les Courbures de l'Ame
Lire la chronique
Tomb Mold
Primordial Malignity
Lire la chronique
Arkhon Infaustus
Passing The Nekromanteion (EP)
Lire la chronique
Cold Insight
Further Nowhere
Lire la chronique
Soundgarden
Badmotorfinger
Lire la chronique
Der Weg einer Freiheit + Regarde Les Hommes Tomber
Lire le live report
Savage Annihilation
Quand S’abaisse La Croix Du...
Lire la chronique
Continental Crucifixion
Archgoat + Bölzer + Eggs Of...
Lire le live report
Le BM du Québec se limite à 3 groupes... MON CUL !
Lire le podcast
Sternatis
Ramming With Maelstrom of W...
Lire la chronique
Temple of Void
Lords of Death
Lire la chronique
Fall Of Seraphs
Destroyer Of Worlds (EP)
Lire la chronique
Kotha
XI
Lire la chronique
Ulvegr
Titahion: Kaos Manifest
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Nightbringers
Lire la chronique
Andhera : Ce qui se cache sous le capuchon du moine
Lire l'interview
Heptaedium
How Long Shall I Suffer Here ?
Lire la chronique
The Texas Chainsaw Dust Lovers
Film Noir
Lire la chronique
Persecutory
Towards The Ultimate Extinc...
Lire la chronique