chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
66 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Kotha - XI

Chronique

Kotha XI
Quand j'écoute XI, premier album du jeune artiste italien KOTHA, j'ai l'impression d'être dans ma tête pendant une crise de migraine. J'imagine que Dani, l'artiste derrière le projet, a également déjà souffert de migraines mais il peut tout aussi bien être atteint d'un autre mal qui s'exprime de la même manière, en vagues successives. D'expérience, la difficile digestion d'un repas trop riche et trop arrosé, avec le mal de tête qui vous vrille sournoisement les temps et les crampes qui vous nouent le bide ressemble aussi pas mal à XI. Mais à en croire les propos de Dani sur sa page Facebook, les paroles écorchées de ses compos et l'artwork de son disque, c'est plutôt de dépression qu'il est question. Peu importe, toute pathologie qui se traduit par des épisodes de douleur fulgurante et brutale suivie d’accalmies qui vous laissent apathique et pantelant conviennent à décrire le travail de KOTHA.

Pour donner vie à son mal, Dani emploie pas mal d'électronique, des fleuves de saturation et d'effets synthétiques minimalistes et crissants. Les virages sont imprévisibles. De longues plages contemplatives et répétitives sont brutalement interrompues par un court tapis de blast beat. La voix surgit quand on ne l'attend pas pour éructer un texte écrit avec les tripes. Habillé d'une gouache monochrome ressemblant de loin à un X et de près à deux figures torturées qui se vomissent dessus, le booklet minimaliste révèle une photo brumeuse de l'artiste et la tracklist calligraphiée par un gaucher contrarié, un alcoolique a jeun ou un héroïnomane en manque. Tout dans ce projet cohérent sent la maladie, la souffrance dans une posture extrême et très adolescente avec une bonne dose de narcissisme obsessionnel.

A l'instar de There Is A Goddess In The Forest, également créé par un jeune one-man-band Italien, et également publié par le label This Winter Will Last Forever, cet opus de KOTHA est un disque difficile d'accès, plutôt rebutant de prime abord, mais dont le charme agit à la longue, et à condition de se mettre dans de bonnes conditions d'écoute. L'analogie avec la maladie m'a immédiatement frappé et m'a aidé à appréhender le travail de Dani à défaut de le comprendre (car qui peut vraiment comprendre ce qui passe dans la tête d'un ado névrosé).

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Kotha
Black Metal Dépressif
2017 - This Winter Will Last Forever
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Kotha
Kotha
Black Metal Dépressif - 2017 - Italie
  

vidéos
Album Teaser
Album Teaser
Kotha

Extrait de "XI"
  

tracklist
01.   Presence (Intro)  (02:38)
02.   Entering The Decarabia's Circle  (05:12)
03.   Mankind Is Nothing More Than Shaking Meat  (03:42)
04.   The Blacker The White Becomes  (05:19)
05.   Embalm Me Now  (03:21)
06.   Moloch's Guts  (05:42)
07.   Beast  (03:30)
08.   A Pure Life  (06:01)
09.   Create  (05:23)

Durée : 40:00

line up
parution
12 Mai 2017

Essayez aussi
Germ
Germ
Grief

2013 - Eisenwald Tonschmiede
  
Vanhelga
Vanhelga
Längtan

2014 - Art of Propaganda
  
Abyssic Hate
Abyssic Hate
Suicidal Emotions

2003 - No Colours Records
  
Woods Of Desolation
Woods Of Desolation
As The Stars

2014 - Northern Silence Productions
  
Shining
Shining
IV - The Eerie Cold

2005 - Avantgarde Music
  

Nuclear Assault
Game Over
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Death - The Sound of Perseverance
Lire le biographie
Ritual Necromancy
Disinterred Horror
Lire la chronique
FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Circle Takes the Square
As the Roots Undo
Lire la chronique
Heptaedium
The Great Herald Of Misery
Lire la chronique
Serum Dreg
Lustful Vengeance
Lire la chronique
Vanhelga
Fredagsmys
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Aura Noir
Aura Noire
Lire la chronique
Moonreich
Fugue
Lire la chronique
Megadeth
Lire le live report
Mortiferum
Altar Of Decay (Démo)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
PPCM #0 - Chevauche le Grand Requin Blanc (Carcariass)
Lire le podcast
Legacy Of The Beast European Tour 2018
Iron Maiden + The Raven Age
Lire le live report
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sphæra
Teratology (EP)
Lire la chronique
Funeral Mist
Hekatomb
Lire la chronique
Obscura
Diluvium
Lire la chronique
Uniform / The Body
Mental Wounds not Healing (...
Lire la chronique
Soundgarden
Louder Than Love
Lire la chronique
Skogen
Skuggorna kallar
Lire la chronique
Ossuarium
Calcified Trophies Of Viole...
Lire la chronique
Thorium
Blasphemy Awakes
Lire la chronique
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Atavisma
The Chthonic Rituals
Lire la chronique
Gaerea
Unsettling Whispers
Lire la chronique
Throane + Wolves In The Throne Room
Lire le live report