chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
55 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Vaela - Corrupted Youth

Chronique

Vaela Corrupted Youth (EP)
Message à tous les excités du pit : si vous avez six minutes de temps de cerveau disponible, je vous propose de les consacrer à l'écoute de Corrupted Youth, EP deux titres publié par le gang Australien VAELA en juillet 2017. Si vous n'en avez que deux, vous pouvez vous contenter de ma chronique, je vais vous la faire brève !

VAELA nous vient de Brisbane. Le gang est composé de quatre ados pleins de rage, de foutre et d'hormones qui ne font pas exactement dans la dentelle. La musique qu'ils vomissent est à leur image : pleine de rage, de foutre et d'hormones. Elle a toutes les caractéristiques de cet âge tout sauf tendre qu'est l'adolescence. Elle oscille entre un besoin de reconnaissance, une tendance à copier les gimmick signature du genre dans lequel elle s'inscrit et une authenticité maladroite.

Ce qui saute aux oreilles, c'est l'énergie. Voici un disque bien énervé comme le Core se doit de l'être. La batterie est ultra véloce, les riffs sont syncopés, les grattes ont cette sonorité synthétique et saturée qu'on retrouve notamment chez SMASH HIT COMBO. A l'instar de la musique, le vocaliste privilégie le registre agressif / rentre dedans même s'il cède parfois la place à un chant clair mélodique, mielleux et sans grand intérêt. La production est correcte pour une autoproduction mixée dans le garage mais l'espèce de souffle poussiéreux qui enrobe les deux morceaux est assez désagréable.

En synthèse, comme son titre l'indique parfaitement, Corrupted Youth est un méfait qui sent l'urgence, la sueur du pit et la testostérone.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Vaela
Metalcore
2017 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 2.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Vaela
Vaela
Metalcore - 2013 - Australie
  

tracklist
01.   Relapse  (03:46)
02.   Fear Monger  (01:52)

Durée : 06:38

line up
parution
3 Juillet 2017

Essayez plutôt
Misery
Misery
We Will Be Brave (EP)

2015 - M&O Music
  
Dead Man In Reno
Dead Man In Reno
Dead Man In Reno

2006 - Candlelight Records
  
Chimaira
Chimaira
The Impossibility Of Reason

2003 - Roadrunner Records
  
As I Lay Dying
As I Lay Dying
Shadows Are Security

2005 - Metal Blade Records
  
Heaven Shall Burn
Heaven Shall Burn
Whatever It May Take

2002 - Lifeforce Records
  

Portal
ION
Lire la chronique
Uada
Cult Of A Dying Sun
Lire la chronique
Blood Red Fog
Thanatotic Supremacy
Lire la chronique
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Sadistik Forest
Morbid Majesties
Lire la chronique
The Beast of Nod
Vampira: Disciple of Chaos
Lire la chronique
Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique
MoM Hors-Série : Top 4 Prog
Lire le podcast
Ceremony
Still, Nothing Moves You
Lire la chronique
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique