chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
51 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Vaela - Corrupted Youth

Chronique

Vaela Corrupted Youth (EP)
Message à tous les excités du pit : si vous avez six minutes de temps de cerveau disponible, je vous propose de les consacrer à l'écoute de Corrupted Youth, EP deux titres publié par le gang Australien VAELA en juillet 2017. Si vous n'en avez que deux, vous pouvez vous contenter de ma chronique, je vais vous la faire brève !

VAELA nous vient de Brisbane. Le gang est composé de quatre ados pleins de rage, de foutre et d'hormones qui ne font pas exactement dans la dentelle. La musique qu'ils vomissent est à leur image : pleine de rage, de foutre et d'hormones. Elle a toutes les caractéristiques de cet âge tout sauf tendre qu'est l'adolescence. Elle oscille entre un besoin de reconnaissance, une tendance à copier les gimmick signature du genre dans lequel elle s'inscrit et une authenticité maladroite.

Ce qui saute aux oreilles, c'est l'énergie. Voici un disque bien énervé comme le Core se doit de l'être. La batterie est ultra véloce, les riffs sont syncopés, les grattes ont cette sonorité synthétique et saturée qu'on retrouve notamment chez SMASH HIT COMBO. A l'instar de la musique, le vocaliste privilégie le registre agressif / rentre dedans même s'il cède parfois la place à un chant clair mélodique, mielleux et sans grand intérêt. La production est correcte pour une autoproduction mixée dans le garage mais l'espèce de souffle poussiéreux qui enrobe les deux morceaux est assez désagréable.

En synthèse, comme son titre l'indique parfaitement, Corrupted Youth est un méfait qui sent l'urgence, la sueur du pit et la testostérone.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Vaela
Metalcore
2017 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 2.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Vaela
Vaela
Metalcore - 2013 - Australie
  

tracklist
01.   Relapse  (03:46)
02.   Fear Monger  (01:52)

Durée : 06:38

line up
parution
3 Juillet 2017

Essayez plutôt
Cannae
Cannae
Horror

2003 - Prosthetic Records
  
Cannae
Cannae
Gold Becomes Sacrifice

2005 - Prosthetic Records
  
Bleeding Through
Bleeding Through
This Is Love, This Is Murderous

2003 - Trustkill Records
  
The Destiny Program
The Destiny Program
The Tracy Chapter

2004 - Lifeforce Records
  
The Sorrow
The Sorrow
Blessings From A Blackened Sky

2007 - Drakkar Entertainment
  

Orphaned Land
Unsung Prophets & Dead Mess...
Lire la chronique
Bereft of Light
Hoinar
Lire la chronique
Gone In April
Threads of Existence
Lire la chronique
Avslut
Deceptis
Lire la chronique
Savage Master
Creature Of The Flames (EP)
Lire la chronique
Gevlerkt
De Grote Sterfte
Lire la chronique
Doedsvangr
Satan ov Suns
Lire la chronique
Mindwarp
A Cold Black Day
Lire la chronique
Anguish
Magna Est Vis Siugnah
Lire la chronique
Dominant
The Summoning (EP)
Lire la chronique
The Ugly
Thanatology
Lire la chronique
Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
Z Family
Chapter II : Origin
Lire la chronique
Autopsy
Puncturing The Grotesque (EP)
Lire la chronique
Life Of Agony
River Runs Red
Lire la chronique
Mortis Mutilati
The Stench of Death
Lire la chronique
Pissgrave
Suicide Euphoria
Lire la chronique
Disfuneral
Disfuneral (EP)
Lire la chronique
Harakiri for the Sky
Arson
Lire la chronique
I I (Infernal Invocation) / Lihhamon
Miasmal Coronation (Split-CD)
Lire la chronique
(Faire) découvrir le Black Metal !
Lire le podcast
Morbid Angel
Kingdoms Disdained
Lire la chronique
Unhuman
Unhuman
Lire la chronique
False Gharial
Birth (EP)
Lire la chronique
Watain
Trident Wolf Eclipse
Lire la chronique
Holmgang
Dømt til døden
Lire la chronique
Iphicrate
Résurgence (EP)
Lire la chronique
Sublime Cadaveric Decomposition
Raping Angels in Hell
Lire la chronique
Condition Critical
Extermination Plan
Lire la chronique
Necrophobic
Mark Of The Necrogram
Lire la chronique