chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
61 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Wampyrinacht - We Will Be Watching

Chronique

Wampyrinacht We Will Be Watching
(Les cultes de Satan et les mystères de la mort)

Aaaah, que c’est complexe parfois la musique... Cet album m’a donné bien du mal à le juger et j’avoue que c’est bien parce que j’ai hâte d’en finir que je me mets à la rédaction. Je pourrais encore multiplier les écoutes, mais non seulement je sais déjà que mon opinion ne sera pas arrêtée totalement un jour, mais en plus je l’ai déjà bien trop usé. En d’autres termes, j’en ai un peu marre de l’écouter et de ne pas savoir qu’en penser véritablement.

La première fois, il m’a véritablement interpellé. Il m’a trituré l’oreille parce qu’il avait des mélodies et un grain très marqué 90’s. Mais pas dans le sens des albums classiques du black, plutôt la marque de ces groupes qui avaient trouvé un équilibre intéressant entre les ambiances occultes de notre musique sombre et de légères expérimentations. Il y a du coup tout au long de cet album des ajouts au clavier et au piano dans un esprit gothique à l’ancienne. Pas le gothique de tristounet habillé en noir et maquillé à outrance, mais le gothique de vampyr. Je pense très fortement à ce qu’a pu faire ABIGOR entre 1994 et 1998. Lorsque le groupe autrichien s’essayait à des sonorités illogiques mais encore musicalement agréables.

Pourquoi est-ce que WAMPYRINACHT est capable de recréer des ambiances vieilles de 20 ans ? Simple. Le groupe grec existe depuis 1995 et ce We Will Be Watching. Les cultes de Satan et les mystères de la mort a été composé entre les débuts et 1999. L’enregistrement a quant à lui été fait dans les premiers années de notre siècle, et est resté inédit jusqu’en février 2017. Ne demandez pas pourquoi, c’est comme ça et pas autrement. Il y a des albums qui sont prêts, qui dorment quelque part, et qui ressurgiront quand le moment sera venu.

Les 5 pistes sont donc enfin disponibles. Et si la première écoute avait suscité l'intérêt et accroché l'oreille, cela a été moins évident par la suite. Il y a bien du génie, principalement sur le premier morceau « Under the Ruined Bridge » qui n’en finit pas de changer de direction dans un déluge de riffs plaisants. Mais ailleurs il y a aussi de la maladresse, des riffs qui lassent, des longueurs gênantes. Les pistes oscillent entre 8 et 12 minutes chacune. Sans que ce soit toujours un mal, elles ont été construites de manière à surprendre, prenant parfois de légers virages, tournant parfois brusquement à des bifurcations mal indiquées. Il suffit d'être mal luné pour vite trouver certaines parties bien trop bancales.

Ce qui est sûr, c’est que WAMPYRNACHT parvenait à se démarquer. Necrolord, connu pour NAER MATARON et nouveau membre de ACHERONTAS depuis quelques mois, avait trouvé une touche assez personnelle en s’associant ici avec Mantus, le claviériste de EMPIRE OF THE MOON. Chacun appréciera à plus ou moins grande dose cette formation qui ne va jamais vers la simplicité.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Wampyrinacht
Black Metal
2017 - Zazen Sounds
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Wampyrinacht
Wampyrinacht
Black Metal - 1995 - Grèce
  

tracklist
01.   Under the Ruined Bridge
02.   The Predator of Humans
03.   She Lets the Flames Embrace Her
04.   The Old Abbey
05.   Faust (Opera der Satanpakts)

Durée : 46:28

line up
parution
20 Février 2017

Essayez aussi
Sühnopfer
Sühnopfer
Nos sombres chapelles

2010 - Those Opposed Records
  
Amestigon
Amestigon
Thier

2015 - World Terror Committee
  
Gzekhratüs
Gzekhratüs
Masters Of Universal Mysteries (EP)

2014 - Triangulum Ignis
  
Norman Shores
Norman Shores
Le tombeau de brume

2015 - Ossuary Industries
  
Iskandr
Iskandr
Heilig Land

2016 - Haeresis Noviomagi
  

Gods of Space
Gods of Space (EP)
Lire la chronique
Fall Of Seraphs pour l'EP "Destroyer Of Worlds"
Lire l'interview
Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
King Bee
All Seing Eye (EP)
Lire la chronique
Presumption
Presumption
Lire la chronique
The Spirit
Sounds From The Vortex
Lire la chronique
River Black
River Black
Lire la chronique
Enslaved
E
Lire la chronique
Kanashimi
Inori
Lire la chronique
Beastmaker
Lusus Naturae
Lire la chronique
Perihelion
Örvény
Lire la chronique
Monarch!
Never Forever
Lire la chronique
Maze Of Sothoth
Soul Demise
Lire la chronique
Canker
Earthquake
Lire la chronique
Under The Church
Supernatural Punishment
Lire la chronique
Bloody Alchemy pour l'album "Kingdom Of Hatred"
Lire l'interview
Sacroscum
Drugs & Death
Lire la chronique
Iron Age
The Saga Demos (Démo)
Lire la chronique
Black Country Communion
BCCIV
Lire la chronique
The Wrong Tour To Fuck With Europe 2017
Beyond Creation + Disentomb...
Lire le live report
Damnation Defaced
Invader From Beyond
Lire la chronique
Mjölnir
Magnet Vektor
Lire la chronique
Fall of Summer 2017
Lire le dossier
Body Count
Bloodlust
Lire la chronique
Aetherian
The Untamed Wilderness
Lire la chronique
Forn Valdyrheim
Reminisce Eternity (Rééd.)
Lire la chronique
FennrLANE : Le pourquoi du one-man-band
Lire l'interview
No Return
The Curse Within
Lire la chronique
Cannibal Corpse
Red Before Black
Lire la chronique
Resurgency
No Worlds... Nor Gods Beyond
Lire la chronique