chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
40 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Wampyrinacht - We Will Be Watching

Chronique

Wampyrinacht We Will Be Watching
(Les cultes de Satan et les mystères de la mort)

Aaaah, que c’est complexe parfois la musique... Cet album m’a donné bien du mal à le juger et j’avoue que c’est bien parce que j’ai hâte d’en finir que je me mets à la rédaction. Je pourrais encore multiplier les écoutes, mais non seulement je sais déjà que mon opinion ne sera pas arrêtée totalement un jour, mais en plus je l’ai déjà bien trop usé. En d’autres termes, j’en ai un peu marre de l’écouter et de ne pas savoir qu’en penser véritablement.

La première fois, il m’a véritablement interpellé. Il m’a trituré l’oreille parce qu’il avait des mélodies et un grain très marqué 90’s. Mais pas dans le sens des albums classiques du black, plutôt la marque de ces groupes qui avaient trouvé un équilibre intéressant entre les ambiances occultes de notre musique sombre et de légères expérimentations. Il y a du coup tout au long de cet album des ajouts au clavier et au piano dans un esprit gothique à l’ancienne. Pas le gothique de tristounet habillé en noir et maquillé à outrance, mais le gothique de vampyr. Je pense très fortement à ce qu’a pu faire ABIGOR entre 1994 et 1998. Lorsque le groupe autrichien s’essayait à des sonorités illogiques mais encore musicalement agréables.

Pourquoi est-ce que WAMPYRINACHT est capable de recréer des ambiances vieilles de 20 ans ? Simple. Le groupe grec existe depuis 1995 et ce We Will Be Watching. Les cultes de Satan et les mystères de la mort a été composé entre les débuts et 1999. L’enregistrement a quant à lui été fait dans les premiers années de notre siècle, et est resté inédit jusqu’en février 2017. Ne demandez pas pourquoi, c’est comme ça et pas autrement. Il y a des albums qui sont prêts, qui dorment quelque part, et qui ressurgiront quand le moment sera venu.

Les 5 pistes sont donc enfin disponibles. Et si la première écoute avait suscité l'intérêt et accroché l'oreille, cela a été moins évident par la suite. Il y a bien du génie, principalement sur le premier morceau « Under the Ruined Bridge » qui n’en finit pas de changer de direction dans un déluge de riffs plaisants. Mais ailleurs il y a aussi de la maladresse, des riffs qui lassent, des longueurs gênantes. Les pistes oscillent entre 8 et 12 minutes chacune. Sans que ce soit toujours un mal, elles ont été construites de manière à surprendre, prenant parfois de légers virages, tournant parfois brusquement à des bifurcations mal indiquées. Il suffit d'être mal luné pour vite trouver certaines parties bien trop bancales.

Ce qui est sûr, c’est que WAMPYRNACHT parvenait à se démarquer. Necrolord, connu pour NAER MATARON et nouveau membre de ACHERONTAS depuis quelques mois, avait trouvé une touche assez personnelle en s’associant ici avec Mantus, le claviériste de EMPIRE OF THE MOON. Chacun appréciera à plus ou moins grande dose cette formation qui ne va jamais vers la simplicité.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Wampyrinacht
Black Metal
2017 - Zazen Sounds
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Wampyrinacht
Wampyrinacht
Black Metal - 1995 - Grèce
  

tracklist
01.   Under the Ruined Bridge
02.   The Predator of Humans
03.   She Lets the Flames Embrace Her
04.   The Old Abbey
05.   Faust (Opera der Satanpakts)

Durée : 46:28

line up
parution
20 Février 2017

Essayez aussi
Sternatis
Sternatis
Ramming With Maelstrom of Will (Rééd.)

2017 - Ragnarok Records
  
Furia
Furia
Nocel

2014 - Pagan Records
  
Svartelder
Svartelder
Pyres

2016 - Dusktone
  
Sühnopfer
Sühnopfer
Nos sombres chapelles

2010 - Those Opposed Records
  
Funeral Mist
Funeral Mist
Maranatha

2009 - Norma Evangelium Diaboli
  

MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal Partie 2
Lire le podcast
Antagonism pour l'EP "Thrashocalypse"
Lire l'interview
Portal
ION
Lire la chronique
Uada
Cult Of A Dying Sun
Lire la chronique
Blood Red Fog
Thanatotic Supremacy
Lire la chronique
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Sadistik Forest
Morbid Majesties
Lire la chronique
The Beast of Nod
Vampira: Disciple of Chaos
Lire la chronique
Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique
MoM Hors-Série : Top 4 Prog
Lire le podcast