chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
56 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Inactive Messiah - Inactive Messiah

Chronique

Inactive Messiah Inactive Messiah
Je suppose que Womb Of Maggots, ça vous dit autant que Inactive Messiah. Si je me trompe, vous pouvez passer à une autre chronique et vous vous épargnerez dans le même temps, la lecture de ces quelques lignes qui ne vous concerneront pas. Pour les autres, je vous dis ça pour votre culture, Inactive Messiah est en fait le nouveau nom de Womb Of Maggots (ou Womb Of Maggots est l'ancien nom de Inactive Messiah... qui n'est autre que le prolongement d'un groupe à l'origine formé sous le nom de Womb Of Maggots. Oh ceux du fond ! Vous suivez ?). Enfin tout ça pour dire que le groupe (pas celui-là, mais l'autre) a déjà sorti une démo en 2001 ("Womb Of Maggots"... Tiens ça me fait penser à un nom de groupe) et un album en 2002 ("Life Odium"). Je ne sais pour quelle raison, le groupe a décidé de changer de nom en 2004 d'où il en résulte un premier album intitulé "Inactive Messiah" (un peu comme le nom du groupe quoi).

Après cette fastidieuse introduction, fouillons un peu plus en profondeur. En regardant la photo fournie avec le CD, on pourrait s'attendre à un groupe de gothique car on a à faire à de bons chevelus metalleux tout bien comme il faut, avec un fille au premier plan (tout le monde sait que c'est plus vendeur). Et en réalité, le groupe ne joue pas du tout du metal gothique (j'y reviendrai), mais en plus, la fille joue... de la batterie (???). Et elle se démerde plutôt bien ! Mais elle n'est pas la seule puisque le niveau technique du groupe est globalement très bon, avec notamment des solos bien techniques et bien exécutés. Mais la technique ne fait pas tout et Inactive Messiah est malheureusement un bon exemple.

Pourtant, et ça on ne peut pas leur enlever, le groupe essaie d'innover en mélangeant plusieurs styles. Leur musique ressemble à un death dont on aurait ôté le côté gras pour n'en garder que les riffs syncopés, mélangé avec un peu d'électronique et le tout surmonté d'une voix tantôt gutturale, tantôt seulement forcée/hurlée. Certains passages sont plutôt pas mal, grâce notamment à l'intégration judicieuse du clavier (ça n'est pas toujours le cas). Mais malheureusement, dans l'ensemble c'est plutôt fade et pauvre, et il y a un petit côté vieillot assez dérangeant. Les riffs manquent cruellement d'inspiration, de puissance et on s'ennuie ferme avant la fin du premier titre. C'est lourd (voir lourdingue), c'est répétitif et même les parties plus mélodiques n'arrivent pas à accrocher. De plus, la voix m'est assez insupportable ce qui n'arrange pas les choses. Quand même, la production made in Finnvox Studios est bonne, mais peut être un peu trop propre pour le style où un peu de confusion aurait comblé certains vides. En fait, le meilleur titre est sans conteste, la reprise de Septic Flesh, "Marble Smiling Face" qui n'a pas de rapport avec le style pratiqué par le groupe et dont je ne connais pas l'original, mais qui sort du lot.

Avec ce premier album, Inactive Messiah manque donc encore d'arguments pour convaincre, même si la route empruntée est plutôt bonne car nouvelle et intéressante. Encore trop mou et approximatif, "Inactive Messiah" n'a malheureusement pas grand chose de bon à proposer et au bout de ses 44 minutes (si vous y parvenez), on retiendra finalement plus l'audace que la musique.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Chris citer
Chris
12/01/2005
pr info la reprise de "Marble Smiling Face" est plutot fidèle à l'originale, meme si le son n'a pas la splendeur antique de la version présente sur "A Fallen Temple.."..et il manque un petit qch qui démarque les grands groupes comme Septic Flesh des seconds couteaux comme IM...
Dead citer
Dead
12/01/2005
note: 3.5/10
Sortie prévue en janvier.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Inactive Messiah
Néo death électronique
2004 - Black Lotus Records
notes
Chroniqueur : 3.5/10
Lecteurs : (1)  7.5/10
Webzines : (13)  5.35/10

plus d'infos sur
Inactive Messiah
Inactive Messiah
Néo-Death Classique - Grèce
  

écoutez
tracklist
01.   T.C.D.D.
02.   Give Me All
03.   Mind Trap
04.   Building Your God
05.   Hate In Me
06.   Blossom Of Paranoia
07.   Tell Me One Reason
08.   Shut The Fuck Up
09.   Back To Life/Memories
10.   Marble Smiling Face (Septic Flesh cover)

Durée totale : 44:02

voir aussi
Inactive Messiah
Inactive Messiah
Sinful Nation

2008 - Holy Records
  
Inactive Messiah
Inactive Messiah
Be My Drug

2007 - Holy Records
  

Essayez plutôt
The Elysian Fields
The Elysian Fields
Suffering G.O.D. Almighty

2005 - Black Lotus Records
  

Blood Incantation / Spectral Voice
Blood Incantation / Spectra...
Lire la chronique
Seher
Nachzehrer
Lire la chronique
SubRosa
For This We Fought the Batt...
Lire la chronique
Gorguts
The Erosion Of Sanity
Lire la chronique
Hellbringer
Awakened from the Abyss
Lire la chronique
Nuke
Nuke
Lire la chronique
Motörhead
Overkill
Lire la chronique
Cepheide
Respire (EP)
Lire la chronique
Imperium Dekadenz
Dis Manibvs
Lire la chronique
Paradise Lost
The Plague Within
Lire la chronique
Diabolical
Umbra (EP)
Lire la chronique
Dystopia
Human = Garbage (Compil.)
Lire la chronique
Iron Maiden
Iron Maiden
Lire la chronique
Soilwork
Death Resonance (Compil.)
Lire la chronique
Eldamar
The Force of the Ancient Land
Lire la chronique
Inquisition
Bloodshed Across the Empyre...
Lire la chronique
Temtris
Enter the Asylum
Lire la chronique
Hell Militia pour leur passage au Fall Of Summer
Lire l'interview
Auriga
VII - Dimensions of Asymmetry
Lire la chronique
Harm
October Fire
Lire la chronique
Abigail
The Final Damnation
Lire la chronique
Cauchemar
Chapelle ardente
Lire la chronique
Myrkur
Mausoleum (Live)
Lire la chronique
Falaise
As Time Goes By (Rééd.)
Lire la chronique
Dystopia
The Aftermath (Compil.)
Lire la chronique
Vader
Iron Times (EP)
Lire la chronique
Sol Sistere
Unfading Incorporeal Vacuum
Lire la chronique
Fyrnask
Fórn
Lire la chronique
Sad
Utter Nihil Worship
Lire la chronique
Ghoulgotha
To Starve The Cross
Lire la chronique