chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
34 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

King Bee - All Seing Eye

Chronique

King Bee All Seing Eye (EP)
Voici un projet rondement mené. En octobre 2017, le duo Britannique KING BEE est entré au Cro's Nest Studio de Purley, Croydon pour enregistrer son EP All Seing Eye. Pas de chichis ni de frou-frous. C'est enregistré live avec juste un peu d'overdub sur la guitare et quelques bouts de chant. Mais le gros du projet est un pur et authentique jam entre deux potes de Brighton. Puisqu'ils n'ont pas l'intention de faire dans la fioriture, le disque est produit et mixé rapidement, on lui colle un artwork mystique et on envoie le jus moins d'un mois après la captation en studio. Envoyez , c'est pesé, le KING BEE nouveau est arrivé et il s'appelle All Seing Eye. Il y a un album de KLONE qui s'appelle aussi comme cela mais il n'a strictement rien à voir avec le Stoner / Doom distillé par les Angliches.

Là, on parle d'un bout de gras bien dur, épais et qui tâche les doigts. Vous connaissez d'ailleurs les ingrédients par coeur : de la guitare saturée à mort, une batterie organique au possible, un chant gouailleur, un peu Punk. Pour couronner le tout, du fuzz, du fuzz et encore du fuzz.

En quinze petites minutes, tout est dit, et si l'envie vous prend d'appuyer sur replay, faites-vous plaisir. C'est sans risque, moins calorique qu'une pinte de London Ale, moins chargé en cholesterol qu'un fish and chips, mais tout aussi purement britannique, comme si l'air saturé et la bise marine de Brighton dont sont originaires les deux loustics avaient imprégné leur musique. Car pour moi, cette musique, toute Stoner qu'elle soit, elle a des accents Pub Rock. Je vois bien le gang se produire sur la petite scène d'un pub crasseux, sous la chiche lumière d'un spot anémique, essayant de couvrir de sa musique épaisse les voix tout aussi épaisse des clients bourrés.

KING BEE, ce n'est pas de la musique compliquée ou innovante, mais cette sincérité, ce son organique, ça fait du bien par où ça passe.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
King Bee
Stoner / Doom
2017 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 3.75/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
King Bee
King Bee
Stoner / Doom - 2015 - Royaume-Uni
  

tracklist
01.   Megamouth  (05:43)
02.   Sweat  (04:15)
03.   All Seeing Eye  (05:11)

Durée : 15:11

line up
parution
18 Novembre 2017

Essayez aussi
Om
Om
Pilgrimage

2007 - Southern Lord Recordings
  
Yob
Yob
Clearing the Path to Ascend

2014 - Neurot Recordings
  
Sleep
Sleep
Sleep's Holy Mountain

1993 - Earache Records
  
Electric Wizard
Electric Wizard
Dopethrone

2000 - Rise Above Records
  
Electric Wizard
Electric Wizard
Witchcult Today

2007 - Rise Above Records
  

Circle Takes the Square
As the Roots Undo
Lire la chronique
Heptaedium
The Great Herald Of Misery
Lire la chronique
Serum Dreg
Lustful Vengeance
Lire la chronique
Vanhelga
Fredagsmys
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Aura Noir
Aura Noire
Lire la chronique
Moonreich
Fugue
Lire la chronique
Megadeth
Lire le live report
Mortiferum
Altar Of Decay (Démo)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
PPCM #0 - Chevauche le Grand Requin Blanc (Carcariass)
Lire le podcast
Legacy Of The Beast European Tour 2018
Iron Maiden + The Raven Age
Lire le live report
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sphæra
Teratology (EP)
Lire la chronique
Funeral Mist
Hekatomb
Lire la chronique
Obscura
Diluvium
Lire la chronique
Uniform / The Body
Mental Wounds not Healing (...
Lire la chronique
Soundgarden
Louder Than Love
Lire la chronique
Skogen
Skuggorna kallar
Lire la chronique
Ossuarium
Calcified Trophies Of Viole...
Lire la chronique
Thorium
Blasphemy Awakes
Lire la chronique
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Atavisma
The Chthonic Rituals
Lire la chronique
Gaerea
Unsettling Whispers
Lire la chronique
Throane + Wolves In The Throne Room
Lire le live report
Yob
Our Raw Heart
Lire la chronique
Extremity
Extremely Fucking Dead (EP)
Lire la chronique
Eternal Valley
The Falling Light
Lire la chronique
Tomb Mold
Manor Of Infinite Forms
Lire la chronique
Blackened
The Aftermath (EP)
Lire la chronique