chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
34 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Air Raid - Across The Line

Chronique

Air Raid Across The Line
Dans ma longue liste 2017, j'avais bien pris soin de cocher Air Raid. Les Suédois, que je ne connaissais pas alors, m'avaient fait forte impression en 2014 avec leur deuxième album Point Of Impact, atterrissant tout droit dans mes meilleures découvertes de l'année catégorie heavy qui balance. Autant dire que ce nouvel opus intitulé Across The Line et paru fin septembre chez High Roller Records était particulièrement attendu de mon côté. Craint aussi, car le départ de l'excellent chanteur Arthur W Andersson, un des grands artisans du succès de Point Of Impact, m'avait grandement déçu. Son remplaçant, Fredrik Werner, avait ainsi la lourde tâche de faire oublier son talentueux prédécesseur.

Et il est évident que ce changement a eu du mal à passer lors des premières écoutes. La différence flagrante entre les deux frontmen saute aux oreilles, Werner possédant un timbre plus grave qu'Andersson. Si bien que cela devient tout de suite la première chose que l'on retient, reléguant le reste au second plan. Il a ainsi fallu s'habituer à ne plus entendre les envolées aiguës jouissives de ce dernier, un des gros points forts de Point Of Impact. Autant dire que j'ai été d'emblée déçu. Une vraie déception mais qui s'est heureusement atténuée par la suite. Car force est de reconnaître que Werner se révèle tout de même un très bon chanteur. S'il manque d'intonations haut perchées comme j'adore, il a d'autres qualités à faire valoir. À commencer par la puissance ainsi qu'un bon feeling pour les rythmiques pêchues et les mélodies catchies. Preuve en est avec les couplets entraînants qui portent bien les morceaux et les refrains efficaces faciles à retenir, en premier lieux ceux de l'opener énergique "Hold The Flame", du tube "Aiming For The Sky", de l'anti-love song "Cold As Ice", de la nostalgique "Northern Light", le meilleur morceau du disque, ou encore de "Black Dawn" qui clôt l'opus sur une note plus triste et sombre réussie. On peut par contre passer sur "Raid Or Die" et ses chœurs faiblards.

Voilà pour la partie chant. Quant à la musique en elle-même, j'avoue avoir aussi été un peu déçu au début. Peut-être la conséquence du chant qui a demandé un temps d'adaptation. Je n'ai pas retrouvé autant d'inspiration que sur Point Of Impact aux premières écoutes. Puis, une fois le nouveau chanteur digéré, la déception s'est là aussi adoucie. Si dans l'ensemble Across The Line se révèle effectivement moins flamboyant que son grand frère, il garde un niveau tout à fait satisfaisant. Air Raid ne change pas de cap et reste sur ce heavy metal burné années 1980 entre Judas Priest et Riot. Le riffing se fait pas mal couillu, souvent assez speed et donc très efficace (dès le début du titre d'ouverture "Hold The Flame", "Aiming For The Sky", l'accélération de "Cold As Ice" à 0'46, "Entering The Zone Zero", "Hell And Back", "Raid Or Die"), quand ce n'est pas du mid-tempo qui l'est tout autant (démarrage pêchu de "Line Of Danger", "Northern Light", "Black Dawn"). Là-dessus, les Scandinaves, qui accueillent un nouveau second guitariste en la personne de Magnus Mild, apposent leur feeling mélodique et leur maîtrise technique de haute volée qui apportent beaucoup aux compositions. Dans les riffs bien sûr mais aussi beaucoup de petites leads très agréables (miam l'intro à la basse de "Northern Light" rejoint par une lead mélodique savoureuse!) et de bons solos surtout, sur "Line Of Danger", le titre le plus négligeable du disque qui se rattrape bien à ce niveau, "Aiming For The Sky" (2'15), l'instrumental "Entering The Zone Zero" qui les enchaîne avec brio, "Hell And Back" (2'12), "Northern Light (1'14, 2'37, 2'58 et 4'10 l'un des plus aboutis), "Raid Or Die" (2'40, 3'14) et "Black Dawn" (2'51).

Clairement, Across The Line ne vaut pas l'excellent Point Of Impact qui m'avait permis de découvrir Air Raid. Les morceaux s'avèrent un peu moins passionnants et le nouveau chanteur, bien que talentueux, ne réussit pas à faire oublier le précédent dont le timbre plus aigu me plaisait davantage. Il manque aussi un peu de folie dans tout ça. Il y a donc logiquement une pointe de déception car j'attendais plus d'un groupe qui m'avait mis une grosse claque en 2014. Cela ne reste cependant qu'une pointe car ce troisième opus des Suédois est loin d'être mauvais. Il est même souvent très bon. Fort bien produit, il offre tout ce qu'il faut pour plaire à l'amateur de heavy metal, entre les riffs et les mélodies efficaces, les rythmiques énergiques, les solos inspirés et les lignes de chant catchies, sans oublier cette pochette clichée bien old-school comme on les aime. Confirmant ainsi que Air Raid fait quand même toujours partie du haut du panier en matière de revival heavy.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Niktareum citer
Niktareum
30/11/2017 20:13
Perso j'en suis resté au stade "déception", après une bonne 10aine d'écoute. Je ne l'ai pas réécouté depuis 1 ou 2 mois mais je me le repasserai histoire de voir si y'a un petit déclic mais je trouve les compos quand même largement en dessous de "Point Of Impact" qui m'avait conquis dès la 1ère écoute.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Air Raid
Heavy Metal
2017 - High Roller Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (14)  7.56/10

plus d'infos sur
Air Raid
Air Raid
Heavy Metal - 2009 - Suède
  

vidéos
Hold The Flame
Hold The Flame
Air Raid

Extrait de "Across The Line"
  

tracklist
01.   Hold The Flame  (04:04)
02.   Line Of Danger  (04:31)
03.   Aiming For The Sky  (03:53)
04.   Cold As Ice  (04:23)
05.   Entering The Zone Zero  (02:47)
06.   Hell And Back  (04:26)
07.   Northern Light  (04:35)
08.   Raid Or Die  (04:05)
09.   Black Dawn  (04:54)

Durée : 37:38

line up
parution
29 Septembre 2017

voir aussi
Air Raid
Air Raid
Point Of Impact

2014 - High Roller Records
  

Essayez aussi
Black Sabbath
Black Sabbath
Sabotage

1975 - Vertigo
  
Black Sabbath
Black Sabbath
Live at Last (Live)

1980 - NEMS Records
  
Judas Priest
Judas Priest
Firepower

2018 - Columbia Records
  
Iron Maiden
Iron Maiden
Dance Of Death

2003 - Sanctuary Records
  
Sad Iron
Sad Iron
Total Damnation

1983 - Universe
  

Circle Takes the Square
As the Roots Undo
Lire la chronique
Heptaedium
The Great Herald Of Misery
Lire la chronique
Serum Dreg
Lustful Vengeance
Lire la chronique
Vanhelga
Fredagsmys
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Aura Noir
Aura Noire
Lire la chronique
Moonreich
Fugue
Lire la chronique
Megadeth
Lire le live report
Mortiferum
Altar Of Decay (Démo)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
PPCM #0 - Chevauche le Grand Requin Blanc (Carcariass)
Lire le podcast
Legacy Of The Beast European Tour 2018
Iron Maiden + The Raven Age
Lire le live report
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sphæra
Teratology (EP)
Lire la chronique
Funeral Mist
Hekatomb
Lire la chronique
Obscura
Diluvium
Lire la chronique
Uniform / The Body
Mental Wounds not Healing (...
Lire la chronique
Soundgarden
Louder Than Love
Lire la chronique
Skogen
Skuggorna kallar
Lire la chronique
Ossuarium
Calcified Trophies Of Viole...
Lire la chronique
Thorium
Blasphemy Awakes
Lire la chronique
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Atavisma
The Chthonic Rituals
Lire la chronique
Gaerea
Unsettling Whispers
Lire la chronique
Throane + Wolves In The Throne Room
Lire le live report
Yob
Our Raw Heart
Lire la chronique
Extremity
Extremely Fucking Dead (EP)
Lire la chronique
Eternal Valley
The Falling Light
Lire la chronique
Tomb Mold
Manor Of Infinite Forms
Lire la chronique
Blackened
The Aftermath (EP)
Lire la chronique