chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
36 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Stretch Heart - Stretch Heart

Chronique

Stretch Heart Stretch Heart (Démo)
Pour Noël, je vais vous raconter un joli conte de Noël.

C'est l'histoire d'un musicien qui joue de la guitare dans des groupes de Metal qu'il n'a pas créés. Il est content de jouer parce que c'est sa passion mais il a aussi un projet perso qui occupe son temps de cerveau disponible et auquel il aimerait bien donner une existence propre. Bien sûr, l'idéal serait de monter un groupe pour l'interpréter, vu qu'il imagine quelque chose d'assez grandiose et épique avec de la place pour une gratte, une basse, une batterie, des claviers, plusieurs textures vocales et même quelques instruments classiques. Mais voila, ce n'est pas Noël et notre ami n'a ni le temps ni l'envie de s'épuiser à réunir un groupe. Alors il décide de monter son projet tout seul, après tout, la technique moderne permet de pallier aux carences de musiciens. Comme dit le proverbe, "faute de grives, on mange es merles". Notre héros s'atèle donc à la réalisation de son projet qu'il enregistre avec sa guitare, sa voix et des instruments synthétiques pour tout le reste. Le disque s'appelle Stretch Heart et il a les défauts de ses qualités.

Pour l'apprécier pleinement, il faut faire abstraction du son trop plat de la batterie ainsi que celui des instruments synthétiques manquant de chaleur. Il faut également pardonner une production très dépouillée, une sonorité terne et quelques maladresses au niveau du chant. Je sais, cela fait beaucoup de choses à mettre de côté. A dire vrai, il faut considérer ce disque comme une démo, la maquette de ce que pourrait être une version définitive enregistrée par un groupe au complet dans un studio. Si vous considérez Stretch Heart comme un produit fini, vous allez forcément le trouver un peu pauvre et terne. Si vous l'abordez comme une version de travail, c'est déjà plus encourageant car derrière ses nombreux défauts, tous imputables à un budget restreint et à des choix artistiques contraints, il y a beaucoup de bonnes choses dans Stretch Heart : une construction épique, une variété de climats musicaux, une progression narrative, un jeu intéressant sur les différentes textures de voix qui donne au disque un côté très théâtral (par exemple sur "In The Hall").

L'auteur compositeur Alex Roumanidakis présente sa musique comme du Death Mélodique et il manque hélas à son disque de la puissance, de la profondeur et de l'agressivité pour satisfaire pleinement les amateurs du genre. Stretch Heart est donc une bonne démo qui mériterait un habillage à la hauteur de son envergure pour devenir un bon album

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Stretch Heart
Death Metal Mélodique
2017 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Stretch Heart
Stretch Heart
Death Metal Mélodique - 2017 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Dance of Deceit  (01:48)
02.   Sleep  (02:13)
03.   Stretch Heart  (03:06)
04.   Stuck in Love  (04:05)
05.   Maneater  (03:54)
06.   Cult of Venus  (04:57)
07.   In the Hall  (07:38)
08.   Face the Truth  (04:39)
09.   The Sands of Time  (08:27)

Durée : 42:00

line up
parution
8 Décembre 2017

Essayez aussi
Unanimated
Unanimated
In The Forest Of The Dreaming Dead

1993 - No Fashion Records
  
Callenish Circle
Callenish Circle
Flesh_Power_Dominion

2002 - Metal Blade Records
  
Edge Of Sanity
Edge Of Sanity
The Spectral Sorrows

1993 - Black Mark Productions
  
Satariel
Satariel
Lady Lust Lilith

1998 - Pulverised Records
  
Darkane
Darkane
Demonic Art

2008 - Massacre Records
  

Poésique - MoM chronique Ustalost - The Spoor of Vipers
Lire le podcast
Ascension
Under Ether
Lire la chronique
Grimoire
A la lumière des cendres (R...
Lire la chronique
Tomb Mold
The Bottomless Perdition / ...
Lire la chronique
Balmog
Vacuum
Lire la chronique
Imindain
The Enemy of Fetters and th...
Lire la chronique
Target
Master Project Genesis
Lire la chronique
They Live | We Sleep
Self Harm (EP)
Lire la chronique
Mastodon
Emperor of Sand
Lire la chronique
Kalmah
Palo
Lire la chronique
Borgne
[∞]
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Warbringer - Woe to the Vanquished
Lire le podcast
Demonomancy
Poisoned Atonement
Lire la chronique
Visigoth
Conqueror's Oath
Lire la chronique
Skeletal Remains
Devouring Mortality
Lire la chronique
His Hero Is Gone
Monuments to Thieves
Lire la chronique
Ulsect
Ulsect
Lire la chronique
Antagonism
Thrashocalypse (EP)
Lire la chronique
Napalm Death
Mass Appeal Madness (EP)
Lire la chronique
Veiled
Black Celestial Orbs
Lire la chronique
Disembowel
Plagues And Ancient Rites
Lire la chronique
Black Witchery
Evil Shall Prevail (Compil.)
Lire la chronique
Napalm Death
Mentally Murdered (EP)
Lire la chronique
BLACK METAL Suisse ! (C'est une blague?)
Lire le podcast
Puteraeon
The Dunwich Damnation (EP)
Lire la chronique
Nocturnal Pestilence
Fire & Shade
Lire la chronique
Abigor / Nightbringer / Thy Darkened Shade / Mortuus
Abigor/Nightbringer/Thy Dar...
Lire la chronique
Target
Mission Executed
Lire la chronique
Monster Magnet
Mindfucker
Lire la chronique
Whoresnation
Mephitism
Lire la chronique