chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
54 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Kabexnuv - Dzyan

Chronique

Kabexnuv Dzyan
Je n’ai pas accroché à KABEXNUV. Je lui ai donné sa chance, comme à tous les albums qui passent pas mes oreilles, mais les écoutes n’y ont rien fait, mon visage a connu bien plus de moues que de sourires durant les longues 49 minutes de ce premier album. Le Canadien qui se cache derrière n’est pourtant pas un petit nouveau dans le black, et il a sorti auparavant 5 albums pour la formation AVITAS. Mais voilà, le résultat est malheureusement sans appel : Dzyan est un album fade qui me glisse sur la peau.

La plupart des pistes proposent un black metal cru, au son raw, aux intentions occultes, à la tolérance zéro. Pas nécessairement dans la rapidité d’exécution ou l’agressivité, mais toujours avec un décor sombre, une ambiance malsaine. Mais voilà, l’effet produit reste assez faible, et c’est un service véritablement minimal qui nous cueille… Je ne me suis senti interpellé qu’à de très rares occasions, et principalement sur les parties qui s’écartent du style présenté. C'est-à-dire à deux reprises : sur « The Formless Square » et « Like a Thread Through Many Jewels ». Pour cette dernière, ce n’est pas nécessairement une bonne chose puisqu’il s’agit d’une outro longue de 9 minutes qui fait dans l’atmosphérique mystique quasi-instrumental et d’une inutilité telle qu’on met son cerveau sur off au bout de 4 minutes, mais pour la première, on touche quelque chose de plus réussi, 6 minutes sinueuses où la mélancolie tente une légère percée. Un titre qui débute bien lentement, avec une voix plaintive et noyée, et qui termine sur deux minutes légèrement groovy. Le groupe montre là qu’il est plus efficace lorsqu’il reste dans un rythme plus tranquille.

KABEXNUV, c’est tout. Pas besoin de s’étaler plus, j’imagine qu’il y a des clients pour son style, on trouve toujours des fans de n’importe quel groupe, mais je n’en fais pas partie. Je suis hermétique à son art… Ce qui est presque normal vu que le groupe se décrit lui-même comme : "Hermetic black metal from the western forests of Cascadia".

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Kabexnuv
Hermetic Black Metal
2017 - Kult Of Nihilow
notes
Chroniqueur : 4.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Kabexnuv
Kabexnuv
Hermetic Black Metal - 2014 - Canada
  

tracklist
01.   Seven Sublime Lords
02.   Ceaseless Eternal Breath
03.   Cold Flame
04.   The Formless Square
05.   Dzyu Becomes Fohat
06.   During Seven Eternities
07.   Like a Thread Through Many Jewels

Durée : 48:34

line up
parution
29 Octobre 2017

Bovary
Mes racines dans le desert ...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 14 - The Great Northern Live Report
Lire le podcast
Gruesome
Fragments Of Psyche (EP)
Lire la chronique
Temple
Design In Creation
Lire la chronique
ΚΕΝΌΣ
Inner Rituals
Lire la chronique
Nuclear Assault
Game Over
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Death - The Sound of Perseverance
Lire le biographie
Ritual Necromancy
Disinterred Horror
Lire la chronique
FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Circle Takes the Square
As the Roots Undo
Lire la chronique
Heptaedium
The Great Herald Of Misery
Lire la chronique
Serum Dreg
Lustful Vengeance
Lire la chronique
Vanhelga
Fredagsmys
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Aura Noir
Aura Noire
Lire la chronique
Moonreich
Fugue
Lire la chronique
Megadeth
Lire le live report
Mortiferum
Altar Of Decay (Démo)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
PPCM #0 - Chevauche le Grand Requin Blanc (Carcariass)
Lire le podcast
Legacy Of The Beast European Tour 2018
Iron Maiden + The Raven Age
Lire le live report
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sphæra
Teratology (EP)
Lire la chronique
Funeral Mist
Hekatomb
Lire la chronique
Obscura
Diluvium
Lire la chronique
Uniform / The Body
Mental Wounds not Healing (...
Lire la chronique
Soundgarden
Louder Than Love
Lire la chronique
Skogen
Skuggorna kallar
Lire la chronique
Ossuarium
Calcified Trophies Of Viole...
Lire la chronique