chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
51 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

The Ugly - Thanatology

Chronique

The Ugly Thanatology
« Le moche ». Voilà un nom original pour un groupe de Black Metal, et qui explique sans doute pourquoi les membres de THE UGLY (ça claque mieux tout de suite) ont acquis le gimmick du corpsepaint chéri par le style sur leurs photos promos. « Black Metal, parce que je le vaux bien ». Mais de mocheté, point il n’est question lorsqu’on aborde la question de la musique de ce combo Suédois et de son 3e album « Thanatology », qui est elle une belle, très belle surprise.

Je sais, je sais, quand vous lisez « Black Metal », toutes les suppositions sont ouvertes, tant le style est vaste. Ici, pensez plutôt à un BM mélodique, excellement bien produit (amateurs de True Black aux prod inaudibles, passez votre chemin), et qui aligne avec élégance aussi bien le feu des blasts (« Sons of Stench ») que la rigueur de patterns amenant une profonde envie de secouer sa tignasse (« Usurper Vitae », quoique le morceau joue aussi beaucoup sur l’accélérateur).

Autant mettre les pieds dans le plat tout de suite, si j’ai adoré à ce point ce « Thanatology », c’est que sorti de nulle part, cet album a une odeur forte de Dark Metal, rappelant les meilleures heures d’un NAGLFAR par exemple (le chant de Ingemar Gustavfsson n’y est pas étranger, se rapprochant fort de celui de Kristoffer de chez les Suédois précités). Appuyé par une prod en béton armé, cet album se destine en priorité aux amateurs de Suédoiseries donc, qui ont été biberonnés par UNANIMATED, MORK GRYNING, et consorts. Et au-delà d’un style qui va parler et plaire indéniablement à certains, cet album est juste une sacrée bonne pépite, en effet comment ne pas se laisser entrainer par l’iconique « King of Death » et son trémolo maléfique de refrain (NAGLFAR, once again), « Necro Worship » et son intro blastée aussi glaciale que jouissive, ou l’hyper brutal « Sons of Stench » qui sonne comme un WATAIN bien énervé qu’à l’accoutumée. Il est nécessaire de préciser que la batterie est tenue par un membre de session , et pas des moindres puisqu’il s’agit de Fredrik Widigs qui officie actuellement chez MARDUK, donc attendez-vous à du blast BM bien jouissif, mais pas que.

Alors que j’écoute encore et encore cet album pour vous en narrer les mérites, j’ai un léger frisson à l’entame de « Temple of the Reaper »…, provoqué possiblement par la panne de chauffage de mon appartement mais aussi en grande partie par ce titre qui synthétise tout ce qu’il y a à aimer sur cet album : un chant possédé, des riffs en béton armé et parfaitement mémorables, une mélodie lancinante de refrain sur fond de blast « relentless », qui s’enfile avec un tremolo démoniaque sur fond de blast en continu…n’en jetez plus, je suis fan.

Grosse, grosse baffe que ce groupe donc, qui en est à son 3e opus et dont j’aurais bien usé les mp3 à me les écouter encore et encore..et encore. THE UGLY ne réinvente rien, n’invente rien, mais procure un tel plaisir avec ce Black / Dark Metal jouissivement mélodique et brutal qu’il mérite d'ores et déjà une place sur mon podium de l’année, rubrique « Découvertes » ou « Surprises ». Amateurs de Dark Metal et de Suédoiseries, ne passez pas votre chemin

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Jean-Clint citer
Jean-Clint
19/02/2018 09:04
note: 7.5/10
Cool de revoir ce groupe que j'avais découvert avec leur précédent album bien sympathique. Les extraits proposés sont visiblement du même niveau, bref un bon petit disque sur lequel je vais me plonger plus longuement Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
The Ugly
Black / Dark Metal
2018 - ViciSolum Productions
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (1)  7.5/10
Webzines : (4)  7.6/10

plus d'infos sur
The Ugly
The Ugly
Black / Dark Metal - 2004 - Suède
  

vidéos
Tout l'album
Tout l'album
The Ugly

Extrait de "Thanatology"
  

tracklist
01.   Thanatology
02.   The Stages of Demise
03.   Usurpator Vitae
04.   King of Death
05.   Necro Worship
06.   Sons of Stench
07.   Temple of the Reaper
08.   Begravningshymn
09.   Pallor Mortis
10.   Dressed in Death pt. II

line up
parution
9 Février 2018

Essayez aussi
Mörk Gryning
Mörk Gryning
Mörk Gryning

2005 - Black Lodge Records
  
Kathaarsys
Kathaarsys
Anonymous Ballad

2009 - Silent Tree
  
Akhlys
Akhlys
The Dreaming I

2015 - Debemur Morti Productions
  
Sad Legend
Sad Legend
The Revenge of Soul

2009 - Dream on Records
  
The Oath
The Oath
The End Of Times

2007 - Shark Records
  

Thou
Inconsolable (EP)
Lire la chronique
Gutted
Bleed For Us To Live
Lire la chronique
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
Slaughterday
Abattoir (EP)
Lire la chronique
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Spell of Dark
Journey into the Depths of ...
Lire la chronique
Cardiac Arrest
A Parallel Dimension Of Des...
Lire la chronique
The Body
I Have Fought Against It, B...
Lire la chronique
Drudkh / Paysage D'Hiver
Somewhere Sadness Wanders (...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Bloodbark
Bonebranches
Lire la chronique
Utzalu
The Loins Of Repentance
Lire la chronique
Cor Scorpii
Ruin
Lire la chronique
Chevalier
A Call To Arms (EP)
Lire la chronique
Valgrind
Blackest Horizon
Lire la chronique
Ennoven
Redemption
Lire la chronique
Orsak:oslo
Nordstan (EP)
Lire la chronique
Taphos
Come Ethereal Somberness
Lire la chronique
Brouillard
Brouillard
Lire la chronique
Aorlhac pour l'album "L'esprit des Vents"
Lire l'interview
Order Ov Riven Cathedrals
The Discontinuity's Interlude
Lire la chronique
Sakrifiss rencontre Noktu (Mortifera / Celestia / Bleu, blanc Satan...)
Lire l'interview
Wombbath
The Great Desolation
Lire la chronique
Blitzkrieg
Judge Not!
Lire la chronique
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Gontyna Kry
Ignipoten
Lire la chronique
Cult Of Occult
Anti Life
Lire la chronique
Ulver
The Assassination of Julius...
Lire la chronique
Pryapisme
Epic Loon
Lire la chronique