chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
57 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Alder Glade - Spine of the World

Chronique

Alder Glade Spine of the World
« Salut les amis ! Après les Australiens de GREYTOMB, on reste au pays des aborigènes avec le premier album de ALDER GLADE, mené uniquement par Drøüyn, et qui se retrouve d’un coup d’un seul pris en main par le label culte Northern Silence Productions. Et vous savez quoi les amis ? Spine of the World est rondement mené et bien distrayant. Si vous aimez la fantasy, la nature, les ambiances épiques mais bien pimentées par l’agressivité du black, vous allez vous envoler. Yeah ».

Ça, ce serait ma chro si j’étais M. Heureux, ou Madame Bonheur. Si je ressemblais à ça en fait :



Parfois je suis dans cet état d’esprit, mais avouons-le, en écoutant ces 6 pistes, je me sens plus de similitudes avec M. Tatillon ou M. Sale...





J’ai aimé cet album, en gros. Mais les passages envoûtants ne sont pas assez nombreux, et ceux plus fades prennent le dessus au fur et à mesure des écoutes. Au début, j’ai donc bien apprécié les envolées de « Lord of the Lakes » ou « Wheel of Stars », et j’ai été transporté par les parties folks de « Beltane » et « Spine of the World ». Elles sont bien fichues. Elles s’accompagnent toujours de passages plus hargneux. La production est par contre un peu faible, et donne l’impression d’être monté sur une montagne et de constater que le paysage est gâché par la brûme. Il y a du charme, mais on aurait pu voir quelque chose de plus beau.

ALDER GLADE ne va pas au bout de ses possibilités en fait. Oui, c’est ça. On apprécie les compositions, mais on ne les met pas dans un top. Du coup M. Heureux avait peut-être bien raison en choisissant les mots « rondement mené » et « distrayant », parce que finalement, cela ne va pas beaucoup plus loin. Suffisant pour passer un bon moment, insuffisant pour passer le mois...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Alder Glade
Black Metal distrayant
2017 - Northern Silence Productions
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Alder Glade
Alder Glade
Black Metal distrayant - 2014 - Australie
  

tracklist
01.   Spine of the World
02.   Lord of the Lakes
03.   Sun Ritual
04.   Kingdom Aflame
05.   Wheel of Stars
06.   Beltane

Durée : 41:16

line up
parution
1 Décembre 2017

Wallachia
Monumental Heresy
Lire la chronique
The Grotesquery
The Lupine Anathema
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Ustalost - The Spoor of Vipers
Lire le podcast
Ascension
Under Ether
Lire la chronique
Grimoire
A la lumière des cendres (R...
Lire la chronique
Tomb Mold
The Bottomless Perdition / ...
Lire la chronique
Balmog
Vacuum
Lire la chronique
Imindain
The Enemy of Fetters and th...
Lire la chronique
Target
Master Project Genesis
Lire la chronique
They Live | We Sleep
Self Harm (EP)
Lire la chronique
Mastodon
Emperor of Sand
Lire la chronique
Kalmah
Palo
Lire la chronique
Borgne
[∞]
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Warbringer - Woe to the Vanquished
Lire le podcast
Demonomancy
Poisoned Atonement
Lire la chronique
Visigoth
Conqueror's Oath
Lire la chronique
Skeletal Remains
Devouring Mortality
Lire la chronique
His Hero Is Gone
Monuments to Thieves
Lire la chronique
Ulsect
Ulsect
Lire la chronique
Antagonism
Thrashocalypse (EP)
Lire la chronique
Napalm Death
Mass Appeal Madness (EP)
Lire la chronique
Veiled
Black Celestial Orbs
Lire la chronique
Disembowel
Plagues And Ancient Rites
Lire la chronique
Black Witchery
Evil Shall Prevail (Compil.)
Lire la chronique
Napalm Death
Mentally Murdered (EP)
Lire la chronique
BLACK METAL Suisse ! (C'est une blague?)
Lire le podcast
Puteraeon
The Dunwich Damnation (EP)
Lire la chronique
Nocturnal Pestilence
Fire & Shade
Lire la chronique
Abigor / Nightbringer / Thy Darkened Shade / Mortuus
Abigor/Nightbringer/Thy Dar...
Lire la chronique
Target
Mission Executed
Lire la chronique