chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
63 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Alder Glade - Spine of the World

Chronique

Alder Glade Spine of the World
« Salut les amis ! Après les Australiens de GREYTOMB, on reste au pays des aborigènes avec le premier album de ALDER GLADE, mené uniquement par Drøüyn, et qui se retrouve d’un coup d’un seul pris en main par le label culte Northern Silence Productions. Et vous savez quoi les amis ? Spine of the World est rondement mené et bien distrayant. Si vous aimez la fantasy, la nature, les ambiances épiques mais bien pimentées par l’agressivité du black, vous allez vous envoler. Yeah ».

Ça, ce serait ma chro si j’étais M. Heureux, ou Madame Bonheur. Si je ressemblais à ça en fait :



Parfois je suis dans cet état d’esprit, mais avouons-le, en écoutant ces 6 pistes, je me sens plus de similitudes avec M. Tatillon ou M. Sale...





J’ai aimé cet album, en gros. Mais les passages envoûtants ne sont pas assez nombreux, et ceux plus fades prennent le dessus au fur et à mesure des écoutes. Au début, j’ai donc bien apprécié les envolées de « Lord of the Lakes » ou « Wheel of Stars », et j’ai été transporté par les parties folks de « Beltane » et « Spine of the World ». Elles sont bien fichues. Elles s’accompagnent toujours de passages plus hargneux. La production est par contre un peu faible, et donne l’impression d’être monté sur une montagne et de constater que le paysage est gâché par la brûme. Il y a du charme, mais on aurait pu voir quelque chose de plus beau.

ALDER GLADE ne va pas au bout de ses possibilités en fait. Oui, c’est ça. On apprécie les compositions, mais on ne les met pas dans un top. Du coup M. Heureux avait peut-être bien raison en choisissant les mots « rondement mené » et « distrayant », parce que finalement, cela ne va pas beaucoup plus loin. Suffisant pour passer un bon moment, insuffisant pour passer le mois...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Alder Glade
Black Metal distrayant
2017 - Northern Silence Productions
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Alder Glade
Alder Glade
Black Metal distrayant - 2014 - Australie
  

tracklist
01.   Spine of the World
02.   Lord of the Lakes
03.   Sun Ritual
04.   Kingdom Aflame
05.   Wheel of Stars
06.   Beltane

Durée : 41:16

line up
parution
1 Décembre 2017

Poésique - MoM chronique Death - The Sound of Perseverance
Lire le biographie
Ritual Necromancy
Disinterred Horror
Lire la chronique
FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Circle Takes the Square
As the Roots Undo
Lire la chronique
Heptaedium
The Great Herald Of Misery
Lire la chronique
Serum Dreg
Lustful Vengeance
Lire la chronique
Vanhelga
Fredagsmys
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Aura Noir
Aura Noire
Lire la chronique
Moonreich
Fugue
Lire la chronique
Megadeth
Lire le live report
Mortiferum
Altar Of Decay (Démo)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
PPCM #0 - Chevauche le Grand Requin Blanc (Carcariass)
Lire le podcast
Legacy Of The Beast European Tour 2018
Iron Maiden + The Raven Age
Lire le live report
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sphæra
Teratology (EP)
Lire la chronique
Funeral Mist
Hekatomb
Lire la chronique
Obscura
Diluvium
Lire la chronique
Uniform / The Body
Mental Wounds not Healing (...
Lire la chronique
Soundgarden
Louder Than Love
Lire la chronique
Skogen
Skuggorna kallar
Lire la chronique
Ossuarium
Calcified Trophies Of Viole...
Lire la chronique
Thorium
Blasphemy Awakes
Lire la chronique
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Atavisma
The Chthonic Rituals
Lire la chronique
Gaerea
Unsettling Whispers
Lire la chronique
Throane + Wolves In The Throne Room
Lire le live report
Yob
Our Raw Heart
Lire la chronique