chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
66 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Moenen Of Xezbeth - Dawn of Morbid Sorcery

Chronique

Moenen Of Xezbeth Dawn of Morbid Sorcery (Démo)
Vous en conviendrez la scène black metal est très riche. Un fait dû notamment à ses acteurs et actrices qui ont chacun leur propre vision de ce courant musical – comment il doit prendre forme, sonner, se ressentir ou encore ce qu'il doit retransmettre. En ce sens, les Belges de Moenen Of Xezbeth ne déroge clairement pas à la règle. Adoptant une attitude souterraine, cette mystérieuse entité a fait subrepticement son entrée l'an dernier avec une demo, intitulée Dawn of Morbid Sorcery, réalisée en cassette de façon indépendante (pour l'Europe) et via Darkness Attack Records (Amérique du Nord). Une façon de procéder et de diffuser son œuvre très DIY qui va de pair avec les codes suivis par la formation, très ancrée dans la fin des années 80/début des années 90, que ce soit au niveau des visuels, de la production ou encore des sonorités délivrées.


D'ailleurs inutile de vous faire un dessin, vous l'avez certainement deviné tout seul (cf. image en haut à droite, les titres,...), les disciples de Xezbeth ont un gros penchant pour ce qui est primitif et ils remplissent très bien le cahier des charges. Un amour inconditionnel à vous brûler les yeux et vous écorcher les oreilles ! Tombés dans le chaudron, les musiciens ont bien ingurgité leurs classiques et en recrachent ici leur propre version. Comme s'ils bâtissaient un temple sur des ruines encore fumantes afin de raviver la flamme. Cueilli par une introduction instrumentale occulte et légèrement désuète – paraissant tiré d'un vieux film d'horreur –, les guitares vont rapidement prendre le relais dans la construction d'ambiances horrifiques. Des atmosphères lourdes et riches en tanin parfaitement mises en relief par un black metal low/mid tempos ainsi qu'un son lo-fi raw de chez raw !


Le groupe pose ses bases au gré des minutes, vous happant en deux temps trois mouvements au passage, avec notamment le terrible enchaînement « Intro »/« Black Devotion Mystery ». Une entame des plus envoûtantes et dont le côté entêtant et grandiloquent à souhait rappelle le meilleur de la scène grecque. Cette accroche, Moenen Of Xezbeth va parfaitement l'entretenir avec l'alternance de parties rampantes et d'autres plus rythmées – fleurant bon les débuts de Samael, entre autres – qui vous font tantôt dodeliner de la tête comme un pauvre possédé (« Dawn of Morbid Sorcery » et son finish bien prenant, ou encore « Heretic Wisdom ») tantôt secouer mollement votre putride carcasse (« Obscured by Lunar Rites »). Vous êtes totalement pris par ce Dawn of Morbid Sorcery, demo aux allures de cérémonie occulte menée par un vocaliste habité, déversant sa bile noire de sa voix arrachée.


Des paroles et des titres blasphématoires, crus, d'une apparente simplicité, qui renvoient à une certaine époque par cette volonté d'outrager. Ces éléments sont en accord avec des riffs classiques et usés jusqu'à la trame. L'ensemble est basique, certes, mais terriblement sincère et efficace – en particulier grâce au climat ténébreux instauré avec facilité par la formation. À l'image de leurs compatriotes de Perverted Ceremony (dont AxGxB en dit grand bien et où officie également Morbid Messiah), Moenen Of Xezbeth se soucie peu des modes ou des questions d'originalité, ne faisant qu'apposer sa propre marque et vision à travers ce court format.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Sim citer
Sim
18/01/2018 14:33
note: 5/5
Je note ça, merci.
AxGxB citer
AxGxB
16/01/2018 22:24
note: 4/5
Sim a écrit : Pépite cette démo, on pourrait croire que ça vient directement des 90's, ça respire Beherit. Ça change des (trop) nombreuses sorties de Black sans sincérité, conviction.

Dans le genre, vous pouvez aussi essayer Forbidden Temple, également de Belgique.
Sim citer
Sim
16/01/2018 21:23
note: 5/5
Pépite cette démo, on pourrait croire que ça vient directement des 90's, ça respire Beherit. Ça change des (trop) nombreuses sorties de Black sans sincérité, conviction.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Moenen Of Xezbeth
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (2)  4.5/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Moenen Of Xezbeth
Moenen Of Xezbeth
Black Metal - Belgique
  

formats
  • K7 / 2017 - Indépendant, Darkness Attack Records

tracklist
I. Intro
II. Black Devotion Mystery
III. Dawn of Morbid Sorcery
IV. Obscured by Lunar Rites
V. Heretic Wisdom

Durée : 27 minutes 52

line up
Essayez aussi
Vreid
Vreid
Milorg

2009 - Indie Recordings
  
Khold
Khold
Krek

2005 - Tabu Recordings
  
Dark Fortress
Dark Fortress
Seance

2006 - Century Media
  
Ancient
Ancient
Back to the Land of the Dead

2016 - Soulseller Records
  
Keiser
Keiser
The Succubus

2017 - Autoproduction
  

Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
Z Family
Chapter II : Origin
Lire la chronique
Autopsy
Puncturing The Grotesque (EP)
Lire la chronique
Life Of Agony
River Runs Red
Lire la chronique
Mortis Mutilati
The Stench of Death
Lire la chronique
Pissgrave
Suicide Euphoria
Lire la chronique
Disfuneral
Disfuneral (EP)
Lire la chronique
Harakiri for the Sky
Arson
Lire la chronique
I I (Infernal Invocation) / Lihhamon
Miasmal Coronation (Split-CD)
Lire la chronique
(Faire) découvrir le Black Metal !
Lire le podcast
Morbid Angel
Kingdoms Disdained
Lire la chronique
Unhuman
Unhuman
Lire la chronique
False Gharial
Birth (EP)
Lire la chronique
Watain
Trident Wolf Eclipse
Lire la chronique
Holmgang
Dømt til døden
Lire la chronique
Iphicrate
Résurgence (EP)
Lire la chronique
Sublime Cadaveric Decomposition
Raping Angels in Hell
Lire la chronique
Condition Critical
Extermination Plan
Lire la chronique
Necrophobic
Mark Of The Necrogram
Lire la chronique
Almyrkvi
Umbra
Lire la chronique
Deathcult
Cult Of The Goat
Lire la chronique
Scuorn
Parthenope
Lire la chronique
Portrait
Burn The World
Lire la chronique
Deinonychus
Ode to Acts of Murder, Dyst...
Lire la chronique
Hegemon pour l'EP "Initium Belli"
Lire l'interview
Black Label Society
Grimmest Hits
Lire la chronique
Nydvind
Seas of Oblivion
Lire la chronique
Bolt Thrower
The Peel Sessions 1988-90 (...
Lire la chronique
Bark
Like Humans Do
Lire la chronique
The Ruins Of Beverast
Exuvia
Lire la chronique