chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
57 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Beorn's Hall - Mountain Hymns

Chronique

Beorn's Hall Mountain Hymns
Ça alors ! J’étais loin d’imaginer que Naturmacht Productions était capable de nous sortir un album aussi anecdotique, voire ennuyeux comme ce premier essai de BEORN’S HALL. Quelle catastrophe ce Mountain Hymns... Approximatif, lassant, plat... Remarque, le label n’en a sorti que 300 exemplaires en CD et 30 en Tape. Il a bien senti qu’il allait pas en écouler des montagnes, rahahahahaha ! Non, mais sincèrement, quelle surprise de la part de la maison allemande qui cette même année 2017 a sorti les bombes de HAVUKRUUNU, DAUÞUZ, GRIMA et HYRGAL. La comparaison fait mal, terriblement mal. C’est comme si tu es en train de prendre Emily Ratajkowski en levrette et que d’un coup, tu vois un étron sortir de son cul. Quoi ? C’est dégueu ? Eh bah dis-toi que toi au moins tu n’es qu’en train de l’imaginer, alors que moi, cet album, je l’ai subi !

J’en rajoute, j’en fais trop. Cet album n’est pas le pire de l’année ! Oui, peut-être, mais pas tant que ça ! Déjà, les 5 premières minutes cassent bien les bonbons. « A Conjuring of Clouds » est un chant lointain répété pendant 2:49. Ouaé, Wéa... Ouaé, Wéa... Ouaé, Wéa... MAIS FERME TA GUEULE PUTAIN. On dirait HIMINBJORG sur « Chants d’hier, chants de guerre, chants de la Terre », mais en plus mauvais (oui, j’adore le groupe français, sauf cet album...) Et ça enchaine directement avec « Black Foe of the Earth », une piste de 6:37 qui commence par 3 minutes de guitare acoustique avec un accord qui tourne en boucle. Mais vraiment en boucle. Tu regardes systématiquement la minuterie pour savoir si ça tourne pas en rond. Mais non, ça avance. Péniblement mais ça avance. Et là, enfin, c’est parti. Et tu découvres un groupe américain qui joue du pagan primitif.

Ça peut être bien le pagan primitif, hein. C’est pas ça le problème. C’est que ce groupe n’a pas d’idées. Pas de charisme. Pas de moments marquants. Pas la capacité de créer des ambiances. Il joue, c’est tout. Oui, on peut dire que c’est fidèle à une certaine époque, que c’est un esprit 90’s, qu’il y a de la sincérité dans l’approche... Ce qui mérite bien 4 points. Je les ai comptabilisés. Ensuite, j’ajoute un demi point pour quelques mélodies qui se laissent bien écouter. Mais c’est tout. Aucune piste ne m’a convaincu, et plus ça allait, plus j’avais hâte de passer à autre chose. Bref, je me libère et cesse enfin de réécouter cette frustrante déception.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Sakrifiss citer
Sakrifiss
23/01/2018 07:36
note: 4.5/10
J'ai l'impression que le nouvel album qui arrive est meilleur, non ?
J'ai pas tout écouté, mais ça a l'air d'être la véritable naissance;

Je jetterai l'oreille en l'espérant en tout cas... Rahahaha.
dolmorgoth citer
dolmorgoth
23/01/2018 07:12
note: 4/10
J'ai découvert cet album sur un post facebook qui disait que c'était pour les fans de Caladan Brood donc je me suis jeté dessus.... ensuite j'ai ri....

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Beorn's Hall
Black Pagan Primitif
2017 - Naturmacht Productions
notes
Chroniqueur : 4.5/10
Lecteurs : (1)  4/10
Webzines : (1)  6.5/10

plus d'infos sur
Beorn's Hall
Beorn's Hall
Black Pagan Primitif - 2016 - Etats-Unis
  

vidéos
Teaser
Teaser
Beorn's Hall

Extrait de "Mountain Hymns"
  

tracklist
01.   A Conjuring of Clouds
02.   Black Foe of the Earth
03.   Now Call We, over Mountains Cold
04.   Beneath the Hooves of Sleipnir
05.   The Accursed Wind
06.   Brothers in Belarus (A Winter Tale)
07.   Lord of Silver Fountains
08.   Of Sword and Sorcery

Durée : 39:40

parution
25 Février 2017

Dominant
The Summoning (EP)
Lire la chronique
The Ugly
Thanatology
Lire la chronique
Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
Z Family
Chapter II : Origin
Lire la chronique
Autopsy
Puncturing The Grotesque (EP)
Lire la chronique
Life Of Agony
River Runs Red
Lire la chronique
Mortis Mutilati
The Stench of Death
Lire la chronique
Pissgrave
Suicide Euphoria
Lire la chronique
Disfuneral
Disfuneral (EP)
Lire la chronique
Harakiri for the Sky
Arson
Lire la chronique
I I (Infernal Invocation) / Lihhamon
Miasmal Coronation (Split-CD)
Lire la chronique
(Faire) découvrir le Black Metal !
Lire le podcast
Morbid Angel
Kingdoms Disdained
Lire la chronique
Unhuman
Unhuman
Lire la chronique
False Gharial
Birth (EP)
Lire la chronique
Watain
Trident Wolf Eclipse
Lire la chronique
Holmgang
Dømt til døden
Lire la chronique
Iphicrate
Résurgence (EP)
Lire la chronique
Sublime Cadaveric Decomposition
Raping Angels in Hell
Lire la chronique
Condition Critical
Extermination Plan
Lire la chronique
Necrophobic
Mark Of The Necrogram
Lire la chronique
Almyrkvi
Umbra
Lire la chronique
Deathcult
Cult Of The Goat
Lire la chronique
Scuorn
Parthenope
Lire la chronique
Portrait
Burn The World
Lire la chronique
Deinonychus
Ode to Acts of Murder, Dyst...
Lire la chronique
Hegemon pour l'EP "Initium Belli"
Lire l'interview
Black Label Society
Grimmest Hits
Lire la chronique
Nydvind
Seas of Oblivion
Lire la chronique
Bolt Thrower
The Peel Sessions 1988-90 (...
Lire la chronique