chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
52 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Holmgang - Dømt til døden

Chronique

Holmgang Dømt til døden
L’histoire de cet album est assez singulière puisqu’il avait été perdu. En fait, il était censé sortir il y a une dizaine d’années, mais suite à des problèmes de label, l’enregistrement avait disparu. C’est du moins ce que nous raconte le groupe, HOLMGANG, dans le livret de ce miraculé Dømt til døden. Miraculé parce que finalement une copie aurait récemment été retrouvée, nous donnant enfin l’occasion de retrouver cette formation danoise, regrettée par… pas grand monde… Bon, j’avoue, je n’ai pas jamais non plus été un grand fan même si j’ai toujours (quelque part) les deux premiers opus de 2003 et 2007 et que le titre « Himmelhvælvets bane » (de l’album Gengangerens kvad) était un très très bon moment. Je n’avais d’ailleurs même pas remarqué que le groupe avait spitté en 2009. Ah oui, quand même ! Il y a quand même 8 ans ! Alors attention, la formation n’a pas l’intention de se reformer, mais elle a au moins pris l’initiative de sortir cet album posthume, chez Purity Through Fire. À 300 copies uniquement par contre. Ils ont bien conscience qu’ils ne sont pas attendus par beaucoup plus de monde…

HOLMGANG n’est pourtant pas un groupe merdique. Juste un groupe trop transparent, à qui il manque le quelque chose qui le fait garder en mémoire. Il joue un black metal agressif et galopant, ponctué de forts accents pagan qui s’adressent aux anciens fans de KAMPFAR. Il n’y a ni vent frais, ni compositions qui cassent trois pattes à un canard, ni rien qui ne soit vraiment indispensable… Mais on peut très bien se l’enfiler et le trouver agréable. Les 53 minutes passent bien, et l’on peut juste regretter que certaines pistes soient trop longues inutilement, de 7 à 12 minutes.

Bon, la longueur elle est aussi due à la manie de notre entité d’ajouter des intros et prologues. On retrouve ainsi le piano, les cris d’oiseau, les cloches qui tintent, des femmes qui crient, et encore le piano à la toute fin de l’album. C’est bien enveloppé, c’est sûr. Et puis quelques mélodies tirent quand même leur épingle du jeu. Les riffs font leur effet, mais je le rappelle, ce n’est pas non plus révolutionnaire, ni jouissif. Un bon petit album en somme.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Holmgang
Pagan Black Metal
2017 - Purity Through Fire
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Holmgang
Holmgang
Pagan Black Metal - 2001 † 2009 - Danemark
  

tracklist
01.   Indebraendt
02.   Paa hjul og stejle
03.   Haengt
04.   Over dalen
05.   Druknet
06.   Pisket

Durée : 53:27

line up
parution
1 Janvier 2017

Essayez plutôt
Kroda
Kroda
GinnungaGap GinnungaGaldr GinnungaKaos

2015 - Purity Through Fire
  
Holdaar
Holdaar
Времена Уходящие В Небо
(Times stretching in the sky)

2014 - More Hate Productions
  
Enslaved
Enslaved
Below The Lights

2003 - Osmose Productions
  
Waldgeflüster
Waldgeflüster
Meine Fesseln

2014 - Black Blood Records
  
Timor et Tremor
Timor et Tremor
For Cold Shades

2016 - Trollzorn Records
  

Portal
ION
Lire la chronique
Uada
Cult Of A Dying Sun
Lire la chronique
Blood Red Fog
Thanatotic Supremacy
Lire la chronique
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Sadistik Forest
Morbid Majesties
Lire la chronique
The Beast of Nod
Vampira: Disciple of Chaos
Lire la chronique
Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique
MoM Hors-Série : Top 4 Prog
Lire le podcast
Ceremony
Still, Nothing Moves You
Lire la chronique
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique