chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
53 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Mortis Mutilati - The Stench of Death

Chronique

Mortis Mutilati The Stench of Death
Sur Thrashocore, on a un forum, et il est plutôt actif. Il y a une dizaine d’années, cela n’aurait étonné personne, mais sincèrement, depuis l’ère des réseaux sociaux, ils ont perdu de leur superbe. Beaucoup ont disparu, d’autres survivent avec quelques membres fidèles qui discutent en mini-groupes. Mais sur Thrashocore on est toujours flamboyant, et on voit même de nouveaux arrivants gonfler les rangs. On a un petit nouveau d’ailleurs qui est très bavard. Son nom ? Jeanciflard. Et pourquoi je vous parle de lui ? Parce qu’il a beau être nouveau sur le forum, il a un gros bagage en tant qu’auditeur de black metal, et que j’aime bien ce qu’il nous partage à chaque fois. Sauf que l’on ne peut pas être d’accord sur tout, et que là, en parlant de MORTIS MUTILATI, il a fait une comparaison avec… EVANESCENCE. Et apparemment c’était pas un compliment. Tu es jeune et tu ne connais pas EVANESCENCE ? 2003, « Bring me to Life », BO de Daredevil… 450 millions de vues sur Youtube alors que le titre y a été mis en 2009… Allez, je suis sûr que même les jeunes connaissent.

Eh bien MORTIS MUTILATI, c’est peut-être du EVANESCENCE, mais c’est du black metal avant tout. La référence vient tout simplement du fait qu’il y a beaucoup de sucreries dans cet album. Bien entendu Jeanciflard a exagéré les traits pour que ce soit drôle, et finalement c’est plutôt avec d’autres formations françaises atypiques qu’il faudrait trouver des liens. Et là, j’ai envie de citer avant tout NIGHT, puis LES CHANTS DE NIHIL et HYRGAL. Pas tout du long, et pas tous pour les mêmes raisons, mais ce qui est certain, c’est que MORTIS MUTILATI fait du black bondissant qui ne se met aucune limite. Des soli clairs, des vocaux clairs et d’autres féminins, des breaks au clavier, du piano qui caresse les mélodies saturées… Oui, c’est particulièrement sucré, mais c’est efficace.

Je suis peut-être un poil trop facile à convaincre, mais je suis extrêmement sensible à ce genre de mélange. Je fais partie de ceux qui regrettent que l’on tape si fort sur le black sympho et autres genres de black qui ajoutent du pathos. Ici, ce n’est ni symphonique, ni orchestral, ni shoegazé ou postblackisé, c’est du BM à émotions ! Allez, en étant un peu fou, on pourrait même les classer à côté de GLACIATION et AU CHAMP DES MORTS pour leurs ambiances à la fois dépitées, mélancoliques et un poil classieuses.

Le niveau est en plus très constant tout le long de l’album, 50 minutes en 10 pistes. Le talent vient surtout de la personnalité et de l’originalité de chaque piste. Nous n’avons pas un groupe qui tourne en rond, et au contraire il parvient à composer des pistes au charisme et à l’aura intéressants. Il arrive à transporter, à donner envie de réécouter à nouveau, sans lasser. Je ne sais pas pourquoi j’avais raté ce groupe alors qu’il a déjà auparavant 3 albums, sortis chez l’incontournable Naturmacht Productions. Il faut absolument que je les trouve, en espérant que ce soit déjà aussi prenant.

Le côté mielleux en gênera sûrement beaucoup, qui se retrouveront plutôt dans l’opinion de Jeanciflard. D’autres devraient tomber sous le charme, comme moi. A tester, et pas seulement avec une seule piste puisque comme je le disais on trouvera des astuces différentes ci et là. Je suis convaincu !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Sakrifiss citer
Sakrifiss
16/02/2018 14:57
note: 9/10
Vite, je veux les albums précédents, mais durs à trouver ou bien ???
Vais contacter le groupe du coup...
Stockwel citer
Stockwel
16/02/2018 12:48
J'ai bien aimé le précédent sans le trouver transcendnt, j'ai hâté d'écouter celui-là vu ta chronique Sourire
dolmorgoth citer
dolmorgoth
14/02/2018 15:26
note: 9/10
J'ai adoré cet album !!!!
Si tu dois en acheter un seul, jette-toi sur Mélopée Funèbre, c'est pour moi un grand classique du black metal français !!
TarGhost citer
TarGhost
13/02/2018 21:07
Mielleux ça ? Alors je suis Porcinet...et fier de l'être !
Une grosse tuerie qui fera le bonheur des habitants de la forêt des rêves bleus.
Même Evol sera sur la guest-list Clin d'oeil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mortis Mutilati
Black Metal
2018 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (1)  9/10
Webzines : (6)  7.28/10

plus d'infos sur
Mortis Mutilati
Mortis Mutilati
Black Metal - 2011 - France
  

tracklist
01.  Nekro
02.  Echoes from the Coffin
03.  Crevant-Laveine
04.  Regards d'outre tombe
05.  Onguent mortuaire
06.  Portrait ovale
07.  Homicidal Conscience
08.  Invocation à la momie
09.  L'odeur du mort
10.  Ecchymoses

Durée : 50:21

line up
parution
1 Janvier 2018

Essayez aussi
Leviathan
Leviathan
Massive Conspiracy Against All Life

2008 - Moribund Records
  
Deathspell Omega
Deathspell Omega
Mass Grave Aesthetics (EP)

2008 - Norma Evangelium Diaboli
  
The Deathtrip
The Deathtrip
Deep Drone Master

2014 - Svart Records
  
Arizmenda
Arizmenda
Stillbirth in the Temple of Venus

2014 - Crepusculo Negro
  
Sternatis
Sternatis
Ramming With Maelstrom of Will (Rééd.)

2017 - Ragnarok Records
  

Akercocke
Renaissance in Extremis
Lire la chronique
MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal Partie 2
Lire le podcast
Antagonism pour l'EP "Thrashocalypse"
Lire l'interview
Portal
ION
Lire la chronique
Uada
Cult Of A Dying Sun
Lire la chronique
Blood Red Fog
Thanatotic Supremacy
Lire la chronique
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Sadistik Forest
Morbid Majesties
Lire la chronique
The Beast of Nod
Vampira: Disciple of Chaos
Lire la chronique
Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique