chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
60 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Mortis Mutilati - The Stench of Death

Chronique

Mortis Mutilati The Stench of Death
Sur Thrashocore, on a un forum, et il est plutôt actif. Il y a une dizaine d’années, cela n’aurait étonné personne, mais sincèrement, depuis l’ère des réseaux sociaux, ils ont perdu de leur superbe. Beaucoup ont disparu, d’autres survivent avec quelques membres fidèles qui discutent en mini-groupes. Mais sur Thrashocore on est toujours flamboyant, et on voit même de nouveaux arrivants gonfler les rangs. On a un petit nouveau d’ailleurs qui est très bavard. Son nom ? Jeanciflard. Et pourquoi je vous parle de lui ? Parce qu’il a beau être nouveau sur le forum, il a un gros bagage en tant qu’auditeur de black metal, et que j’aime bien ce qu’il nous partage à chaque fois. Sauf que l’on ne peut pas être d’accord sur tout, et que là, en parlant de MORTIS MUTILATI, il a fait une comparaison avec… EVANESCENCE. Et apparemment c’était pas un compliment. Tu es jeune et tu ne connais pas EVANESCENCE ? 2003, « Bring me to Life », BO de Daredevil… 450 millions de vues sur Youtube alors que le titre y a été mis en 2009… Allez, je suis sûr que même les jeunes connaissent.

Eh bien MORTIS MUTILATI, c’est peut-être du EVANESCENCE, mais c’est du black metal avant tout. La référence vient tout simplement du fait qu’il y a beaucoup de sucreries dans cet album. Bien entendu Jeanciflard a exagéré les traits pour que ce soit drôle, et finalement c’est plutôt avec d’autres formations françaises atypiques qu’il faudrait trouver des liens. Et là, j’ai envie de citer avant tout NIGHT, puis LES CHANTS DE NIHIL et HYRGAL. Pas tout du long, et pas tous pour les mêmes raisons, mais ce qui est certain, c’est que MORTIS MUTILATI fait du black bondissant qui ne se met aucune limite. Des soli clairs, des vocaux clairs et d’autres féminins, des breaks au clavier, du piano qui caresse les mélodies saturées… Oui, c’est particulièrement sucré, mais c’est efficace.

Je suis peut-être un poil trop facile à convaincre, mais je suis extrêmement sensible à ce genre de mélange. Je fais partie de ceux qui regrettent que l’on tape si fort sur le black sympho et autres genres de black qui ajoutent du pathos. Ici, ce n’est ni symphonique, ni orchestral, ni shoegazé ou postblackisé, c’est du BM à émotions ! Allez, en étant un peu fou, on pourrait même les classer à côté de GLACIATION et AU CHAMP DES MORTS pour leurs ambiances à la fois dépitées, mélancoliques et un poil classieuses.

Le niveau est en plus très constant tout le long de l’album, 50 minutes en 10 pistes. Le talent vient surtout de la personnalité et de l’originalité de chaque piste. Nous n’avons pas un groupe qui tourne en rond, et au contraire il parvient à composer des pistes au charisme et à l’aura intéressants. Il arrive à transporter, à donner envie de réécouter à nouveau, sans lasser. Je ne sais pas pourquoi j’avais raté ce groupe alors qu’il a déjà auparavant 3 albums, sortis chez l’incontournable Naturmacht Productions. Il faut absolument que je les trouve, en espérant que ce soit déjà aussi prenant.

Le côté mielleux en gênera sûrement beaucoup, qui se retrouveront plutôt dans l’opinion de Jeanciflard. D’autres devraient tomber sous le charme, comme moi. A tester, et pas seulement avec une seule piste puisque comme je le disais on trouvera des astuces différentes ci et là. Je suis convaincu !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Sakrifiss citer
Sakrifiss
16/02/2018 14:57
note: 9/10
Vite, je veux les albums précédents, mais durs à trouver ou bien ???
Vais contacter le groupe du coup...
Stockwel citer
Stockwel
16/02/2018 12:48
J'ai bien aimé le précédent sans le trouver transcendnt, j'ai hâté d'écouter celui-là vu ta chronique Sourire
dolmorgoth citer
dolmorgoth
14/02/2018 15:26
note: 9/10
J'ai adoré cet album !!!!
Si tu dois en acheter un seul, jette-toi sur Mélopée Funèbre, c'est pour moi un grand classique du black metal français !!
TarGhost citer
TarGhost
13/02/2018 21:07
Mielleux ça ? Alors je suis Porcinet...et fier de l'être !
Une grosse tuerie qui fera le bonheur des habitants de la forêt des rêves bleus.
Même Evol sera sur la guest-list Clin d'oeil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mortis Mutilati
Black Metal
2018 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (1)  9/10
Webzines : (5)  7.13/10

plus d'infos sur
Mortis Mutilati
Mortis Mutilati
Black Metal - 2011 - France
  

tracklist
01.  Nekro
02.  Echoes from the Coffin
03.  Crevant-Laveine
04.  Regards d'outre tombe
05.  Onguent mortuaire
06.  Portrait ovale
07.  Homicidal Conscience
08.  Invocation à la momie
09.  L'odeur du mort
10.  Ecchymoses

Durée : 50:21

line up
parution
1 Janvier 2018

Essayez aussi
Seher
Seher
Nachzehrer

2016 - Totenmusik
  
Horna
Horna
Sanojesi Äärelle

2008 - Debemur Morti Productions
  
Blood Of Kingu
Blood Of Kingu
Sun In The House Of Scorpion

2010 - Candlelight Records
  
Secrets Of The Moon
Secrets Of The Moon
Privilegivm

2009 - Lupus Lounge
  
Arizmenda
Arizmenda
Stillbirth in the Temple of Venus

2014 - Crepusculo Negro
  

Anguish
Magna Est Vis Siugnah
Lire la chronique
Dominant
The Summoning (EP)
Lire la chronique
The Ugly
Thanatology
Lire la chronique
Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
Z Family
Chapter II : Origin
Lire la chronique
Autopsy
Puncturing The Grotesque (EP)
Lire la chronique
Life Of Agony
River Runs Red
Lire la chronique
Mortis Mutilati
The Stench of Death
Lire la chronique
Pissgrave
Suicide Euphoria
Lire la chronique
Disfuneral
Disfuneral (EP)
Lire la chronique
Harakiri for the Sky
Arson
Lire la chronique
I I (Infernal Invocation) / Lihhamon
Miasmal Coronation (Split-CD)
Lire la chronique
(Faire) découvrir le Black Metal !
Lire le podcast
Morbid Angel
Kingdoms Disdained
Lire la chronique
Unhuman
Unhuman
Lire la chronique
False Gharial
Birth (EP)
Lire la chronique
Watain
Trident Wolf Eclipse
Lire la chronique
Holmgang
Dømt til døden
Lire la chronique
Iphicrate
Résurgence (EP)
Lire la chronique
Sublime Cadaveric Decomposition
Raping Angels in Hell
Lire la chronique
Condition Critical
Extermination Plan
Lire la chronique
Necrophobic
Mark Of The Necrogram
Lire la chronique
Almyrkvi
Umbra
Lire la chronique
Deathcult
Cult Of The Goat
Lire la chronique
Scuorn
Parthenope
Lire la chronique
Portrait
Burn The World
Lire la chronique
Deinonychus
Ode to Acts of Murder, Dyst...
Lire la chronique
Hegemon pour l'EP "Initium Belli"
Lire l'interview
Black Label Society
Grimmest Hits
Lire la chronique
Nydvind
Seas of Oblivion
Lire la chronique