chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
54 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Deftones - White Pony

Chronique

Deftones White Pony
3eme galette en date des Deftones, le "White Pony" est en quelque sorte l'album de la consécration pour le groupe de Sacramento. Attendu au tournant depuis "Around The Fur", les Deftones ont ici décidés de se calmer un peu au niveau des riffs (à l'exception de "Elite", qui constitue à ce jour pour moi la chanson la plus violente des Deftones, avec "Lotion") et de mettre encore plus en avant la magnifique voix de Chino Moreno. Et alors là le bougre s'en donne à coeur joie, et une constatation simple s'impose: qu'est-ce qu'il chante bien! De "Digital Bath" à "Knife Party", en passant par le magnifique "Change (In The House Of Flies)", Chino s'échine à nous montrer à quel point il peut transmettre des émotions par l'intermédiaire de sa voix...
Les riffs de Stephen sont toujours aussi puissants, Abe le batteur fait enfin quelques efforts pour ne pas reproduire des rythmes binaires à chaque chanson, et cela permet d'ajouter un peu de variété supplémentaire aux chansons, secondé en cela par Frank Delgado, le DJ du groupe, qui intervient bien plus qu'avant pour le bonheur de nos oreilles, notamment sur "Rx Queen". Mais pour moi, je persistes et signe, le point d'ancrage de ce disque reste la voix de Chino, un des meilleurs chanteurs du moment, secondé d'ailleurs de forte belle manière par Maynard James Keenan de Tool sur "Passenger".
Que dire de plus, sinon que dans le domaine du néo-métal à tendance mélodique, les Deftones sont les maitres, et eux n'ont pas besoin de s'autoproclamer leaders d'une quelconque tendance pour en mériter le statut (suivez mon regard..)

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Saikicekon citer
Saikicekon
12/02/2009 03:38
Mon préféré des Deftones.
Il y a du "The Great Gig in the Sky" dans la deuxième partie de "Knife Party" vous trouvez pas ? Il me prend aux tripes cet album.
Il lui manque une vrai chronique sur Thrasho !
kollapse citer
kollapse
14/08/2005 15:45
Leur meilleur album pour ma part, l'album est homogène, on sent le groupe arrivé à maturité et toutes les experimentations font mouche. Mention spécial aux magnifiques "digital bath", "teenager", "knife party" , "passenger" ou encore l'énorme "korea". Seuls "elite" et surtout "back to school" (version radio-edit de "pink maggit" sur l'édition limitée...bof) me paraissent dispensables. 9/10
Body Count citer
Body Count
13/08/2005 19:06
Le meilleur Deftones c'est le 1er, dès le 2ème album ça se gâte déjà et c'est bien dommage, je les ai vu pleins de fois en concert et ils assuraient grave à l'époque des 2 premiers albums... Leur dernier grand titre c'est Back To School... Je n'ai pas du tout kiffé le changement de style à partir de White Pony, même si y'a des trucs pas mal comme Change (In The House Of Flies) que je kiffe bien...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Deftones
Metal deftonien
2003 - Maverick Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (29)  8.31/10
Webzines : (17)  8.71/10

plus d'infos sur
Deftones
Deftones
Metal deftonien - Etats-Unis
  

vidéos
Change (In The House Of Flies)
Change (In The House Of Flies)
Deftones

Extrait de "White Pony"
  

tracklist
01.   Feiticeira
02.   Digital Bath
03.   Elite
04.   RX Queen
05.   Street Carp
06.   Teenager
07.   Knife Party
08.   Korea
09.   Passenger
10.   Change (In The House Of Flies)
11.   Pink Maggit

bonus track (édition limitée) :

12.   The Boy's Republic

line up
voir aussi
Deftones
Deftones
Around The Fur

1997 - Maverick Records
  
Deftones
Deftones
My Own Summer (Shove It) (EP)

1998 - Maverick Records
  
Deftones
Deftones
Adrenaline

1995 - Maverick Records
  

Portal
ION
Lire la chronique
Uada
Cult Of A Dying Sun
Lire la chronique
Blood Red Fog
Thanatotic Supremacy
Lire la chronique
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Sadistik Forest
Morbid Majesties
Lire la chronique
The Beast of Nod
Vampira: Disciple of Chaos
Lire la chronique
Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique
MoM Hors-Série : Top 4 Prog
Lire le podcast
Ceremony
Still, Nothing Moves You
Lire la chronique
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique