chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
51 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Dominant - The Summoning

Chronique

Dominant The Summoning (EP)
Cela fait maintenant quelques années que le nom de Dominant tourne dans les milieux autorisés. Formé en 2012 par Robin Larsen (à quand un nouveau Hideous Deformity ??) et André Bjerring, le duo récemment devenu quatuor avec l’arrivée de Tapir derrière les fûts et de Jimmy Javins des excellents Necrotic Disgorgement au micro, nous propose ici son tout premier EP dont un extrait (« Servants Of Damnation ») avait déjà été publié... il y a cinq ans ! Mieux vaut tard que jamais me direz-vous ! Nos Norvégiens ont donc pris leur temps mais peu importe car la qualité est au rendez-vous ici avec cinq titres d’un death metal qui ne rebattra par les cartes du genre mais devrait facilement en convaincre plus d’un.

Pourquoi ? Tout simplement parce que « The Summoning » nous propose un death metal varié, allant piocher ses influences aussi bien dans le classique comme dans le plus moderne et ne jouant la carte ‘’jusqu’au-boutiste’’ sur aucun des différents tableaux (malgré l’étiquette « technical » abusivement apposée par le label), même si une certaine tendance se détache, nous y reviendrons. Classique effectivement car ce premier EP fleure bon le death metal dans ce qu’il a de plus primaire, instinctif et viscéralement fuligineux. Des riffs sans trop de fioritures, taillés au hachoir et assénés avec un plaisir malsain, appuyés par une section rythmique implacable que ce soit par ses blasts ou – surtout – cette double qui ne lâche que très rarement le mode pilonnage. Si les riffs n’ont honnêtement rien qui ne mérite de s’en relever la nuit, il faut par contre avouer que Robin Larsen possède ce talent de composition qui, à défaut d’un réel cachet, insuffle à son jeu une dose de groove assez irrésistible et nombre de ses riffs déploient cette capacité à vous faire involontairement dodeliner du chef ou au minimum taper du pied. On se complait dès lors dans un death metal bourbeux à la sauce Deicide meets Gutted qui ne franchira que rarement la vitesse autorisée mais le compensera par une accroche de – quasi – tous les instants. En effet si vous ne goûtez votre métal de la mort que dans l’excès de brutalité ou a minima de vitesse, Dominant risque de vous laisser sur le bord de la route. Certes Tapir ne rechigne pas à la blastouille lorsque le propos le nécessite mais la vitesse n’est pas l’atout principal du combo qui se complait tout autant – voire plus – dans cette approche volontiers mid-tempo et ultra-accrocheuse. Heureusement l’appui bien guttural de Jimmy Javins viendra accentuer le côté musclé de la chose qui sur certains passages fleurera même le bon vieux Aborted et tout cela sans oublier une petite touche mélodique savamment dosée avec notamment quelques leads bien senties qui viendront enjoliver un EP à la jolie pochette qui s’écoute aussi facilement qu’on s’enfile une petite mousse.

Car avec ses vingt minutes au compteur « The Summoning » est de ces petits EP que l’on peut s’envoyer vite fait bien fait lorsque l’envie d’un death pas trop brutal et méchamment accrocheur se fait sentir. Rien ici n’ira bouleverser l’ordre établi mais inutile pour autant de bouder son plaisir de s’enfiler ces cinq titres diablement efficaces et sinuant au travers de différentes chapelles sans toutefois s’enfermer dans aucune d’elles.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dominant
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Dominant
Dominant
Death Metal - 2012 - Norvège
  

tracklist
01.   The Purging Swarm
02.   Servants of Damnation
03.   Vultures of the Void
04.   Feast of Woe
05.   Vacant Soul Invasion

Durée : 20'31

line up
parution
1 Janvier 2018

Essayez aussi
Hortlak
Hortlak
Hortlak

2016 - Autoproduction
  
Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Butchered at Birth

1991 - Metal Blade Records
  
Unleashed
Unleashed
Across The Open Sea

1993 - Century Media Records
  
Demonical
Demonical
Death Infernal

2011 - Cyclone Empire Records
  
Vehemence
Vehemence
Forward Without Motion

2015 - Battleground Records
  

Thou
Inconsolable (EP)
Lire la chronique
Gutted
Bleed For Us To Live
Lire la chronique
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
Slaughterday
Abattoir (EP)
Lire la chronique
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Spell of Dark
Journey into the Depths of ...
Lire la chronique
Cardiac Arrest
A Parallel Dimension Of Des...
Lire la chronique
The Body
I Have Fought Against It, B...
Lire la chronique
Drudkh / Paysage D'Hiver
Somewhere Sadness Wanders (...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Bloodbark
Bonebranches
Lire la chronique
Utzalu
The Loins Of Repentance
Lire la chronique
Cor Scorpii
Ruin
Lire la chronique
Chevalier
A Call To Arms (EP)
Lire la chronique
Valgrind
Blackest Horizon
Lire la chronique
Ennoven
Redemption
Lire la chronique
Orsak:oslo
Nordstan (EP)
Lire la chronique
Taphos
Come Ethereal Somberness
Lire la chronique
Brouillard
Brouillard
Lire la chronique
Aorlhac pour l'album "L'esprit des Vents"
Lire l'interview
Order Ov Riven Cathedrals
The Discontinuity's Interlude
Lire la chronique
Sakrifiss rencontre Noktu (Mortifera / Celestia / Bleu, blanc Satan...)
Lire l'interview
Wombbath
The Great Desolation
Lire la chronique
Blitzkrieg
Judge Not!
Lire la chronique
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Gontyna Kry
Ignipoten
Lire la chronique
Cult Of Occult
Anti Life
Lire la chronique
Ulver
The Assassination of Julius...
Lire la chronique
Pryapisme
Epic Loon
Lire la chronique