chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
44 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Chaos Echoes - Mouvement

Chronique

Chaos Echoes Mouvement
Où Chaos Echoes mérite de nouveau son nom. Ho, ne croyez pas que je critique ici l'ensemble des créations de la bande menée par les frères Uibo (des regrettés Bloody Sign, que vous allez écouter tout de suite, au trot !) ! Mais j'ai déploré que les Français, après un EP à la mise en bouche faisant saliver d'un appétit bestial (Tone of Things to Come), prennent une direction plus esthétique avec Transient. Un essai qui, malgré de nombreuses tentatives, cherche tellement à échapper à toute ligne fixe qu'il finit par partir également de mes mains, à la recherche de saveurs plus crues, charnelles, au psychédélisme plus corrosif...

Inutile de regarder mes étagères car l'objet de mon désir est là. Mouvement est ce que j'attendais de Chaos Echoes après Tone of Things to Come. Un album psychédélique, oui, mais aussi un album de death metal, soit, si jamais vous n'êtes pas au clair avec l'obscur, une double ration d'hallucinations à injection directe. Il suffit d'écouter ce premier titre, ses beuglements renvoyant à Abscess, ses riffs qu'on croirait issu de Bloody Sign – cette version enflammée de spiritualité de Morbid Angel –, pour avoir l'impression que la troupe a décidé de présenter frontalement ce que Transient ne faisait qu'effleurer. Décidément l'endroit où les échos du Chaos méritent leur nom, mais aussi cette pochette, aussi belle à regarder que pertinente, tant on ne sait pas si l'on entend des effusions de sang ou de lave.

Mais n'allez pas imaginer que les Français ont ici fait un retour en arrière, freinant leurs envies d'alchimie pour répondre aux sirènes du death metal ! Psychédélique, Mouvement l'est constamment, en long, large et travers, faisant le pont entre ce que l'on pourra trouver de plus viandard et les développements avançant comme une araignée en chasse d'un Aluk Todolo. Trente-trois minutes réfléchies de bout en bout, au point de voir en Mouvement une piste unique. Car ce disque mérite – on l'aura compris – énormément de choses, y compris son nom, se faisant gestes, coups, caresses, d'une tenue aussi souple que ravageuse, au gré de ses intentions. Autant drogué en transe que maître de cérémonie, Chaos Echoes s'invente le messager de ses visions d'une planète rouge du sol au ciel, donnant le même plaisir qu'un recueil d'histoires de guerres galactiques et d'outre-monde contemplant avec concupiscence les meurtres perpétrés par ses lubriques fanatiques, magnanime jusqu'à une basse constamment ventripotente malgré ses multiples digressions.

Certes, on trouvera ici ou là quelques moments de flottements, des endroits de pause où l'attente des soubresauts se fera un peu trop longue. Reste que, pour une musique quasi-instrumentale (faites bien attention cependant aux grognements qui se font entendre sous les secousses : eux, ils vous ont à l’œil), Mouvement offre largement de quoi se narrer des fantasmes d'horreurs à grande échelle, pour qui apprécie ses cauchemars choisis et brûlants, dans une torpeur vécue comme un trou de couleurs perçant la nuit. Un disque – que je n'accuserai pas d'être trop court tant il est cohérent – qui se termine dans le mysticisme le plus sordide, mais qui, assurément, commence cette année d'une belle manière !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

BBB citer
BBB
01/03/2018 08:45
J'avais du mal avec Transient lâchant en général au milieu de l'album. Mouvement s'annonçait plus calibré pour pour me plaire.
Au final je le trouve bon mais presque trop convenu. Et vu que pendant l'attente j'ai un peu forcé sur Transient du coup je l'apprécie plus que ce nouveau venu.
Va comprendre....

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Chaos Echoes
Psychedelic Death Metal
2018 - Nuclear War Now! Productions
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (1)  8/10
Webzines : (4)  8.08/10

plus d'infos sur
Chaos Echoes
Chaos Echoes
Psychedelic Death Metal - 2011 - France
  

tracklist
01.   Embodied by Perfidious Curls in the Innervated Flux
02.   As an Embraceable Magma Leading the Subliminal
03.   Surrounded and Amazed by These Unplumbed Abysses of the Inverted Sea
04.   Through Kaleidoscopic Haze of Unexpected Extents
05.   Shine On, Obsidian! Ego! Ego! Echo Back to the Yearning of the Self!
06.   Alas! Here Is the Feebles' Assent, Exalted by Your Mouth Full of Flies

Durée : 32 minutes 50 secondes

line up
  • Kalevi Uibo / Guitare, Effets, Archet Électronique, Bruits, Oscillations, Harmonium, Piano, Flûte, Chuchotements,
  • Stefan Thanneur / Basse, Effets, Archet, Chuchotements, Voix
  • Ilmar Uibo / Batterie, Cloches, Percussions, Organistrum, Voix
  • Fabien Wayne Furter / Guitares, Effets, Archet Électronique, Oscillations, Piano, Chuchotements, Voix

parution
6 Février 2018

voir aussi
Chaos Echoes
Chaos Echoes
Tone Of Things To Come (EP)

2012 - Chaos Echoes Products
  

Essayez aussi
Gravetemple
Gravetemple
Impassable Fears

2017 - Svart Records
  

Gutted
Bleed For Us To Live
Lire la chronique
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
Slaughterday
Abattoir (EP)
Lire la chronique
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Spell of Dark
Journey into the Depths of ...
Lire la chronique
Cardiac Arrest
A Parallel Dimension Of Des...
Lire la chronique
The Body
I Have Fought Against It, B...
Lire la chronique
Drudkh / Paysage D'Hiver
Somewhere Sadness Wanders (...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Bloodbark
Bonebranches
Lire la chronique
Utzalu
The Loins Of Repentance
Lire la chronique
Cor Scorpii
Ruin
Lire la chronique
Chevalier
A Call To Arms (EP)
Lire la chronique
Valgrind
Blackest Horizon
Lire la chronique
Ennoven
Redemption
Lire la chronique
Orsak:oslo
Nordstan (EP)
Lire la chronique
Taphos
Come Ethereal Somberness
Lire la chronique
Brouillard
Brouillard
Lire la chronique
Aorlhac pour l'album "L'esprit des Vents"
Lire l'interview
Order Ov Riven Cathedrals
The Discontinuity's Interlude
Lire la chronique
Sakrifiss rencontre Noktu (Mortifera / Celestia / Bleu, blanc Satan...)
Lire l'interview
Wombbath
The Great Desolation
Lire la chronique
Blitzkrieg
Judge Not!
Lire la chronique
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Gontyna Kry
Ignipoten
Lire la chronique
Cult Of Occult
Anti Life
Lire la chronique
Ulver
The Assassination of Julius...
Lire la chronique
Pryapisme
Epic Loon
Lire la chronique
NORTH OF THE WALL 2018
Abyssal + Bismuth + Bölzer ...
Lire le live report