chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
59 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Colotyphus - Spiritual Journey of a Forlorn Soul

Chronique

Colotyphus Spiritual Journey of a Forlorn Soul
Quel début d’album ! La piste qui ouvre ce premier album de COLOTYPHUS est un modèle. C’est tout de même difficile d’imaginer une meilleure entrée en matière. Ce « Ruthless Time » me scotche à chaque écoute. Une petite introduction acoustique mélancolique, accompagnée de la froideur du vent, qui ne dure que quelques secondes mais pose les ambiances, et une dizaine de minutes emballées, entraînantes, pleines d’énergies. Là, des vocaux à la russe, très gutturaux et qui dépareillent - tout en proposant un bon équilibre - avec des mélodies bien claires. Mais aussi des parties où ils se taisent pour laisser la parole à des guitares inspirées. Et enfin l’acoustique qui revient pour nous reposer au sol, avec en sus des sons tirés de la nature. C’est un très très bon titre.

Mais mettre un morceau aussi bon en première position est souvent casse-gueule, car il suffit que le reste soit un palier en-dessous pour qu’on soit vite déçu, qu’on « déchante ». Et là, c’est un peu le cas ! Les 6 pistes qui suivent ne vont pas être toutes de la même qualité, et quelques passages vont même sembler ternes. Attention, on a bien des moments de plaisir, et même parfois très intenses. L’apparition saugrenue du piano sur « Last Guts of Wind » est dévastatrice. Qui l’attendait ? Il vient nous terrasser, bam, on est à terre ! Et puis les vocaux encore plus rêches sur « Nature’s Curse » viennent nous grattouiller l’estomac, comme un bon vieux HOLDAAR qui lui aussi a toujours su jouer entre notre corde sensible et celle autour de notre cou, qui serre de plus en plus.

Seulement voilà, ces plaisirs sont moins continus, ils sont plus épars. J’ai même tendance à perdre le fil sur des titres comme « At the Eternal Horison » ou encore « Funeral Monolith ». Mais c’est surtout la longueur inutile de « Moans of Fourth Reactor » qui a raison de ma patience : 11 minutes. C’est frustrant parce qu’il ne fallait pas grand-chose pour avoir un album d’exception. Sachons nous contenter d’un album aux riffs appliqués, aux ambiances tour à tour forestières et planantes. Apprécions l’effort pour mêler parties agressives et autres plus sereines. On peut d’ailleurs penser par moments à DRUDKH, référence assumée puisque la dernière piste, la huitième, est une reprise de « Summoning the Rain » enchaînée par l’instrumental de « Glare of Autumn ». Comme beaucoup de reprises, c’est un gadget, à considérer comme un bonus qui permet de rallonger l’album. Il était suffisamment long sans puisqu’il totalise 68 minutes.

COLOTYPHUS a du talent, ou plutôt des talents. À la base composé uniquement de Gennadiy Kovrizhnykh, il est désormais un grand groupe de cinq personnes, avec surtout deux figures connues des amateurs : Lycane, batteur de PAGANLAND mais aussi Rostyslav Khladogard de STRYVIGOR et depuis quelques années guitariste à MOLOTH.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Jean-Clint citer
Jean-Clint
28/03/2018 14:44
note: 7.5/10
Bien sympa cette découverte, rien de révolutionnaire ni de génial mais ça fait le boulot et ça suffit !

Edit : il s'écoute ici en intégral :

https://colotyphus.bandcamp.com/album/spiritual-journey-of-a-forlorn-soul-3

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Colotyphus
Black Metal Atmosphérique
2017 - Werewolf Promotion
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (1)  7.5/10
Webzines : (1)  6.67/10

plus d'infos sur
Colotyphus
Colotyphus
Black Metal Atmosphérique - 2015 - Ukraine
  

tracklist
01.   Ruthless Time
02.   At the Eternal Horison
03.   Last Gusts of Wind
04.   Nature's Curse
05.   Flame of Nation
06.   Funeral Monolith
07.   Moans of Fourth Reactor
08.   Summoning the Rain...Glare of Autumn (Drudkh cover)

Durée : 67:42

line up
parution
22 Mars 2017

Essayez aussi
Auðn
Auðn
Farvegir Fyrndar

2017 - Season Of Mist
  
Moon
Moon
Render of the Veils

2015 - Moribund Records
  
Soupir Astral
Soupir Astral
L'Eternelle Traversée

2017 - Talheim Records
  
Selvans
Selvans
Lupercalia

2015 - Avantgarde Music
  
Arcturus
Arcturus
Aspera Hiems Symfonia

1995 - Ancient Lore Creations / Misanthropy Records
  

Ascension
Under Ether
Lire la chronique
Grimoire
A la lumière des cendres (R...
Lire la chronique
Tomb Mold
The Bottomless Perdition / ...
Lire la chronique
Balmog
Vacuum
Lire la chronique
Imindain
The Enemy of Fetters and th...
Lire la chronique
Target
Master Project Genesis
Lire la chronique
They Live | We Sleep
Self Harm (EP)
Lire la chronique
Mastodon
Emperor of Sand
Lire la chronique
Kalmah
Palo
Lire la chronique
Borgne
[∞]
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Warbringer - Woe to the Vanquished
Lire le podcast
Demonomancy
Poisoned Atonement
Lire la chronique
Visigoth
Conqueror's Oath
Lire la chronique
Skeletal Remains
Devouring Mortality
Lire la chronique
His Hero Is Gone
Monuments to Thieves
Lire la chronique
Ulsect
Ulsect
Lire la chronique
Antagonism
Thrashocalypse (EP)
Lire la chronique
Napalm Death
Mass Appeal Madness (EP)
Lire la chronique
Veiled
Black Celestial Orbs
Lire la chronique
Disembowel
Plagues And Ancient Rites
Lire la chronique
Black Witchery
Evil Shall Prevail (Compil.)
Lire la chronique
Napalm Death
Mentally Murdered (EP)
Lire la chronique
BLACK METAL Suisse ! (C'est une blague?)
Lire le podcast
Puteraeon
The Dunwich Damnation (EP)
Lire la chronique
Nocturnal Pestilence
Fire & Shade
Lire la chronique
Abigor / Nightbringer / Thy Darkened Shade / Mortuus
Abigor/Nightbringer/Thy Dar...
Lire la chronique
Target
Mission Executed
Lire la chronique
Monster Magnet
Mindfucker
Lire la chronique
Whoresnation
Mephitism
Lire la chronique
Hardcore Anal Hydrogen
Hypercut
Lire la chronique