chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
65 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Colotyphus - Spiritual Journey of a Forlorn Soul

Chronique

Colotyphus Spiritual Journey of a Forlorn Soul
Quel début d’album ! La piste qui ouvre ce premier album de COLOTYPHUS est un modèle. C’est tout de même difficile d’imaginer une meilleure entrée en matière. Ce « Ruthless Time » me scotche à chaque écoute. Une petite introduction acoustique mélancolique, accompagnée de la froideur du vent, qui ne dure que quelques secondes mais pose les ambiances, et une dizaine de minutes emballées, entraînantes, pleines d’énergies. Là, des vocaux à la russe, très gutturaux et qui dépareillent - tout en proposant un bon équilibre - avec des mélodies bien claires. Mais aussi des parties où ils se taisent pour laisser la parole à des guitares inspirées. Et enfin l’acoustique qui revient pour nous reposer au sol, avec en sus des sons tirés de la nature. C’est un très très bon titre.

Mais mettre un morceau aussi bon en première position est souvent casse-gueule, car il suffit que le reste soit un palier en-dessous pour qu’on soit vite déçu, qu’on « déchante ». Et là, c’est un peu le cas ! Les 6 pistes qui suivent ne vont pas être toutes de la même qualité, et quelques passages vont même sembler ternes. Attention, on a bien des moments de plaisir, et même parfois très intenses. L’apparition saugrenue du piano sur « Last Guts of Wind » est dévastatrice. Qui l’attendait ? Il vient nous terrasser, bam, on est à terre ! Et puis les vocaux encore plus rêches sur « Nature’s Curse » viennent nous grattouiller l’estomac, comme un bon vieux HOLDAAR qui lui aussi a toujours su jouer entre notre corde sensible et celle autour de notre cou, qui serre de plus en plus.

Seulement voilà, ces plaisirs sont moins continus, ils sont plus épars. J’ai même tendance à perdre le fil sur des titres comme « At the Eternal Horison » ou encore « Funeral Monolith ». Mais c’est surtout la longueur inutile de « Moans of Fourth Reactor » qui a raison de ma patience : 11 minutes. C’est frustrant parce qu’il ne fallait pas grand-chose pour avoir un album d’exception. Sachons nous contenter d’un album aux riffs appliqués, aux ambiances tour à tour forestières et planantes. Apprécions l’effort pour mêler parties agressives et autres plus sereines. On peut d’ailleurs penser par moments à DRUDKH, référence assumée puisque la dernière piste, la huitième, est une reprise de « Summoning the Rain » enchaînée par l’instrumental de « Glare of Autumn ». Comme beaucoup de reprises, c’est un gadget, à considérer comme un bonus qui permet de rallonger l’album. Il était suffisamment long sans puisqu’il totalise 68 minutes.

COLOTYPHUS a du talent, ou plutôt des talents. À la base composé uniquement de Gennadiy Kovrizhnykh, il est désormais un grand groupe de cinq personnes, avec surtout deux figures connues des amateurs : Lycane, batteur de PAGANLAND mais aussi Rostyslav Khladogard de STRYVIGOR et depuis quelques années guitariste à MOLOTH.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Jean-Clint citer
Jean-Clint
28/03/2018 14:44
note: 7.5/10
Bien sympa cette découverte, rien de révolutionnaire ni de génial mais ça fait le boulot et ça suffit !

Edit : il s'écoute ici en intégral :

https://colotyphus.bandcamp.com/album/spiritual-journey-of-a-forlorn-soul-3

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Colotyphus
Black Metal Atmosphérique
2017 - Werewolf Promotion
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (1)  7.5/10
Webzines : (1)  6.67/10

plus d'infos sur
Colotyphus
Colotyphus
Black Metal Atmosphérique - 2015 - Ukraine
  

tracklist
01.   Ruthless Time
02.   At the Eternal Horison
03.   Last Gusts of Wind
04.   Nature's Curse
05.   Flame of Nation
06.   Funeral Monolith
07.   Moans of Fourth Reactor
08.   Summoning the Rain...Glare of Autumn (Drudkh cover)

Durée : 67:42

line up
parution
22 Mars 2017

Essayez aussi
Sarpanitum
Sarpanitum
Blessed Be My Brothers

2015 - Willowtip Records
  
Ulver
Ulver
Bergtatt
(Et Eeventyr I 5 Capitler)

1995 - Head Not Found
  
Pure
Pure
Kingdom of Wrath

2014 - Humanity's Plague Productions
  
Urfaust
Urfaust
Die erste Levitation (Single)

2013 - Ván Records
  
Vallendusk
Vallendusk
Fortress of Primal Grace

2018 - Northern Silence Productions
  

Poésique - MoM chronique Death - The Sound of Perseverance
Lire le biographie
Ritual Necromancy
Disinterred Horror
Lire la chronique
FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Circle Takes the Square
As the Roots Undo
Lire la chronique
Heptaedium
The Great Herald Of Misery
Lire la chronique
Serum Dreg
Lustful Vengeance
Lire la chronique
Vanhelga
Fredagsmys
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Aura Noir
Aura Noire
Lire la chronique
Moonreich
Fugue
Lire la chronique
Megadeth
Lire le live report
Mortiferum
Altar Of Decay (Démo)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
PPCM #0 - Chevauche le Grand Requin Blanc (Carcariass)
Lire le podcast
Legacy Of The Beast European Tour 2018
Iron Maiden + The Raven Age
Lire le live report
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sphæra
Teratology (EP)
Lire la chronique
Funeral Mist
Hekatomb
Lire la chronique
Obscura
Diluvium
Lire la chronique
Uniform / The Body
Mental Wounds not Healing (...
Lire la chronique
Soundgarden
Louder Than Love
Lire la chronique
Skogen
Skuggorna kallar
Lire la chronique
Ossuarium
Calcified Trophies Of Viole...
Lire la chronique
Thorium
Blasphemy Awakes
Lire la chronique
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Atavisma
The Chthonic Rituals
Lire la chronique
Gaerea
Unsettling Whispers
Lire la chronique
Throane + Wolves In The Throne Room
Lire le live report
Yob
Our Raw Heart
Lire la chronique