chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
65 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Moonsorrow - Verisakeet

Chronique

Moonsorrow Verisakeet
Moonsorrow…certains d’entre vous connaissent sûrement déjà ce groupe Finlandais, auteur de quelques excellents albums depuis leur formation en 99-2000. A l’instar d’un Amon Amarth ou d’un Thyrfing Moonsorrow pratique une musique qu’on pourrait qualifier de « Viking Metal », dans le sens ou comme ces groupes ils s’inspirent de l’historique chargé en épopées guerrières de leur pays pour développer une musique principalement heavy, mais empruntant au black son chant caractéristique et quelques accélérations bienvenues. Néanmoins musicalement Moonsorrow a quand même peu de choses en commun avec les deux groupes précités, car jouant un métal nettement plus « progressif », ou épique diront nous, histoire de coller au thème guerrier.

Cet aspect épique des choses s’exprime par des chansons longues, très longues même. Ainsi chaque titre fait plus de dix minutes, « Jotunheim » culminant à 19 minutes (normal après tout pour une chanson dont le titre se rapporte à une montagne légendaire). Seul le dernier titre « Kaiku » a une longueur plus raisonnable avec ses 5 minutes d’acoustique (fort agréable au demeurant). Bref il faut quand même une certaine patience au départ, et l’on pourra par moment trouver le temps long, mais pour ma part je n’ai pratiquement pas vu le temps passé à chaque écoute consacrée à cet album. Je n’ai pas fait le décompte des riffs, qui bien entendus sont répétés un certain nombre de fois (n’est pas Opeth qui veut) mais les mélodies (toutes excellentes), les quelques blasts (comme les 3 dernières minutes de « Karhunkynsi »), les interludes acoustiques et les chœurs « vikings » font passer la pilule sans aucun problème. Les compos sont vraiment riches et variées, c’est ainsi qu’on pourra passer dans la même chanson par une intro acoustique, des rythmiques très heavy, des chœurs guerriers, et des mélodies de claviers tantôt mélancoliques tantôt plutôt joyeuses. Je ne me tenterais pas au jeu des comparaisons hasardeuses avec d’autres groupes, sachez simplement que si vous aimez les « belles mélodies » et les ambiances travaillés vous trouverez votre bonheur avec cet album.

Je suis malheureusement loin d’être un expert dans ce style très particulier que pratique Moonsorrow, et ma méconnaissance de leurs précédentes réalisations m’empêche de vous dire si cet album équivaut ses (supposés excellents) prédécesseurs ou pas. Je ne peux que vous dire sans me tromper que j’ai réellement apprécié cet album, tant pour sa diversité que pour la qualité de ses mélodies, et le fait que des chansons de plus de 10 minutes ne provoquent pas d’ennuis chez un fan de Death comme moi prouve que Moonsorrow connaît bien son affaire. Le néophyte que je suis vous recommande donc chaudement cet album, qui peut être une bonne introduction à ce style…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

10 COMMENTAIRE(S)

citer
(ancien membre)
20/09/2012 20:45
note: 8.5/10
Ouaip mais c'est une montagne de Norvège donc y'a une chance que le Jotunheim de la chanson soit le pays des Géants des légendes vikings...

Après consultation d'une traduction en English, ils parlent bien de la montagne en l'appelant le "géant de glace et de feu", les coquinous !!
Invité citer
Ckaa
20/09/2012 19:45
Il me semble que Jotunheim soit également une montagne. La chronique ne ment pas, elle désigne les deux. Mais les finlandais n'étant pas un peuple "viking", il y a des chances que la chanson ne parle que de la montagne... Enfin, faudrait lire le finnois pour en être sûr...
Nathan citer
Nathan
12/01/2009 15:00
Jotunheim est un monument. Ce morceau me file des frissons.
DR.Jkl citer
DR.Jkl
24/02/2007 03:00
Ce disque m'avait toujours fait chier, là je réécoute et je prends assez mon pied, je vais approfondir ça.
Mitch citer
Mitch
12/12/2005 17:32
note: 8.5/10
Très très bon album : une richesse et une ambiance exemplaires!
Bon allez j'y retourne, j'ai garé mon cheval et mon armure sur une place pour handicapé.
citer
eKüD (invité)
05/02/2005
et bien, c'est du moonsorrow du vrai , toujours pas de deception pour ce fabuleux groupe.
_Taranis_ citer
_Taranis_
24/01/2005
Héhé, mais elle est très bien ta chronique enfin. C'est juste que je suis chiant et que j'adore pinailler.
Chris citer
Chris
24/01/2005
note: 8.5/10
je savais que tu viendrais compléter ma chronique, j'ai essayé de ne pas dire trop de betises Sourire
_Taranis_ citer
_Taranis_
24/01/2005
Viking metal oui. Mais on est quand même assez loin d'un Amon Amarth ou d'un Thyrfing, je tenais à le préciser. On nage plus entre un Bathory et un Finntroll première période (d'ailleurs l'un des guitaristes de Moonsorrow n'est autre que le claviériste de Finntroll).
Pour ma part, Moonsorrow est un de mes groupes favoris, vu que leur précédentes réalisations (et plus particulièremen Voimasta Ja Kunniasta) sont à mon gout géniales.
J'ai écouté très très succintement cet album, il avait l'air de vraiment bien sonner (ce qui m'a un peu rassuré). J'attend la sortie pour me faire un avis définitif !

Ah oui... Et le Jotunheim n'est pas une montagne, mais le royaume des géants dans la mythologie scandinave.

Héhé ! Le maitre a parlé.
Chris citer
Chris
24/01/2005
note: 8.5/10
sortie prévue le 23/02/2005

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Moonsorrow
Viking Metal
2005 - Spinefarm Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (15)  8.83/10
Webzines : (6)  9.07/10

plus d'infos sur
Moonsorrow
Moonsorrow
Pagan Metal - 1995 - Finlande
  

écoutez
tracklist
01.   Karhunkynsi
02.   Haaska
03.   Pimeä
04.   Jotunheim
05.   Kaiku

Durée totale : 70 :14

line up
voir aussi
Moonsorrow
Moonsorrow
Tulimyrsky (EP)

2008 - Spikefarm Records
  
Moonsorrow
Moonsorrow
Kivenkantaja

2003 - Spikefarm Records
  
Moonsorrow
Moonsorrow
Voimasta Ja Kunniasta

2001 - Spikefarm Records
  
Moonsorrow
Moonsorrow
Suden Uni

2001 - Plasmatica Records
  
Moonsorrow
Moonsorrow
Jumalten Aika

2016 - Century Media
  

Essayez aussi
Thyrfing
Thyrfing
Farsotstider

2005 - Hammerheart Records
  
Amon Amarth
Amon Amarth
Twilight of the Thunder God

2008 - Metal Blade
  
Thyrfing
Thyrfing
Hels Vite

2008 - Regain Records
  
Thyrfing
Thyrfing
Valdr Galga

1999 - Karmageddon Media
  
Amon Amarth
Amon Amarth
Versus The World

2002 - Metal Blade
  

Enslaved
E
Lire la chronique
Kanashimi
Inori
Lire la chronique
Beastmaker
Lusus Naturae
Lire la chronique
Perihelion
Örvény
Lire la chronique
Monarch!
Never Forever
Lire la chronique
Maze Of Sothoth
Soul Demise
Lire la chronique
Canker
Earthquake
Lire la chronique
Under The Church
Supernatural Punishment
Lire la chronique
Bloody Alchemy pour l'album "Kingdom Of Hatred"
Lire l'interview
Sacroscum
Drugs & Death
Lire la chronique
Iron Age
The Saga Demos (Démo)
Lire la chronique
Black Country Communion
BCCIV
Lire la chronique
The Wrong Tour To Fuck With Europe 2017
Beyond Creation + Disentomb...
Lire le live report
Damnation Defaced
Invader From Beyond
Lire la chronique
Mjölnir
Magnet Vektor
Lire la chronique
Fall of Summer 2017
Lire le dossier
Body Count
Bloodlust
Lire la chronique
Aetherian
The Untamed Wilderness
Lire la chronique
Forn Valdyrheim
Reminisce Eternity (Rééd.)
Lire la chronique
FennrLANE : Le pourquoi du one-man-band
Lire l'interview
No Return
The Curse Within
Lire la chronique
Cannibal Corpse
Red Before Black
Lire la chronique
Resurgency
No Worlds... Nor Gods Beyond
Lire la chronique
Feral
Forever Resonating In Blood
Lire la chronique
Talv
Entering a Timeless Winter
Lire la chronique
Gravity pour l'album "Noir"
Lire l'interview
Wo Fat
Live Juju : Freak Valley an...
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules / Sepulchral Zeal
Cultes Des Ghoules / Sepulc...
Lire la chronique
Opium Warlords
Droner
Lire la chronique
Les reprises BLACK METAL (Björk / Radiohead / Foufoune...) POURQUOI ?
Lire le podcast