chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
45 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Myrkraverk - Nær døden

Chronique

Myrkraverk Nær døden
Depuis 2013 je suis sans nouvelle de l’un de mes groupes favoris, THRONE OF KATARSIS. Le Norvégien a sorti 4 albums qui m’ont tous transporté dans les Ténèbres démoniaques, et j’attends avec impatience le prochain voyage. Je dois encore attendre mais voici avant tout des nouvelles de l’un de ses membres. MYRKRAVERK a été formé par Infamroth, le touche-à-tout également aux manettes de SKUGGEHEIM. Là, il est tout de même accompagné d’un batteur, Blot. Le duo sort en 2018 un premier album après pourtant plus de 10 ans d’existence dans les recoins les plus sombres des caves de l’enfer. Il n’avait effectivement sorti que deux crachats empoisonnés jusqu’à maintenant : deux EP en 2007 et 2011. Il essaie alors de se rattraper et ce sont 14 pistes qu’il a réussi à caser sur Nær døden. Sans aucun doute le résultat d’années et d’années de compositions.

Difficile de penser que le groupe a écrit ces titres dans un laps de temps court. Tout simplement parce qu’il y a des ambiances variées d’un titre à l’autre. On a effectivement, comme la bio le souligne, une base black metal du milieu des années 90, mais plusieurs influences. Certaines pistes sont enflammées, porteuses d’un venin mortel qui se répand délicatement dans les veines. La tension y est forte, le rythme soutenu. Mais d’autres sont plus sournoises, avec des vocaux qui peuvent se faire plus clairs, avec des parties acoustiques qui peuvent apparaître, avec des envolées mélodiques qui tranchent avec le reste. Ces passages là rappellent férocement ULVER. La durée des pistes aussi montre qu’il n’y a pas vraiment de réflexion pour être uniforme. « Dimensjion dødsspiral » va au vif du sujet en 1 minute 29 quand « Blåkvit » ou « Nordvegen II » en font approximativement 7.

Cet album a alors un fort goût de compilation, l’occasion de découvrir une longue partie de la vie de ses créateurs, leur parcours, leurs envies, leur évolution sur plus de 10 ans. Et une fidélité évidente pour le black metal « pur » des années 90. Et une constante par contre dans l’essence de leur musique : l’occultisme. Ça sent l’occulte à plein nez quel que soit le style mis en avant sur telle ou telle composition. Et si beaucoup d’entre nous découvrent MYRKRAVERK avec ce premier album, il a au fil du temps, tapi dans l’ombre, déjà capté l’attention de ceux qui arpentent les Ténèbres. Nocturno Culto (DARKTHRONE), Grutle Kjellson (ENSLAVED) mais aussi Hoest (TAAKE) font tous une petite apparition sur l’une des pistes de Nær døden. Gage de l’intégrité de cette formation et de sa renommée au sein de la scène norvégienne.

Un bon album, mais assez décousu, et difficile à apprécier sur la durée. Il reste plus un témoignage de sentiments et d'histoires personnelles qu'un ensemble organisé, plaisant et convaincant...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Myrkraverk
Black Metal Occulte
2018 - Blut & Eisen Productions
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Myrkraverk
Myrkraverk
Black Metal Occulte - 2007 - Norvège
  

tracklist
01.   48Inngang
02.   Heidinn rites blot
03.   Ritual
04.   Astral
05.   Nær døden
06.   NatasataN
07.   Blåkvit
08.   Sensdlava
09.   Instinkt
10.   Hyllest! Reia!
11.   Rekviem
12.   Dimensjon dødsspiral
13.   Nordvegen II
14.   Utgang

Durée : 48:39

parution
13 Mars 2018

Essayez aussi
Nightbringer
Nightbringer
Apocalypse Sun

2010 - Avantgarde Music
  
Caïnan Dawn
Caïnan Dawn
F.O.H.A.T.

2017 - Osmose Productions
  
Gehenna
Gehenna
Unravel

2013 - Indie Recordings
  
Nightbringer
Nightbringer
Ego Dominus Tuus

2014 - Season Of Mist
  
Abhor
Abhor
Ritualia Stramonium

2015 - Moribund Records
  

Wallachia
Monumental Heresy
Lire la chronique
The Grotesquery
The Lupine Anathema
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Ustalost - The Spoor of Vipers
Lire le podcast
Ascension
Under Ether
Lire la chronique
Grimoire
A la lumière des cendres (R...
Lire la chronique
Tomb Mold
The Bottomless Perdition / ...
Lire la chronique
Balmog
Vacuum
Lire la chronique
Imindain
The Enemy of Fetters and th...
Lire la chronique
Target
Master Project Genesis
Lire la chronique
They Live | We Sleep
Self Harm (EP)
Lire la chronique
Mastodon
Emperor of Sand
Lire la chronique
Kalmah
Palo
Lire la chronique
Borgne
[∞]
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Warbringer - Woe to the Vanquished
Lire le podcast
Demonomancy
Poisoned Atonement
Lire la chronique
Visigoth
Conqueror's Oath
Lire la chronique
Skeletal Remains
Devouring Mortality
Lire la chronique
His Hero Is Gone
Monuments to Thieves
Lire la chronique
Ulsect
Ulsect
Lire la chronique
Antagonism
Thrashocalypse (EP)
Lire la chronique
Napalm Death
Mass Appeal Madness (EP)
Lire la chronique
Veiled
Black Celestial Orbs
Lire la chronique
Disembowel
Plagues And Ancient Rites
Lire la chronique
Black Witchery
Evil Shall Prevail (Compil.)
Lire la chronique
Napalm Death
Mentally Murdered (EP)
Lire la chronique
BLACK METAL Suisse ! (C'est une blague?)
Lire le podcast
Puteraeon
The Dunwich Damnation (EP)
Lire la chronique
Nocturnal Pestilence
Fire & Shade
Lire la chronique
Abigor / Nightbringer / Thy Darkened Shade / Mortuus
Abigor/Nightbringer/Thy Dar...
Lire la chronique
Target
Mission Executed
Lire la chronique