chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
48 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Wallachia - Monumental Heresy

Chronique

Wallachia Monumental Heresy
Génial, il y a un nouvel album de WALLACHIA ! Le 4ème seulement en… en… en 25 ans d’existence. Ah oui, il y a donc de quoi se réjouir, même si 6 ans ont été nécessaires pour avoir la suite de Shunya (2012). Oui, je me réjouis malgré ma note de 7.5 sur 10 au précédent. Parce que parler de WALLACHIA, c’est se relancer dans notre éternel et si passionnant débat sur ce qui est et ce qui n’est pas Black Metal ! WALLACHIA est-il ou non black metal ?

WALLACHIA est black metal. Pour sûr, puisqu’il est norvégien !

WALLACHIA n’est pas black metal. Il y a des femmes dans le line-up. Dr. Caroline Oblasser et Satya Lux Æterna (session). Et on avait aussi la belle Anna Oklejewicz auparavant. Photos !







WALLACHIA est black metal. Metal Archives le dit encore. Il note le groupe en symphonic black metal ! Si la référence le dit, il faut le croire !

WALLACHIA n’est pas black metal. Comme les photos ci-dessus le prouvent, des instruments d’hérétiques font leur apparition ! Du violon, du violoncelle, mais aussi plein de bruits produits par une machine, orchestrations, arrangements, clavier, piano ! Et pire, des voix de femme par moment !

WALLACHIA est black metal. Non seulement le chanteur principal, mais la base musicale tire sur le style. Pas énormément non plus parce que…

WALLACHIA n’est pas black metal. Tous ces apports, toutes ces variations, on passe d’un style à l’autre. On a des passages totalement melodeath, on en a d’autres qui virent gothic, avec des réminiscences de TRISTANIA ou TRAILS OF TEARS. On sent ailleurs des accès épiques, d’autres plus mélancoliques...

En tout cas, WALLACHIA est metal, black parfois, autre chose la plupart du temps. Et finalement on s’en tamponne bien. Tant qu’on est ouvert, on pourra en profiter. Le groupe a surtout l’avantage de ne pas se poser la question, lui, et de nous faire sentir les ambiances de la fin des années 90, début 2000. J’ai l’impression qu’on compartimentait un peu moins. Je ne me souviens plus trop de polémiques concernant l’appartenance ou non d’ARCTURUS, DODHEIMSGARD, COVENANT à telle ou telle mouvance. Je devais sûrement être moins sur Internet aussi, et surtout nous n’avions pas encore l’occasion d’entendre les beaux gémissements des réseaux sociaux.

Le groupe norvégien a cet avantage de proposer une fraîcheur nostalgique. On y trouve de tout, c’est très distrayant, c’est toujours bien amené. Le charme opère, même si au final on ne trouve pas nécessairement le tout transcendant. Les oreilles sont particulièrement titillées par moment, mais sans nous chambouler le ciboulot pour autant. Un bon petit moment sympa, en somme.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

TarGhost citer
TarGhost
20/04/2018 22:04
Chronique à laquelle je souscrit a 100%.
Et pourtant j'aurais tellement voulu l'aimer cet album, au même titre que ce superbe début "From behind the light", proche de la perfection. La nostalgie ? Oui peut-être tant Velvet Music, alors label du groupe, était pourvoyeur de groupes sensationnels à ce moment (Blut aus nord, Zephyrous, Children of Maani, Yyrkoon) et un brin déçu de l'orientation sympho tro-tro en roue libre de ce 4ème album. Bon, c'est pas non plus du Mundanus Imperium mais quand même...
A moins que ce ne soit le spectre de la quarantaine qui me fasse considérer les choses différemment...
Raziel citer
Raziel
20/04/2018 18:14
Ouais, tu as raison. Un tout petit moyen. Ta conclusion suffit à la chronique.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Wallachia
Black Metal or not ?
2018 - Debemur Morti Productions
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (5)  7.35/10

plus d'infos sur
Wallachia
Wallachia
Black Metal or not ? - 1992 - Norvège
  

tracklist
01.   Heathen Shores
02.   So We Walk Alone
03.   The Prophets of Our Time
04.   Silenced No Longer
05.   The Parallel Fate of Dreams
06.   Beasts of the Earth
07.   Returned Favor of Abandonment
08.   Untruthology Abolished

Durée : 50:29

line up
parution
13 Avril 2018

voir aussi
Wallachia
Wallachia
Shunya

2012 - Debemur Morti Productions
  

Essayez aussi
Totalselfhatred
Totalselfhatred
Totalselfhatred

2008 - Ordo Decimus Peccatum
  
Satyricon
Satyricon
Nemesis Divina

1996 - Moonfog Productions
  
Yellow Eyes
Yellow Eyes
Immersion Trench Reverie

2017 - Gilead Media
  
Thy Serpent
Thy Serpent
Lords Of Twilight

1997 - Spinefarm Records
  
Cultes Des Ghoules / Sepulchral Zeal
Cultes Des Ghoules / Sepulchral Zeal
Cultes Des Ghoules / Sepulchral Zeal (Split 10")

2017 - Malignant Voices
  

Portal
ION
Lire la chronique
Uada
Cult Of A Dying Sun
Lire la chronique
Blood Red Fog
Thanatotic Supremacy
Lire la chronique
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Sadistik Forest
Morbid Majesties
Lire la chronique
The Beast of Nod
Vampira: Disciple of Chaos
Lire la chronique
Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique
MoM Hors-Série : Top 4 Prog
Lire le podcast
Ceremony
Still, Nothing Moves You
Lire la chronique
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique