chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
52 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Taphos - EP MMXVII

Chronique

Taphos EP MMXVII (EP)
Début avril, le label suédois Blood Harvest a sorti une compilation regroupant les premiers enregistrements des Danois de Taphos. Si je compte bien en faire l’achat prochainement, je n’ai cependant aucune envie de m’atteler à la rédaction d’une quelconque chronique. Et cela pour la simple et bonne raison que je vous ai déjà dispensé l’année dernière d’un petit brin de texte au sujet de la première démo du groupe. Intitulée à juste titre Demo MMXVI, cette dernière avait en ce qui me concerne recueilli bonne presse. Mais sur cette compilation on trouve également deux autres titres dont je n’ai jamais pris le temps de vous parler auparavant. Deux morceaux parus durant l’été 2017 sur un EP intitulé tout aussi simplement EP MMXVII. Comme il n’était pas question de faire l’impasse sur le sujet et que le premier album du groupe arrive dans tout juste quelques semaines, me voilà la bouche en cœur à tenter de rattraper le temps perdu et ainsi vous donner l’opportunité de briller en société en vous offrant à nouveau la possibilité de dire que vous connaissiez Taphos avant même la sortie de Come Ethereal Somberness.

Si les amateurs de cassettes peuvent toujours se brosser pour espérer trouver un des quatre-vingt-dix exemplaires proposés par le groupe, vous pourrez néanmoins toujours vous rabattre sur la version 7" éditée par le label Night Shroud (Deiquisitor, Hyperdontia, Sulphurous). M’enfin avec seulement deux titres pour moins de dix minutes et vu les prix pratiqués aujourd’hui, même pour un simple 7", autant privilégier l’achat de ladite compilation. Au moins vous en aurez vraiment pour votre argent.

Bien mieux produits, les deux titres de ce court EP jouissent d’un son nettement plus imposant. Un détail qui saute aux oreilles, surtout après avoir écouté la première démo de Taphos dont le son était pourtant déjà plus que correct. Sans chercher à dénaturer son propos (un son toujours très rugueux), le groupe apporte ici davantage de puissance à ses compositions, renforçant ainsi leur impact tout en conservant l’atmosphère old school et putride qui en émane.
Toutefois, hormis la production, on ne peut pas dire qu’il y ait beaucoup de changements à l’horizon de ces deux nouveaux morceaux. Sorti neuf mois après l’excellente Demo MMXVI, ce EP marche naturellement sur les pas de ces quatre titres prometteurs, replaçant alors très vite l’auditeur là où les choses s’étaient arrêtées préalablement. En ce qui me concerne, c’est loin d’être un souci puisque la formule consacrée par les Danois, sans être d’une grande originalité, avait pour elle des riffs inspirés et toujours très efficaces, une véritable dynamique d’ensemble et une ambiance poussiéreuse certes peu rafraîchissante mais on ne peut plus adaptée à la situation. Taphos n’a donc absolument rien perdu de son allant avec deux titres menés une fois encore le couteau entre les dents. Ainsi, bien que "Sensory Depravation" et "Purging Pyres" se fassent un petit peu plus nuancés avec notamment davantage de moments plus en retenu et quelques breaks toujours aussi bien sentis, on retrouve ces élans rappelant la folie des albums de Repugnant, Verminous, Necrovation voire même Necrowretch sur le début de "Sensory Depravation". Difficile de résister à ce jeu de batterie épileptique toujours aussi redoutable et efficace avec ces attaques sur les cloches des cymbales qui me rendent systématiquement dingue. Côté riffs, leads et autre solos, la punition reste également inchangée. Si ces derniers n’ont rien de très compliqués, l’atmosphère qu’ils instaurent et leur intensité suffit à rendre l’ensemble une fois encore extrêmement convaincant pour quiconque apprécie ce genre de Death Metal nauséabond. Ajoutez-y le growl arraché et habité d’Hampus Wahlgren et la boucle est bouclée.

Pas de surprise donc à l’écoute de ces deux "nouveaux" morceaux mais plutôt la confirmation d’un potentiel des plus enthousiasmants suite à cette excellente et prometteuse première démo (Demo MMXVI) parue fin 2016. Et ce n’est pas la sortie imminente de Come Ethereal Somberness, toujours sur Blood Harvest Records, qui me fera dire le contraire. Si la scène Death Metal danoise n’a jamais été l’une des plus intéressantes ni des plus prolifiques, il semblerait depuis maintenant quelques années que les choses commencent un peu à changer. Et si vous n’en êtes pas vraiment convaincu, voilà qui devrait vous aider à trouver la lumière...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

AxGxB citer
AxGxB
03/05/2018 23:09
note: 4/5
Possible que Blood Harvest ait un peu harmonisé l'ensemble mais je n'en mettrai pas ma main à couper quand même... J'espère pouvoir la choper la semaine prochaine quand ils passeront au Klub. A suivre.
N4pht4 citer
N4pht4
03/05/2018 18:14
note: 4.5/5
X-Death a écrit : Petite question : les 4 morceaux du 1er EP sont-ils dans leur jus sur la compil ? Ou bien ils ont poussé un peu les potards à l'image du second ?

Ah ouais j'avoue ça serait bien que le son soit égal parce que j'ai du pousser le casque à coin pour entendre quelque chose sur la première démo
X-Death citer
X-Death
03/05/2018 17:10
N4pht4 a écrit : un ami a profité de ta chronique pour me faire écouter les extraits du prochain.

Hé hé ^^ L'EP est lourd, les extraits du prochain sont lourds, le rouleau compresseur est en marche.

Puré la chance vous avez déjà l'album....

Petite question : les 4 morceaux du 1er EP sont-ils dans leur jus sur la compil ? Ou bien ils ont poussé un peu les potards à l'image du second ?
AxGxB citer
AxGxB
03/05/2018 13:59
note: 4/5
Je ne l'ai pas encore suffisamment écouté mais il me fait très bonne impression pour le moment. Le groupe sera en concert à Paris mardi prochain. Hâte de voir tout ça sur scène !
Keyser citer
Keyser
03/05/2018 13:58
Très très bon effectivement! L'album à venir est tout aussi succulent.
N4pht4 citer
N4pht4
03/05/2018 13:18
note: 4.5/5
Excellent Death Metal ! Merci pour la piqure de rappel, un ami a profité de ta chronique pour me faire écouter les extraits du prochain album : Ca laisse présager du très, très lourd. Possiblement AOTY dans sa catégorie, je le sens bien.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Taphos
Death Metal
2017 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (1)  4.5/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Taphos
Taphos
Death Metal - Danemark
  

tracklist
01.   Sensory Depravation  (04:40)
02.   Purging Pyres  (05:05)

Durée : 09:45

line up
  • H / Chant, Basse
  • D / Guitare
  • M / Guitare
  • U / Batterie

parution
19 Juillet 2017

voir aussi
Taphos
Taphos
Demo MMXVI (Démo)

2016 - Autoproduction
  

Essayez aussi
Burial Invocation
Burial Invocation
Rituals Of The Grotesque (EP)

2010 - Dark Descent Records
  
Waco Jesus
Waco Jesus
Sex Drugs & Deathmetal

2009 - Waco Productions
  
War Master
War Master
Blood Dawn (EP)

2013 - Torture Garden Pictures Company
  
Stench Of Decay
Stench Of Decay
Where Death And Decay Reign (Démo)

2009 - Detest Records
  
Exhumed
Exhumed
Necrocracy

2013 - Relapse Records
  

MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal Partie 2
Lire le podcast
Antagonism pour l'EP "Thrashocalypse"
Lire l'interview
Portal
ION
Lire la chronique
Uada
Cult Of A Dying Sun
Lire la chronique
Blood Red Fog
Thanatotic Supremacy
Lire la chronique
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Sadistik Forest
Morbid Majesties
Lire la chronique
The Beast of Nod
Vampira: Disciple of Chaos
Lire la chronique
Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique
MoM Hors-Série : Top 4 Prog
Lire le podcast