chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
78 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Ennoven - Redemption

Chronique

Ennoven Redemption
Northern Silence, le label allemand qui fête ses 15 ans d’existence est d’une vivacité rare. Après avoir sorti il y a quelques mois seulement les albums d’ANGANTYR, VALLENDUSK, RÛR et CÄN BARDD, il revient le 15 juin avec à nouveau 4 albums d’un coup d’un seul. Nous allons nous attarder sur chacun d’entre eux, en commençant par ENNOVEN.

Mais avant tout, il faut savoir que la plupart de ces albums ne sont en fait que l’édition CD d’un matériel déjà sorti précédemment soit sous un autre format, soit uniquement sur Bandcamp. Redemption n’est donc pas véritablement un nouvel album, dans le sens où il est sorti en 2014. Il y a déjà 4 ans ! Mais voilà, il n’avait été tiré qu’à quelques exemplaires sur CDr. Il avait revu le jour en 2016, avec l’impression de 50 K7 uniquement. C’est donc bien péniblement que l’album va enfin arriver à être diffusé plus largement. 1000 exemplaires CD au format digipack avec un poster ! On est content ! Youpi ! Et en même temps, on nous annonce la venue d’un nouvel album pour 2019.

Mais malheureusement, je ne suis pas particulièrement séduit par ce premier essai. Pas assez pour saliver devant l’annonce d’une suite. Il y a de belles choses, c’est sûr, mais quelles longueurs ! Pour quelques idées réussies, il faut se taper des minutes interminables de parties instrumentales lassantes, inintéressantes, incitant à l’endormissement. Le Polonais a mis énormément d’atmosphérique dans son metal, et il perd vite notre attention. Ce qui est rageant tant lorsque les vocaux se mettent en marche et que le rythme s’énerve un peu on arrive à être transporté. C’est le cas à trois reprises. Trois malheureuses reprises seulement. Les premières minutes de l’album, qui rendent donc l’ensemble très prometteur avant de faire un énorme pshiiiiiiiit de dégonflement infâme. La fin de « Etheral Winter », soit deux minutes sur dix. Et pareillement le final de « Reborn », soit une infime partie des 14 minutes sans fin qu’il dure…

Tout le reste du temps, la musique est belle mais ne mène nulle part. On s’attend à ce que ça démarre, ça ne démarre pas. Une petite part de notre cœur tendre est séduite par la beauté des ambiances apportées, mais une grosse autre est frustrée par le manque de mouvement. Après 3 minutes identiques, on attend soit une explosion, soit une grosse montée épique, pour finalement trouver un autre plan… plan-plan…

Bref, cet album d’ENNOVEN ne me parle pas vraiment, est joli mais pas assez charmeur. Il s’écoute pour roupiller, pas pour voyager très loin…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Ennoven
Black Metal Atmosphérique
2018 - Northern Silence Productions
notes
Chroniqueur : 5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  7.5/10

plus d'infos sur
Ennoven
Ennoven
Black Metal Atmosphérique - Pologne
  

nouveaute
A paraître le 15 Juin 2018

tracklist
01.   Spirits
02.   Ethereal Winter
03.   Of The ice
04.   Reborn

Durée : 35:20

Essayez plutôt
...and Oceans
...and Oceans
The Dynamic Gallery Of Thoughts

1998 - Season Of Mist
  
Fen
Fen
Epoch

2011 - Code666
  
Pure
Pure
Kingdom of Wrath

2014 - Humanity's Plague Productions
  
Time Lurker
Time Lurker
Time Lurker

2017 - Les Acteurs de l'Ombre
  
Dynfari
Dynfari
Vegferð tímans

2015 - Code666
  

Le Canyon - Episode 12 - Corrosion of Snippysnapeusnapisnap et le Paradis Perdu.
Lire le podcast
Wiegedood
De Doden Hebben Het Goed III
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Eximperitus - Projecting the Singular Emission...
Lire le podcast
Antimateria
Valo Aikojen Takaa
Lire la chronique
Thou
Inconsolable (EP)
Lire la chronique
Gutted
Bleed For Us To Live
Lire la chronique
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
Slaughterday
Abattoir (EP)
Lire la chronique
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Spell of Dark
Journey into the Depths of ...
Lire la chronique
Cardiac Arrest
A Parallel Dimension Of Des...
Lire la chronique
The Body
I Have Fought Against It, B...
Lire la chronique
Drudkh / Paysage D'Hiver
Somewhere Sadness Wanders (...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Bloodbark
Bonebranches
Lire la chronique
Utzalu
The Loins Of Repentance
Lire la chronique
Cor Scorpii
Ruin
Lire la chronique
Chevalier
A Call To Arms (EP)
Lire la chronique
Valgrind
Blackest Horizon
Lire la chronique
Ennoven
Redemption
Lire la chronique
Orsak:oslo
Nordstan (EP)
Lire la chronique
Taphos
Come Ethereal Somberness
Lire la chronique
Brouillard
Brouillard
Lire la chronique
Aorlhac pour l'album "L'esprit des Vents"
Lire l'interview
Order Ov Riven Cathedrals
The Discontinuity's Interlude
Lire la chronique
Sakrifiss rencontre Noktu (Mortifera / Celestia / Bleu, blanc Satan...)
Lire l'interview
Wombbath
The Great Desolation
Lire la chronique
Blitzkrieg
Judge Not!
Lire la chronique
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique