chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
71 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Bloodbark - Bonebranches

Chronique

Bloodbark Bonebranches
Northern Silence, le label allemand qui fête ses 15 ans d’existence est d’une vivacité rare. Après avoir sorti il y a quelques mois seulement les albums d’ANGANTYR, VALLENDUSK, RÛR et CÄN BARDD, il revient le 15 juin avec à nouveau 4 albums d’un coup d’un seul. Nous allons nous attarder sur chacun d’entre eux, et aujourd’hui il s’agit de BLOODBARK.

La première particularité de ce groupe, c’est d’être totalement, mais totalement anonyme. Pas seulement à propos de ses membres, mais également concernant sa nationalité, qui reste donc un mystère. L’objectif était apparemment d’éviter tout à-priori, et c’est réussi. En apprenant qu’il était italien, ce qu’il n’est pas, nous aurions imaginé des raviolis, des spaghettis, des Monica Bellucci… S’il s’avérait être brésilien, nous aurions pensé à l’Amazonie, à un carnaval enchanté, à Ronaldo… Donc là, on ne pense à rien, on est libre et vierge de toute pensée et l’on peut plonger corps et âme dans la musique.

Bonebranches est un premier album. Composé de 3 titres, il cumule tout de même 40 minutes. Et comme je le disais à propos de ENNOVEN, sorti le même jour par le même label, il ne s’agit pas d’un album « commandé » par Northern Silence. Une version digitale est avant tout sortie sur Bandcamp, en janvier 2018, et elle a tapé dans l’oreille de l’écurie allemande. Et là, force est de constater que je comprends son engouement. La première piste est très enjoleuse ! cet « Eyeless Winter » fait plaisir avec ses sonorités empruntées à SUMMONING mais pour un résultat plus doux. Les vocaux sont rèches, pour éviter que l’ensemble sombre dans le doux trop doux, et fonctionnent très bien. Le titre est à la fois épique et mélodique, parvenant à allier un côté épique à un autre plus rêveur. On a même un break de magicien à 5 minutes, avec des chœurs enchanteurs et un clavier qui fait office de bon coulis à la fraise. Le chanteur nous fait un petit effet « déclamation » et c’est bon, on est convaincu, séduit complètement.

Mais alors que la deuxième piste, « Ferns and Roads » commence sur le même lancée et que l’on sent qu’un moment tout aussi agréable arrive, elle se veut trop gourmande et patine complètement. Trop de longueur ! Les 16 minutes ne sont aucunement justifiées. Tout le partie centrale aurait dû sauter, pour que le titre se limite à une dizaine de minutes. Quelle catastrophe de nous perdre à ce moment-là...

« As Wolves » rectifie un peu le tir. Il fait les 10 minutes attendues, pas plus, et nous remet sur les voies de la rêverie. Moins sur celles épiques par contre. Le titre est un peu trop orienté vers la légèreté ; et même les vocaux se font plus contés. On ne retrouve donc pas la force du premier morceau.
Au final, il reste un album plutôt correct et l’envie d’en entendre plus, à condition que les nouveautés relaissent plus de place à l’épique.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Bras Cassé citer
Bras Cassé
15/06/2018 22:04
Je le trouve trop mielleux, beaucoup trop mielleux! Passe quelques ecoutes, il m'ennuie

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Bloodbark
Black Metal Atmosphérique
2018 - Northern Silence Productions
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  8.09/10

plus d'infos sur
Bloodbark
Bloodbark
Black Metal Atmosphérique -
  

tracklist
01.   Eyeless Winter
02.   Ferns and Roads
03.   As Wolves

Durée : 39:52

parution
15 Juin 2018

Essayez aussi
Urfaust
Urfaust
Apparitions (EP)

2015 - Ván Records
  
Thy Serpent
Thy Serpent
Lords Of Twilight

1997 - Spinefarm Records
  
Urfaust
Urfaust
Die erste Levitation (Single)

2013 - Ván Records
  
Thy Serpent
Thy Serpent
Christcrusher

1998 - Spinefarm Records
  
Cepheide
Cepheide
Respire (EP)

2015 - Autoproduction
  

Gruesome
Fragments Of Psyche (EP)
Lire la chronique
Temple
Design In Creation
Lire la chronique
ΚΕΝΌΣ
Inner Rituals
Lire la chronique
Nuclear Assault
Game Over
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Death - The Sound of Perseverance
Lire le biographie
Ritual Necromancy
Disinterred Horror
Lire la chronique
FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Circle Takes the Square
As the Roots Undo
Lire la chronique
Heptaedium
The Great Herald Of Misery
Lire la chronique
Serum Dreg
Lustful Vengeance
Lire la chronique
Vanhelga
Fredagsmys
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Aura Noir
Aura Noire
Lire la chronique
Moonreich
Fugue
Lire la chronique
Megadeth
Lire le live report
Mortiferum
Altar Of Decay (Démo)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
PPCM #0 - Chevauche le Grand Requin Blanc (Carcariass)
Lire le podcast
Legacy Of The Beast European Tour 2018
Iron Maiden + The Raven Age
Lire le live report
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sphæra
Teratology (EP)
Lire la chronique
Funeral Mist
Hekatomb
Lire la chronique
Obscura
Diluvium
Lire la chronique
Uniform / The Body
Mental Wounds not Healing (...
Lire la chronique
Soundgarden
Louder Than Love
Lire la chronique
Skogen
Skuggorna kallar
Lire la chronique
Ossuarium
Calcified Trophies Of Viole...
Lire la chronique
Thorium
Blasphemy Awakes
Lire la chronique
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique