chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
67 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Despised Icon - The Healing Process

Chronique

Despised Icon The Healing Process
Après bientôt trois longues années d'attentes, voici enfin Despised Icon qui nous reviennent avec un album des plus malades! Quoi? Ça ne vous dis rien? Eh bien je crois que personne ne vous blâmera étant donné que le jeune groupe de Deathcore Québécois n'en est qu'à ses débuts... et pourtant quel début, mes amis! Pour la petite histoire, sachez que Despised Icon officiait anciennement sous un style musical plus typé Grind/Death que le Deathcore qu'il font aujourd'hui. Mais si changement de style veut dire « évolution » ça ne veut pas forcément dire « ramollissement » (qui à dit « In Flames » au fond là?), le groupe assure toujours autant, si ce n'est pas plus, niveau brutalité.

Alors qu'en est-il de cette évolution? Tout d'abord, il y a eu un petit changement de line-up: l'ex gueuleuse, Marie-Hélène, s'est séparée du groupe pour laisser place à Alexandre Erian, c'est-à-dire le batteur de cette même formation (ainsi que de Neuraxis). Apparemment, il à souffert d'une tendinite qui l'a forcé à arrêter la batterie et cela-dit, même si ses prouesses à la batterie étaient stupéfiantes, il n'en reste pas moins que son beuglement soit du même acabit. Concernant le nouveau batteur, c'est Alexandre Pelletier qui viendra y faire des siennes sur les fûts de DI (ainsi que chez Neuraxis... j'ai l'impression de me répéter...).

Avant d'écouter l'album, j'avoue avoir eu quelques appréhensions par rapport au contenu de celui-ci. En premier lieu, j'avais peur que le changement de style ne fasse disparaître un des nombreux charmes de DI, mais aussi l'un des plus importants selon moi: la voix sur-gutturale qui est si jouissive à entendre. Eh bien j'ai eu tord, à mon agréable surprise elle est toujours là et n'a pas perdu de son effet. À ce jour (et même après les avoir vu en live... sûrement trop occupé à être dans le pogo) je ne sais toujours pas lequel d'entre les deux chanteurs arrive à la produire (J'ai mes soupçons sur Steve Marois... ou peut-être que ce sont les deux?), mais il reste qu'elle est toujours aussi phénoménale pour notre grand plaisir. Le pied qu'on prend à l'entendre rugir sur « Immaculate » ainsi que sur « Harvesting the Deceased », sans oublier les transitons voix hurlé/voix gutturale sur « Warm Blooded » (ma préférée), est tout simplement immense.

En second lieu, je ne suis pas un fan du Hardcore et pour tout vous dire je ne suis pas non plus fan du type de voix que les beugleurs éructent en postillonnant tout en se pliant en quatre... et pourtant j'admets qu'en écoutant ce Healing Process je n'ai eu aucun mal à la supporter. Je trouve au contraire qu'elle trouve plutôt bien sa place parmi les autres voix Death et Grind provenant, je pense, du co-hurleur. À vrai dire, je trouve qu'il la maîtrise beaucoup plus que certains autre chanteurs, mais cela reste mon humble avis.

Mais le Deathcore façons Despised Icon en fait c'est quoi? Ce sont tout d'abord des guitares lourdes, produisant tantôt des riffs très techniques et ultra saccadés, tantôt des riffs plus simples et plus rythmés (« Bulletproof Scales », « The Sunset Will Never Charm Us »). Bon on s'entend, quand je dis « très technique » on reste loin d'un Cryptopsy, même si je pense qu'ils ont du en puiser certaines influences. Ce sont aussi les quelques mosh-parts ici et là ainsi que les quelques ralentissements semblable à ceux qu'on retrouve dans le Hardcore (« Retina »). On finit avec un valeureux mélange de voix beuglées, penchant d'autres (rares) fois vers des hurlements plutôt Grindcore (« The Sunset Will Never Charm Us »), de Death aux sonorités porcines penchant souvent vers des poussements bien gras et gutturaux au possible (« End This Day »). Cet amalgame forme au final un Deathcore de haute facture parfois difficile à suivre tant il est complexe, mais aussi franchement brutal et headbanguant!

Despised Icon m'aura donc beaucoup surpris avec « The Healing Process », principalement parce que je ne m'attendais pas à aussi bon de leur part après les changements qu'ils ont faits. Néamoins, je ne pense pas qu'une comparaison avec leur premier album, Consumed By Your Poison, serait juste étant donné qu'à mon avis le groupe oeuvre dans un tout autre terrain musical. Un regret? Encore une fois chez DI: un temps de violence trop court (un peu plus de 30 minutes), ce qui est tout de même mieux que les 26 minutes du premier album, j'admets. Autrement, je ne peux que rester à l'affût des nouvelles du groupe tout en m'écoutant en boucle « The Healing Process » !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

17 COMMENTAIRE(S)

Jotun citer
Jotun
04/04/2008 12:35
note: 9/10
Putain d'album, j'ai découvert ça ya un mois, une grosse tuerie!

a quand la chro du dernier? (je préfère pour l'instant healing que j'ai plus écouté, mais bon)
Nathan citer
Nathan
29/12/2007 17:17
note: 9.5/10
Mon avatar est assez explicite je pense
Nahik citer
Nahik
01/06/2007 16:02
note: 9.5/10
@Keyser : Décide vite^^

@Chris : Ca n'engage que moi, mais j'ai trouvé que "The Ills Of Modern Man" s'oriente dans la droite lignée de "Helling Process" !
Bref, DI reste dans son Deathcore lêché mais avec plein de gras de dedans ! C'est puissant, méchant, sans pitié, et moi, j'adooore (y'a qu'à écouter le tout premier titre "In the Arms Of Perdition" pour s'en convaincre) !!!
A noter que je lis par ci par là sur le net que DI aurait du Metalcore dans les dents, théorie que je réfute absolument !

J'attend de voir vos avis, mais pour l'instant, c'est un de mes coups de coeur de l'année Sourire
Chris citer
Chris
29/05/2007 22:12
note: 8.5/10
Keyser a écrit : Nahik a écrit : Alors, les loulous, à quand une bonne grosse chronique du dernier Despised Icon Sourire ?

Quand j'aurais décidé! Y'aura ptetre même une interview si je suis de bonne humeur!


en exclu il vaut quoi le nouveau? j'en ai vu qui criaient au chef d'oeuvre...?
Keyser citer
Keyser
29/05/2007 19:36
note: 8.5/10
Nahik a écrit : Alors, les loulous, à quand une bonne grosse chronique du dernier Despised Icon Sourire ?

Quand j'aurais décidé! Y'aura ptetre même une interview si je suis de bonne humeur!
Nahik citer
Nahik
29/05/2007 17:52
note: 9.5/10
Alors, les loulous, à quand une bonne grosse chronique du dernier Despised Icon Sourire ?
citer
Deadthrone (invité)
05/11/2005 22:52
Put1 d'album !
Je trouve que ça ressemble à un mélange entre Neuraxis et Throdown tout ça en plus saccadé...Saccadé c'est d'ailleurs l'adjectif que j'ai le plus souvent en tête quand je l'écoute (le phrashé des 2 chanteurs n'y est pas pour rien).

Un album très égal en touka (quoique je préfère le milieu de l'album avec Retina (mosh part de l'année !), The sunset ou As bridges burns).

À écouter !!! (et à voir *bave* !!!)
citer
Deadthrone (invité)
31/10/2005 14:44
Tsss Holy c'est Steve qui fait la gros voix de boucher ! et Alex qui te sort cet voix hardcore de la mort trop jouissive ! J'étais au show hier soir et j'ai pas pu résister je me le suis acheté, vais écouter sa tantot.

Tk e shooow sa dééééchire !
Niktareum citer
Niktareum
25/04/2005 18:52
note: 9/10
très sympa en effet, j'adore les vocaux!! et pis juste la bonne longueur...je m'endors avec en ce moment.
"allez viens la petit porc..."
kollapse citer
kollapse
01/03/2005 8:33
en un mot: j''aime! Une vraie bombe de deathcore en effet bien brutale et suffisament variée pour ne pas lasser...A acheter bien sur ou à voler,c c comme on veut. allez 1 ptite pub: Je conseille vivement à ceux qui aiment det album de jeter une oreille sur le dernier cephalic carnage, "anomalies" qui est ENORME lui aussi.Voila..
Holy citer
Holy
16/02/2005
note: 8/10
Hé désolé Chris je savais pas que tu l'avais déjà composée... Toutes mes confuses excuses, vraiment!

Sinon je crois qu'on est d'accord! Cet album arrache grave et n'a rien à envier à personne niveau brutalité.
Mitch citer
Mitch
16/02/2005
note: 7.5/10
Idem que Keyser, çà a l'air bien sympatoche Sourire
Keyser citer
Keyser
16/02/2005
note: 8.5/10
L'écoute des mp3 m'a fait baver, cd à acheter Sourire
Keyser citer
Keyser
16/02/2005
note: 8.5/10
Putain déjà la kro alors que ça sort en avril chapeu là! A quand la kr odu prochain Slayer?
Deca citer
Deca
16/02/2005
Chris citer
Chris
16/02/2005
note: 8.5/10
et moi qui avait la kro tt prete depuis des jours, tant pis je la poste ici:

"Gros son, chant rageur, blasts, riffs coreux et grindisants, voilà en gros ce qu’offre Despised Icon sur ce second album. Leur signature chez Century Media n’aura visiblement pas atténué leur rage, tant « The Healing Process » est un vrai concentré de violence, de brutalité et d’autres mots qui expriment des trucs super pas bien. Alors oui ce ne sont ni les premiers ni les derniers à exprimer leur mécontentement envers une société capitaliste ou le café dans un distributeur coûte 40 centimes et ou les lignes de métros ont des ratés tous les deux jours (moi aussi j’en veut à la société), mais quand c’est du niveau de ce « Healing Process » on ne peut qu’en redemander. Despised Icon aligne en effet ici 9 titres de deathcore ultra rentre dedans, avec un chant hardcore qui laisse parfois la place à un chant grind absolument atroce (dans le genre « super bœuf » et par conséquent ça me plait), et des cassures rythmiques à ne plus savoir qu’en faire. Inutile de s’accrocher à un riff en particulier, on est ici pas loin d’un Cryptopsy version deathcore, on se contentera de se prendre une grosse baffe à chaque écoute (à plein volume cela va de soi). Prise ainsi les 33 minutes de l’album passent toute seule, et personnellement du bourrin de cette qualité j’en redemande. La déflagration de violence est tel que l’arpège situé au milieu d’ « Immaculate » fait vraiment figure d’OVNI dans une configuration musicale basé sur la brutalité à tout prix. Bourrin mais pas idiot, voilà le pari pris (et réussi) par Despised Icon sur cet album. A écouter très fort en secouant ses cheveux."
Holy citer
Holy
16/02/2005
note: 8/10
Le lancement de l'album est prévue pour le 1er Avril 2005.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Despised Icon
Deathcore
2005 - Century Media
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (14)  8.46/10
Webzines : (20)  7.07/10

plus d'infos sur
Despised Icon
Despised Icon
Deathcore - 2002 - Canada
  

vidéos
The Sunset Will Never Charm Us
The Sunset Will Never Charm Us
Despised Icon

Extrait de "The Healing Process"
  

tracklist
01.   Bulletproof Scales
02.   Silver Plated Advocate
03.   Immaculate
04.   Warm Blooded
05.   Retina
06.   The Sunset Will Never Charm Us
07.   Harvesting The Deceased
08.   As Bridges Burn
09.   End This Day

line up
voir aussi
Despised Icon
Despised Icon
Consumed By Your Poison

2002 - Galy Records
  

Essayez aussi
Whitechapel
Whitechapel
This Is Exile

2008 - Metal Blade
  
Bloody Rabbeat
Bloody Rabbeat
Use Your Head (EP)

2017 - Autoproduction
  
Martyr Defiled
Martyr Defiled
Young Gods

2017 - Autoproduction
  
Crazy About Silence
Crazy About Silence
When Death Surges Forth

2003 - Several Bleeds Records
  
Eyeless
Eyeless
Path To The Unknown

2004 - Sriracha Sauce
  

Surprise de l'année
Iperyt
The Patchwork Gehinnom
Lire la chronique
Alder Glade
Spine of the World
Lire la chronique
Eraserhead
Holdout (EP)
Lire la chronique
Sheidim
Infamata (EP)
Lire la chronique
Greytomb
Monumental Microcosm (EP)
Lire la chronique
Cenotaph
Perverse Dehumanized Dysfun...
Lire la chronique
In Vain
Currents
Lire la chronique
Caronte
Yoni
Lire la chronique
Vargrav
Netherstorm
Lire la chronique
Assorted Heap
Mindwaves
Lire la chronique
Throane
Plus Une Main A Mordre
Lire la chronique
If I Could Kill Myself
Ballad of the Broken
Lire la chronique
War Possession
Doomed To Chaos
Lire la chronique
Solar Demise
Archaic War
Lire la chronique
Kartikeya
Samudra
Lire la chronique
Hyrgal
Serpentine
Lire la chronique
Exhumed
Death Revenge
Lire la chronique
T.O.M.B
Fury Nocturnus
Lire la chronique
Puteraeon
The Empires Of Death (EP)
Lire la chronique
Looking For An Answer
Dios Carne
Lire la chronique
Godflesh
Post Self
Lire la chronique
Weregoat
Pestilential Rites Of Infer...
Lire la chronique
Shining
X - Varg utan flock
Lire la chronique
Septicflesh
Codex Omega
Lire la chronique
Black Sabbath
Never Say Die
Lire la chronique
Cemetery Urn
Cemetery Urn
Lire la chronique
Anakim
Monuments To Departed Worlds
Lire la chronique
Eternal Torment
Blind To Reality (EP)
Lire la chronique
Anaboth
Ścierwo o bruk
Lire la chronique
Deserter
Coils of the Lesser Serpent
Lire la chronique