chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
60 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Saïlence - Another Chance

Chronique

Saïlence Another Chance (EP)
J'aurais très bien pu commencer cette chronique en parlant de l'OM, du pastis, et de tous les clichés qu'on rattache perpétuellement à Marseille en croyant faire rire. Seulement, vu qu'à peu près toutes les chros de groupes provennant de cette ville, sur le net ou ailleurs, y ont recours de façon plus ou moins appuyée, essayons de faire dans le moins évident cette fois. Oui parce qu'à défaut de chroniquer un disque original, autant essayer de ne pas bêtement suivre les autres.

En effet, il est certain que les mecs de Saïlence aiment le thrash et le hardcore, d'ailleurs la bio décrit leur style comme du "Métal-HxC brutal". Pourquoi pas. Après tout, ça bourrine plutôt pas mal. C'est conséquemment hardcore dans le chant et les grosses mosh-parts. Et il y a aussi, histoire d'éviter de sombrer dans la linéarité, des parties qui frwashent comme il faut, avec de la double pédale et des riffs "je te palm-mute le Mi grave en saccades et je joue les notes sur le La et le Ré". Seulement il faut avouer que c'est pas exactement ce qu'on pourrait appeler une formule inédite. En gros, Saïlence ça ressemble beaucoup à Stampin' Ground (ou à n'importe quel groupe de coreux portant un t-shirt Slayer par dessus leur marcel (blanc, le marcel)), le côté hardcore et la linéarité accentués.

Mais bon, faut tout de même avouer que même si Another Chance ne va pas devenir un nouveau standard dans le jamais-vu, leur travail reste quand même très correct. Les zicos sont carrés comme il faut, les riffs restent efficaces, la basse est audible, et la batterie... ben euh... qu'est-ce qu'on peut dire sur la batterie... bon, disons qu'elle en fait pas des tonnes (autant dans le sens demonstratif qu'inventif). De plus, la prod est très correcte pour une première réalisation, et en plus le groupe propose un clip du morceau "D'You Know Who We Are", tout à fait dans l'esprit des paroles. Tiens, d'ailleurs, les paroles, pour une fois, ne reprennent pas tous les poncifs du hardcore, les fautes d'anglais en sus (enfin, les fautes, y'en a, et des pas petites, mais bon, on est pas là pour parler grammaire). Quoiqu'à la réflexion, si, c'est juste que là c'est l'option "struggle for life" qui remplace le côté "da crew 's in da place".

Donc bon, au final, on se retrouve avec le genre de groupe parfait pour un petit concert sympa, qui doit pouvoir faire bouger un pit sans trop de soucis, mais qui risque malgré tout de se retrouver noyé dans la masse assez rapidement. A vous de voir, donc. Ceci dit, des mecs cloturant leur maxi par un sample du gigantesque Del Preston (Wayne's World II, merde!) ne peuvent pas être foncièrement mauvais.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Saïlence
Hardcore Metal
2005 - Customcore Records
notes
Chroniqueur : -
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  2.81/5

plus d'infos sur
Saïlence
Saïlence
Hardcore Metal - France
  

tracklist
01.   A Slaught
02.   Another Chance
03.   D'You Know Who We Are?
04.   From A Slave To A Man

Durée totale: 14'27

Essayez aussi
Cubensis
Cubensis
Metaphysical Impact

2008 - 666 Production
  
Since the Flood
Since the Flood
No Compromise

2007 - Metal Blade
  
Stubora
Stubora
What we see is not what we wanna see

2001 - Thundering Records
  
Born From Pain
Born From Pain
Survival

2008 - Metal Blade
  
Born From Pain
Born From Pain
In Love With The End

2005 - Metal Blade
  

Satyricon
Nemesis Divina
Lire la chronique
Wederganger
Halfvergaan Ontwaakt
Lire la chronique
Cobalt
Slow Forever
Lire la chronique
Baptism
V: The Devil's Fire
Lire la chronique
Profanatica
The Curling Flame of Blasphemy
Lire la chronique
Centinex
Doomsday Rituals
Lire la chronique
Starofash
Skógr
Lire la chronique
Hunok
Megrendíthetetlenség
Lire la chronique
Lacuna Coil
Delirium
Lire la chronique
Primalfrost
Prosperous Visions
Lire la chronique
Dark Funeral
Where Shadows Forever Reign
Lire la chronique
De Karl Sanders à Mark Greenway
Jouer à The Small Metal World Experiment
Karcavul
Intersaône
Lire la chronique
Vanhelgd
Temple Of Phobos
Lire la chronique
Mizery
Absolute Light
Lire la chronique
Au revoir Monsieur le chroniqueur ! La mort de VS Webzine ! Du pipi qui gicle !
Lire le podcast
Fistula
Longing for Infection
Lire la chronique
Hermóðr
The Darkness of December
Lire la chronique
Blut Aus Nord à l'occasion de la sortie de Codex Obscura Nomina
Lire l'interview
Alkerdeel
Lede
Lire la chronique
Sink
Ark of Contempt and Anger
Lire la chronique
Winterlore
Winterlore
Lire la chronique
Disincarnate
Dreams Of The Carrion Kind
Lire la chronique
Dawn Of Disease
Worship The Grave
Lire la chronique
Thrasho en interview sur Horns Up
Lire le podcast
Allobrogia
Sonnocingos
Lire la chronique
Hoth
Oathbreaker
Lire la chronique
Hortlak
Hortlak
Lire la chronique
Grandes vacances
Jouer au blindtest
Noumena
Death Walks with Me
Lire la chronique