chargement...

haut de page
25 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Saïlence - Another Chance

Chronique

Saïlence Another Chance (EP)
J'aurais très bien pu commencer cette chronique en parlant de l'OM, du pastis, et de tous les clichés qu'on rattache perpétuellement à Marseille en croyant faire rire. Seulement, vu qu'à peu près toutes les chros de groupes provennant de cette ville, sur le net ou ailleurs, y ont recours de façon plus ou moins appuyée, essayons de faire dans le moins évident cette fois. Oui parce qu'à défaut de chroniquer un disque original, autant essayer de ne pas bêtement suivre les autres.

En effet, il est certain que les mecs de Saïlence aiment le thrash et le hardcore, d'ailleurs la bio décrit leur style comme du "Métal-HxC brutal". Pourquoi pas. Après tout, ça bourrine plutôt pas mal. C'est conséquemment hardcore dans le chant et les grosses mosh-parts. Et il y a aussi, histoire d'éviter de sombrer dans la linéarité, des parties qui frwashent comme il faut, avec de la double pédale et des riffs "je te palm-mute le Mi grave en saccades et je joue les notes sur le La et le Ré". Seulement il faut avouer que c'est pas exactement ce qu'on pourrait appeler une formule inédite. En gros, Saïlence ça ressemble beaucoup à Stampin' Ground (ou à n'importe quel groupe de coreux portant un t-shirt Slayer par dessus leur marcel (blanc, le marcel)), le côté hardcore et la linéarité accentués.

Mais bon, faut tout de même avouer que même si Another Chance ne va pas devenir un nouveau standard dans le jamais-vu, leur travail reste quand même très correct. Les zicos sont carrés comme il faut, les riffs restent efficaces, la basse est audible, et la batterie... ben euh... qu'est-ce qu'on peut dire sur la batterie... bon, disons qu'elle en fait pas des tonnes (autant dans le sens demonstratif qu'inventif). De plus, la prod est très correcte pour une première réalisation, et en plus le groupe propose un clip du morceau "D'You Know Who We Are", tout à fait dans l'esprit des paroles. Tiens, d'ailleurs, les paroles, pour une fois, ne reprennent pas tous les poncifs du hardcore, les fautes d'anglais en sus (enfin, les fautes, y'en a, et des pas petites, mais bon, on est pas là pour parler grammaire). Quoiqu'à la réflexion, si, c'est juste que là c'est l'option "struggle for life" qui remplace le côté "da crew 's in da place".

Donc bon, au final, on se retrouve avec le genre de groupe parfait pour un petit concert sympa, qui doit pouvoir faire bouger un pit sans trop de soucis, mais qui risque malgré tout de se retrouver noyé dans la masse assez rapidement. A vous de voir, donc. Ceci dit, des mecs cloturant leur maxi par un sample du gigantesque Del Preston (Wayne's World II, merde!) ne peuvent pas être foncièrement mauvais.
Notice: Object of class QueryTemplate could not be converted to int in /srv/www/deadEngine/class/Thrasho/StatPub/Collection.php on line 13

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Saïlence
Hardcore Metal
2005 - Customcore Records
notes
Chroniqueur : -
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  2.81/5

plus d'infos sur

tracklist
01.  A Slaught
02.  Another Chance
03.  D'You Know Who We Are?
04.  From A Slave To A Man

Durée totale: 14'27

achetez sur
Essayez aussi
Cubensis
Cubensis
Metaphysical Impact

2008 - 666 Production
  
Stubora
Stubora
What we see is not what we wanna see

2001 - Thundering Records
  
Since the Flood
Since the Flood
Valor And Vengeance

2005 - Metal Blade
  
The ARRS
The ARRS
...et La Douleur Est La Meme

2005 - Active Entertainment
  
Since the Flood
Since the Flood
No Compromise

2007 - Metal Blade
  

chronique Chronique
Sabbatory
Endless Asphyxiating Gloom
interview Interview
Dead Congregation pour l'album ''Promulgation Of The Fall''
chronique Chronique
Thou
Heathen
report Live report
Hellfest 2014 - 3ème Jour
Annihilator + Black Sabbath + Carnal Lust + Dar...
report Live report
Hellfest 2014 - 2ème Jour
Aerosmith + Benighted + Brutal Truth + Gorguts ...
report Live report
Hellfest 2014 - 1er Jour
Angelus Apatrida + Deströyer 666 + Hail Of Bull...
chronique Chronique
Sigrblot
Blodsband (Blood Religion Manifest)
chronique Chronique
Ars Moriendi
La singulière noirceur d'un astre
chronique Chronique
Within The Ruins
Phenomena
interview Interview
Belphegor pour l'album ''Conjuring The Dead''
chronique Chronique
Duszę Wypuścił
Ludowy nihilizm absolutny (EP)
interview Interview
Behind the Curtain : entretien avec Emptiness
chronique Chronique
Lyrside
And Thus The Elder One (EP)
chronique Chronique
Antartandes
Rising Okkult Spiritus
chronique Chronique
Pact
The Infernal Hierarchies, Penetrating the Thres...
chronique Chronique
Blut Aus Nord / P.H.O.B.O.S.
Triunity (Split-CD)
chronique Chronique
Goatwhore
Constricting Rage of the Merciless
chronique Chronique
Mondkopf
Hadès
chronique Chronique
King Of Asgard
Karg
chronique Chronique
Castleumbra
Cthulu Wgah'nagl Fntagn (EP)
chronique Chronique
Illdisposed
With The Lost Souls On Our Side
chronique Chronique
Conan
Blood Eagle
chronique Chronique
Sacrilege
Within The Prophecy
chronique Chronique
Plaga
Trąby Zagłady / Pożeracze Słońc (Compil.)
chronique Chronique
Chasma
Omega Theorian
chronique Chronique
The Great Old Ones
Tekeli-Li
chronique Chronique
Henker
Slave of my Art
chronique Chronique
Origin
Omnipresent
interview Interview
Origin pour l'album ''Omnipresent''
report Live report
Exodus Tour
Nails + Stuntman