chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
19 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Saïlence - Another Chance

Chronique

Saïlence Another Chance (EP)
J'aurais très bien pu commencer cette chronique en parlant de l'OM, du pastis, et de tous les clichés qu'on rattache perpétuellement à Marseille en croyant faire rire. Seulement, vu qu'à peu près toutes les chros de groupes provennant de cette ville, sur le net ou ailleurs, y ont recours de façon plus ou moins appuyée, essayons de faire dans le moins évident cette fois. Oui parce qu'à défaut de chroniquer un disque original, autant essayer de ne pas bêtement suivre les autres.

En effet, il est certain que les mecs de Saïlence aiment le thrash et le hardcore, d'ailleurs la bio décrit leur style comme du "Métal-HxC brutal". Pourquoi pas. Après tout, ça bourrine plutôt pas mal. C'est conséquemment hardcore dans le chant et les grosses mosh-parts. Et il y a aussi, histoire d'éviter de sombrer dans la linéarité, des parties qui frwashent comme il faut, avec de la double pédale et des riffs "je te palm-mute le Mi grave en saccades et je joue les notes sur le La et le Ré". Seulement il faut avouer que c'est pas exactement ce qu'on pourrait appeler une formule inédite. En gros, Saïlence ça ressemble beaucoup à Stampin' Ground (ou à n'importe quel groupe de coreux portant un t-shirt Slayer par dessus leur marcel (blanc, le marcel)), le côté hardcore et la linéarité accentués.

Mais bon, faut tout de même avouer que même si Another Chance ne va pas devenir un nouveau standard dans le jamais-vu, leur travail reste quand même très correct. Les zicos sont carrés comme il faut, les riffs restent efficaces, la basse est audible, et la batterie... ben euh... qu'est-ce qu'on peut dire sur la batterie... bon, disons qu'elle en fait pas des tonnes (autant dans le sens demonstratif qu'inventif). De plus, la prod est très correcte pour une première réalisation, et en plus le groupe propose un clip du morceau "D'You Know Who We Are", tout à fait dans l'esprit des paroles. Tiens, d'ailleurs, les paroles, pour une fois, ne reprennent pas tous les poncifs du hardcore, les fautes d'anglais en sus (enfin, les fautes, y'en a, et des pas petites, mais bon, on est pas là pour parler grammaire). Quoiqu'à la réflexion, si, c'est juste que là c'est l'option "struggle for life" qui remplace le côté "da crew 's in da place".

Donc bon, au final, on se retrouve avec le genre de groupe parfait pour un petit concert sympa, qui doit pouvoir faire bouger un pit sans trop de soucis, mais qui risque malgré tout de se retrouver noyé dans la masse assez rapidement. A vous de voir, donc. Ceci dit, des mecs cloturant leur maxi par un sample du gigantesque Del Preston (Wayne's World II, merde!) ne peuvent pas être foncièrement mauvais.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Saïlence
Hardcore Metal
2005 - Customcore Records
notes
Chroniqueur : -
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  2.81/5

plus d'infos sur
Saïlence
Saïlence
Hardcore Metal - France
  

tracklist
01.   A Slaught
02.   Another Chance
03.   D'You Know Who We Are?
04.   From A Slave To A Man

Durée totale: 14'27

Essayez aussi
Since the Flood
Since the Flood
No Compromise

2007 - Metal Blade
  
Born From Pain
Born From Pain
In Love With The End

2005 - Metal Blade
  
Cubensis
Cubensis
Metaphysical Impact

2008 - 666 Production
  
Born From Pain
Born From Pain
Survival

2008 - Metal Blade
  
Since the Flood
Since the Flood
Valor And Vengeance

2005 - Metal Blade
  

Phrenelith
Desolate Endscape
Lire la chronique
Grief
Miserably Ever After
Lire la chronique
Falaise
My Endless Immensity
Lire la chronique
King Satan
King Fucking Satan
Lire la chronique
Father Befouled
Desolate Gods
Lire la chronique
Pagliacci : Genèse d'un Opéra Metal
Lire l'interview
Vemod
Venter På Stormene
Lire la chronique
On Thorns I Lay
Eternal Silence
Lire la chronique
Make Them Suffer
Worlds Apart
Lire la chronique
Satan présente GRAVELAND (feat. Sakrifiss)
Lire le podcast
Grima
Tales of the Enchanted Woods
Lire la chronique
Mötley Crüe
Shout at the Devil
Lire la chronique
Sepulchral
Back From The Dead (Compil.)
Lire la chronique
Skull Parade
Skullparade
Lire la chronique
Cytotoxin
Gammageddon
Lire la chronique
The World I Knew
Fuck a 9-5 (EP)
Lire la chronique
Infinity
Hybris
Lire la chronique
Anasarca
Survival Mode
Lire la chronique
The Fatalist
Dark Ecriture (EP)
Lire la chronique
Dead Witches
Ouija
Lire la chronique
Black Metal in french : Les destructeurs
Lire le biographie
Formicarius
Black Mass Ritual
Lire la chronique
Bloody Rabbeat
Use Your Head (EP)
Lire la chronique
Dzö-nga
The Sachem's Tales
Lire la chronique
Wacken Open Air 2017
28 years louder than anythi...
Lire le live report
Expulsion
Nightmare Future (EP)
Lire la chronique
Once Awake
Ever So Cold
Lire la chronique
Contorsion
United Zombie Nation (U.z.N)
Lire la chronique
The Gault
Even as All Before Us
Lire la chronique
Hangman's Chair / Greenmachine
Hangman's Chair / Greenmach...
Lire la chronique