chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
63 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Do or Die - Tradition

Chronique

Do or Die Tradition
Un groupe de « tough guys » qui vient du pays de la frite, ce n’est pas très étonnant vu la richesse de la scène coreuse chez nos proches voisins. Nos amis belges pratiquent un hybride hardcore / métal particulièrement relevé, ou le maître mot est clairement l’efficacité. Point de fioritures, les morceaux dépassent rarement les 3 minutes et ne font pas dans la dentelle. L’album débute par une excellente chanson au refrain bien accrocheur « 13 Ennemies », qui laisse présager du meilleur pour la suite, d’autant plus que la prod se révèle dès le départ puissante et parfaitement adapté au style nerveux du groupe, avec une batterie mixée bien en avant. Seulement le reste se trouve être un peu décevant, les Belges appliquant très (trop) souvent la même recette pour chaque titre, ce qui rend vite l’album linéaire. J’ai commencé à trouver l’album pesant passé le 6ème titre, ce qui est quand même mauvais signe quand il n’y a pas moins de 13 chansons…Le problème est qu’on ne distingue pas vraiment ce qui pourrait démarquer un titre d’un autre, si ce n’est un rare solo de temps à autre ou un court passage acoustique comme sur « 1930 Prohibition ». On a vite l’impression d’entendre le même titre 13 fois de suite, et la saturation vient vite, au même titre que le double chant qui peut saouler au bout d’un moment…Je pense qu’on est ici dans une situation de tout ou rien : si vous n’etes pas regardant sur la variété et que vous appréciez le gros son hardcore, ce nouveau Do or Die sera du pain béni pour vous. Dans le cas contraire vous risquez de vite saturer comme ce fut mon cas…Choisissez votre camp.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

8 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
BEN
30/07/2012 09:55
DURBUY 2012... excellents les gars !!!
et oui pas pour les gamins.... du hardcore bien lourd et sont super sympas !!! alors..... DO OR DIE !!!

Bernard de Liège.
Niktareum citer
Niktareum
10/04/2006 22:02
note: 7/10
Il est pas mal même si je préfère qd même "heart full of pain" ou "the meaning of honor".
cava76 citer
cava76
23/03/2005 11:23
Cet album me fait un peu penser à S-CORE mais en version belge :-) , ça ne me dérange pas du tout perso et je lui colle un bon 7.5/10 il aurait eu 8 si les grattes avaien été mixées un plus en avant.
Chris citer
Chris
12/03/2005 9:12
note: 6/10
y'a pas de problèmes mec, merci d'avoir éclairci ton point de vue! c vrai que c pas foncièrement hardcore, y'a pas mal d'influs métal (y'a meme un solo pas tro mauvais), moi ce qui m'a surtout gené c le coté ultra répétitif des chansons et le double chant qui m'a vite saoulé..après c très personnel et ça reste un bon groupe, j'avoue que c le premier album que j'écoute d'eux dc je peux difficilement comparer...mais ton commentaire est là pr remettre en question ma chronique et c tout à fait normal d'avoir un avis différent...sans rancunes!
%NàPALm% citer
%NàPALm%
12/03/2005 2:13
enfaite je trouve que l'album ce différencie fortement du style hardcore
je veux dire par ex. les guitares ne sonne pas le m,les voix si
il font un pas en avant dans la zic enfaite tout sera pres pour le 4 album
et bon je les connais bien, peut-être que au fond de moi je les proteges
mais je respecte ce que tu dis d'eux 6/10 t'es quand m juste
peut-être qu'a la longue tu changeras d'avis. p.s:j'espere que j'aurai l'occasion de parler encore avec toi .
Chris citer
Chris
10/03/2005 20:17
note: 6/10
si tu peux développer ça m'intéresse!
%NàPALm% citer
%NàPALm%
10/03/2005 19:04
le prob. c'est que je me demande si on parle du m album
ma note 9/10
Chris citer
Chris
08/03/2005 9:37
note: 6/10
sortie le 21 mars

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Do or Die
Hardcore Metal
2005 - Alveran Records
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs : (1)  7/10
Webzines : (14)  6.43/10

plus d'infos sur
Do or Die
Do or Die
Hardcore Metal - Belgique
  

écoutez
tracklist
01.   13 ENEMIES
02.   SENTENCE
03.   TRADITION
04.   DEAD END
05.   PERSECUTION
06.   1930 PROHIBITION
07.   THE PACT
08.   VENDETTA
09.   TOO LATE
10.   BOUND BY BLOOD
11.   RED DUSK
12.   SCARS
13.   BETRAYAL

Essayez plutôt
Since the Flood
Since the Flood
Valor And Vengeance

2005 - Metal Blade
  
Since the Flood
Since the Flood
No Compromise

2007 - Metal Blade
  
Born From Pain
Born From Pain
Survival

2008 - Metal Blade
  
Cubensis
Cubensis
Metaphysical Impact

2008 - 666 Production
  
Born From Pain
Born From Pain
In Love With The End

2005 - Metal Blade
  

Monolithe
Epsilon Aurigae / Zeta Reti...
Lire la chronique
Diocletian
Annihilation Rituals (Compil.)
Lire la chronique
Blodorn
Absolu (EP)
Lire la chronique
Dead Limbs
Spiritus/Sulphur
Lire la chronique
Predatory Light
Predatory Light
Lire la chronique
The Flight of Sleipnir
Skadi
Lire la chronique
Emptiness
Not For Music
Lire la chronique
Internal Suffering
Cyclonic Void Of Power
Lire la chronique
Hard Charger
Bad Omens
Lire la chronique
Goatmoon
Stella Polaris
Lire la chronique
Kickback
Cornered
Lire la chronique
Theosophy
Eastland Tales - Part II
Lire la chronique
Mors Principium Est
Embers Of A Dying World
Lire la chronique
Ekpyrosis
Asphyxiating Devotion
Lire la chronique
Angelcorpse
The Inexorable
Lire la chronique
Hour Of Penance
Cast the First Stone
Lire la chronique
Bilan 2016
Lire le bilan
Death Worship
Extermination Mass (EP)
Lire la chronique
Barren Earth + Insomnium + Wolfheart
Lire le live report
Wędrujący Wiatr
O turniach, jeziorach i no...
Lire la chronique
Niedergang
Átszellemülés
Lire la chronique
Putrid Pile
Paraphiliac Perversions
Lire la chronique
Cursed
III: Architects of Troubled...
Lire la chronique
Les détournements de Dead : Mnemeed
Lire le podcast
Obed Marsh
Înnsmouth
Lire la chronique
Kladovest
Ignitiate
Lire la chronique
Motörhead
Inferno
Lire la chronique
Disposal Of The World - European Tour 2017
Defeated Sanity + Putrid Pile
Lire le live report
Totten Korps
Supreme Commanders Of Darkness
Lire la chronique
Ramesses
Misanthropic Alchemy
Lire la chronique