chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
41 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Megadeth - Peace sells ... but who's buying ?

Chronique

Megadeth Peace sells ... but who's buying ?
Viré sans ménagement de Metallica en 1983, Dave Mustaine a toujours voulu prouver qu’il était capable de faire aussi bien que ses anciens camarades. Et même si, commercialement parlant, Megadeth n’a jamais atteint le même niveau que Metallica, la discographie du groupe recèle d’excellents albums dont la qualité n’a rien à envier aux réalisations des Four Horsemen. Rien de bien étonnant d’ailleurs quand on sait que Metallica n’a pas hésité à utiliser quelques compositions de Dave Mustaine et ce, bien après son éviction : pas sur la même longueur d’onde humainement, les musiciens l’étaient vraisemblablement sur le plan artistique.
Tout autant inspirés par le son lourd et les mélodies du Heavy-Metal européen que par l’énergie du Punk (californien ou européen), ces deux groupes vont donner naissance à un nouveau genre musical, le Thrash-Speed, alliance parfaite de leurs influences majeures. Un style qui se caractérise notamment par des riffs d’apparence simpliste mais dont l’efficacité réside dans la vitesse à laquelle ils sont joués. Ainsi, même si Dave Mustaine est loin d’être le meilleur chanteur du monde (malgré les effets écho et phaser régulièrement utilisés), il n’en est pas moins un maître riffeur capable d’assurer des parties vocales tout en exécutant des rythmiques à dégoûter n’importe quel apprenti guitariste. Véritables hymnes Thrash-Speed, « The Conjuring », « Devils Island » ou la seconde partie de « Good Mourning / Black Friday » sont là pour en attester. Mais le Thrash-Speed c’est aussi des mélodies, qu’elles proviennent de nombreux soli ou d’arpèges. Même si Megadeth possède un côté très « shred », le groupe ne fait pas de la démonstration pour faire de la démonstration. J’entends par là que si cet album contient des soli assez techniques, ceux-ci sont souvent composés pour coller à l’atmosphère de la chanson, à l’instar du tapping sur l’intro de « Devils Island » apportant une touche très malsaine. Pour créer des atmosphères, Megadeth a également recours aux arpèges comme sur « Bad Omen » ou « My Last Words », la palme revenant à l’intro « Good Mourning » qui est tout simplement une des meilleures qu’il m’ait été donné d’écouter.
Comme souvent chez Megadeth, la chanson la plus « accrocheuse » donne son nom à l’album mais ce serait une erreur de résumer « Peace sells ... but who’s buying » à son seul morceau-titre tellement la qualité est constante tout au long de l’album. En effet, avec seulement 8 morceaux au compteur, l’album échappe à la « coutume » qui veut que, chez Megadeth, les fins de disques soit du remplissage. Tout juste pourra-t-on s’interroger sur l’utilité du morceau « I ain’t superstitious » , très typé Rock’n Roll, qui fait vraiment tache parmi les autres titres.
Bon, il faut bien le reconnaître, pris dans le contexte actuel, cet album sonne un peu daté (les back-vocals sur les refrains font très has-been) mais, à l’époque, il s’agissait bien là de metal extrême. « Peace sells ... but who’s buying » est très certainement un des meilleurs albums de Megadeth, en tout cas l’un des plus homogènes. A ce titre, il mérite largement sa place dans votre discothèque, si ce n’est pas déjà le cas :).

DOSSIERS LIES

Illustrateurs de metal (partie 1)
Illustrateurs de metal (partie 1)
Février 2008
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

14 COMMENTAIRE(S)

Atreyu citer
Atreyu
13/01/2014 10:59
J'ai toujours pensé qu'Yngwie avait plagié le solo de My Last Words (3:20) pour son solo sur Rising Force, avouez que c'est troublant (je vais me faire molester là ... )
citer
(ancien membre)
31/08/2012 21:08
Aaaaah les années collèges à sa sortie avec le dossard et tout et tout !!
gregwar citer
gregwar
31/08/2012 18:01
note: 10/10
bonne chronique, mais note très sévère. cet album restera à jamais dans mon top 10 du Thrash.
crocoscar citer
crocoscar
30/12/2008 11:51
note: 10/10
L'album de thrash parfait.
DR.Jkl citer
DR.Jkl
14/05/2006 3:56
Moi je veux du Motley Crue sur thrasho!!!je veux bien faire la chro de Dr Feelgood Gros sourire
He's the one they call Dr Feelgood , he's the one that makes you feel allriiiiight...
Niktareum citer
Niktareum
01/07/2005 11:44
note: 8/10
j'aime beaucoup cet album, même si c'est vrai k'il est un poil en desous des suivants...et mon préféré c'est aussi le génialissime "countdown..."!
citer
Deadthrone (invité)
15/05/2005 6:49
Bah moi je trouve qu'il s'écoute bien mais y vaut pas grand chose comparé a Rust In Peace ! Megadeth, c'est vraiment le groupe d'un album et c'est RIP ! Le reste ... lol
Evil_Nick citer
Evil_Nick
14/03/2005 12:05
note: 7.5/10
Chris a écrit : hé autant Megadeth je kiffe ma race, autant Motley Crue ça va pas passer, z'etes prévenus les gars Moqueur

je te rassure Chris, Mötley Crue me débecte aussi. Par contre Hanoi Rocks ça passe ? Moqueur
Dead citer
Dead
14/03/2005 10:46
Chris a écrit : hé autant Megadeth je kiffe ma race, autant Motley Crue ça va pas passer, z'etes prévenus les gars Moqueur

Et bien moi, c'est ni l'un, ni l'autre, ni Iron Maiden, ni Metallica, ni Extreme, ni... (enfin toutes les vieilleries quoi Gros sourire)

*pas taper*
*pas taper*
*pas taper*
*pas taper*
*pas taper*
Chris citer
Chris
14/03/2005 9:57
note: 7/10
hé autant Megadeth je kiffe ma race, autant Motley Crue ça va pas passer, z'etes prévenus les gars Moqueur
Evil_Nick citer
Evil_Nick
14/03/2005 0:21
note: 7.5/10
en fait, je pensais faire "dr feelgood" avant Clin d'oeil. chez megadeth, mon préféré reste youthanasia. je l'ai tellement écouté que ma k7 a rendu l'âme
$am citer
$am
13/03/2005 23:59
C'est vrai, on commence enfin à avoir les alboumes de base du genre sur le zine, c'est bien. A quand une chronique du shout at the devil de Motley Crüe ? (et non je ne suis pas candidat...) SInon, Megadeth a toujours une petite place spéciale (mon premier vrai album de métal acheté étant Youthanasia) Et je préfère effectivement Countdown to extinction aux autres.
Keyser citer
Keyser
13/03/2005 21:06
note: 7.5/10
Cool qu'il y ait enfin du Megadeth sur Thrasho, merci Herr Evil!
Je n'ai peut-être pas assez écouté cet album mais je n'accroche pas, je le trouve très en dessous de "Master Of Puppets", sorti la même année. Je préfère largement le génialissime "Countdown To Extinction" (avec notamment le culte "Symphony Of Destruction) ou "Cryptic Writings".
Chris citer
Chris
13/03/2005 20:41
note: 7/10
un album qui a très mal vieilli, ceux qui irons l'écouter aujourd'hui sans avoir eu un rapport très étroit avec Megadeth risquent de bien rigoler mais bon...ça reste un de mes préférés de leur disco en tt cas, "Peace Sells but Whose Buying" a une rythmique sautillante et absolument géniale, et l'évolution de "Good Mourning" toute paisible au sérial killer de "Black Friday" j'adore..et puis il y a ce passage sur "Black Friday" ou Mustaine s'étouffe à chanter "i'm out to destroy and i will cut you down" c culte! tiens je vais me le réécouter pr la peine..

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Megadeth
Thrash-Speed
1986 - Capitol Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (35)  8.57/10
Webzines : (3)  9.19/10

plus d'infos sur
Megadeth
Megadeth
Thrash Titans - 1983 - Etats-Unis
  

écoutez
tracklist
01.   Wake Up Dead
02.   The Conjuring
03.   Peace Sells
04.   Devil's Island
05.   Good Mourning/Black Friday
06.   Bad Omen
07.   I Ain't Superstitious
08.   My Last Words

Durée : 36 min.

line up
voir aussi
Megadeth
Megadeth
Risk

1999 - Capitol Records
  
Megadeth
Megadeth
Endgame

2009 - Roadrunner Records
  
Megadeth
Megadeth
So Far, So Good.... So What?

1988 - Capitol Records
  
Megadeth
Megadeth
United Abominations

2007 - Roadrunner Records
  
Megadeth
Megadeth
Cryptic Writings

1997 - Capitol Records
  

Wallachia
Monumental Heresy
Lire la chronique
The Grotesquery
The Lupine Anathema
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Ustalost - The Spoor of Vipers
Lire le podcast
Ascension
Under Ether
Lire la chronique
Grimoire
A la lumière des cendres (R...
Lire la chronique
Tomb Mold
The Bottomless Perdition / ...
Lire la chronique
Balmog
Vacuum
Lire la chronique
Imindain
The Enemy of Fetters and th...
Lire la chronique
Target
Master Project Genesis
Lire la chronique
They Live | We Sleep
Self Harm (EP)
Lire la chronique
Mastodon
Emperor of Sand
Lire la chronique
Kalmah
Palo
Lire la chronique
Borgne
[∞]
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Warbringer - Woe to the Vanquished
Lire le podcast
Demonomancy
Poisoned Atonement
Lire la chronique
Visigoth
Conqueror's Oath
Lire la chronique
Skeletal Remains
Devouring Mortality
Lire la chronique
His Hero Is Gone
Monuments to Thieves
Lire la chronique
Ulsect
Ulsect
Lire la chronique
Antagonism
Thrashocalypse (EP)
Lire la chronique
Napalm Death
Mass Appeal Madness (EP)
Lire la chronique
Veiled
Black Celestial Orbs
Lire la chronique
Disembowel
Plagues And Ancient Rites
Lire la chronique
Black Witchery
Evil Shall Prevail (Compil.)
Lire la chronique
Napalm Death
Mentally Murdered (EP)
Lire la chronique
BLACK METAL Suisse ! (C'est une blague?)
Lire le podcast
Puteraeon
The Dunwich Damnation (EP)
Lire la chronique
Nocturnal Pestilence
Fire & Shade
Lire la chronique
Abigor / Nightbringer / Thy Darkened Shade / Mortuus
Abigor/Nightbringer/Thy Dar...
Lire la chronique
Target
Mission Executed
Lire la chronique