chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
18 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Windir - Arntor

Chronique

Windir Arntor
«Artnor, Ein Windir», ou en anglais «Artnor, A Warrior» : ce titre traduit à lui seul l’ambiance présente sur ce second album de Windir. Il commence avec une composition relevant plus de la marche à la guerre que de toute autre chose. L’atmosphère est lourde et sereine, on se croit au milieu d’une foule de guerriers nordiques avançant à pieds vers l’ennemi (pas de cape et d’épée ici). La transition qui s’opère avec le titre suivant («Artnor, A Warrior») est une des plus réussies qu’il m’ait été donné d’écouter : l’assaut est lancé et il ne s’arrêtera que 43 minutes plus tard.

Cependant Windir n’est pas de ces groupes qui font dans l’agressif du début à la fin : dès ce fameux second titre on découvre avec joie les breaks lents en son clair : c’est tout simplement génial. Le clavier est plus ou moins présent et fait déjà penser au style de celui de 1184 («The Burial Mound Of King Hydnes»).

On constate aussi très rapidement que la production est à un niveau bien plus élevé que sur Sóknardalr. Dans l’ensemble on peut considérer que le style de Windir se peaufine : on garde les mêmes éléments tout en faisant mieux qu’avant. Les variations sont très présentes : écoutez donc «The Blacksmith And The Troll Of Lundamyri»

Le moins que l’on puisse dire est que cet album dégage un sentiment de haine assez intense notamment sur le titre «Ending». Les compositions sont longues et c’est bien là le seul point négatif : selon les écoutes ils vous arrivera de vous demander pourquoi les morceaux n’ont pas été raccourcis un tout petit peu afin de ne pas lasser l’auditeur : ceci sera d’ailleurs corrigé sur 1184.

Pour moi les deux titres phares de l’album sont «Artnor, A Warrior» et «The Struggle» : pour moi une composition grandiose constituant un hymne du black metal. Avec cet album, Windir continue son avancée vers la perfection qu’il ne tardera d’ailleurs pas à atteindre.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

Mitch citer
Mitch
29/04/2005 20:37
note: 9/10
Argh j'arrive pas à décrocher mes oreilles de cet album: vraiment prenant!
Dead citer
Dead
25/03/2005 20:31
a6m6e6n a écrit : J'aime pas, attention j'ai pas dit que c'était nul !

Tu fais bien de préciser car y'en a qui sont sensibles ici Gros sourire
a6m6e6n citer
a6m6e6n
25/03/2005 19:55
J'aime pas, attention j'ai pas dit que c'était nul !
citer
xavier (invité)
24/03/2005 16:28
ca l'aire vraiment bon je crois qu'il mérite d'etre téléchargé lol.
Borealis citer
Borealis
23/03/2005 17:49
note: 9/10
Achhhhhhrrrrrr!

THE disque de viking black!!! Intense, mélodique, violent, haineux et impérial à la fois! Une fois les yeux fermés, facile de se croire à la tête d'un drakkar rempli d'une horde de guerriers sanguinaires...

Bravo Windir et que le Soleil brille toujours sur ton royaume, Windir Valfar! Repose en paix, guerrier, le monde se souviendra de toi comme d'un grand. RIP warrior...


PS: La chro ne semble pas le préciser, c'est entièrement chanté en norvégien, les titres donnés ici ne sont que les traductions qui figurent au dos de la pochette, à côté de la VO.
langoustator citer
langoustator
23/03/2005 16:10
note: 9/10
Kong Hydnes haug...
Et ce magnifique break dans blacksmith and the troll...
Et cette intro trippante à souhait...

Excellent.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Windir
Black Metal Folklorique
1999 - Head Not Found
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (16)  9.03/10
Webzines : (11)  9.39/10

plus d'infos sur
Windir
Windir
Black Metal Folklorique - 1994 † 2004 - Norvège
  

tracklist
01.   The Beginning
02.   Arntor, A Warrior
03.   The Burial Mound Of King Hydnes
04.   The Blacksmith And The Troll Of Lundamyri
05.   The Struggle
06.   The Longing
07.   Ending

Durée : 45 minutes

line up
voir aussi
Windir
Windir
Sognametal (DVD)

2005 - Tabu Recordings
  
Windir
Windir
Likferd

2003 - Head Not Found
  
Windir
Windir
Valfar, Ein Windir (Compil.)

2004 - Tabu Recordings
  
Windir
Windir
Sóknardalr

1997 - Head Not Found
  
Windir
Windir
1184

2001 - Head Not Found
  

Essayez aussi
Finntroll
Finntroll
Midnattens Widunder

1999 - Spikefarm Records
  
Falkenbach
Falkenbach
…En Their Medh Riki Fara…

1996 - No Colours Records
  
Falkenbach
Falkenbach
Ok Nefna Tysvar Ty

2003 - Napalm Records
  
Månegarm
Månegarm
Vargstenen

2007 - Black Lodge Records
  
Finntroll
Finntroll
Nattfödd

2004 - Spinefarm Records
  

Perihelion
Örvény
Lire la chronique
Monarch!
Never Forever
Lire la chronique
Maze Of Sothoth
Soul Demise
Lire la chronique
Canker
Earthquake
Lire la chronique
Under The Church
Supernatural Punishment
Lire la chronique
Bloody Alchemy - Interview
Lire l'interview
Sacroscum
Drugs & Death
Lire la chronique
Iron Age
The Saga Demos (Démo)
Lire la chronique
Black Country Communion
BCCIV
Lire la chronique
The Wrong Tour To Fuck With Europe 2017
Beyond Creation + Disentomb...
Lire le live report
Damnation Defaced
Invader From Beyond
Lire la chronique
Mjölnir
Magnet Vektor
Lire la chronique
Fall of Summer 2017
Lire le dossier
Body Count
Bloodlust
Lire la chronique
Aetherian
The Untamed Wilderness
Lire la chronique
Forn Valdyrheim
Reminisce Eternity (Rééd.)
Lire la chronique
FennrLANE : Le pourquoi du one-man-band
Lire l'interview
No Return
The Curse Within
Lire la chronique
Cannibal Corpse
Red Before Black
Lire la chronique
Resurgency
No Worlds... Nor Gods Beyond
Lire la chronique
Feral
Forever Resonating In Blood
Lire la chronique
Talv
Entering a Timeless Winter
Lire la chronique
Gravity pour l'album "Noir"
Lire l'interview
Wo Fat
Live Juju : Freak Valley an...
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules / Sepulchral Zeal
Cultes Des Ghoules / Sepulc...
Lire la chronique
Opium Warlords
Droner
Lire la chronique
Les reprises BLACK METAL (Björk / Radiohead / Foufoune...) POURQUOI ?
Lire le podcast
Les sorties de 2017
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Kawir
Exilasmos (Εξιλασμός)
Lire la chronique
Incantation
Profane Nexus
Lire la chronique