chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
48 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Aborted - The Archaic Abattoir

Chronique

Aborted The Archaic Abattoir
En voilà un album qui était attendu par tout un tas de métalleux avides de boyaux et d'organes en décomposition. Deux ans après un "Goremageddon" qui marquait déjà une tentative d'évolution moins bourriniste, nos Belges préférés reviennent avec un " The Archaic Abattoir" qui pousse le concept d'évolution un peu plus loin.

Premier choc, la production. Signée par le très à la mode Tue Madsen à l'Antfarm Studio (Danemark), elle est bien plus propre, bien plus léchée que celle du précédent opus. Certains pourront regretter le son clair qui seyait à merveille à la musique mais ce choix fait sans doute partie de la politique d'assainissement du groupe. En ce qui me concerne, j'adhère totalement.

Deuxième choc, Aborted se fait plus mélodique, plus posé, plus subtil (attention c'est pas Stratovarius non plus!). Dans la continuité de "Goremageddon", qui, malgré sa brutalité extrême, était enrichi de passages plus calmes, notamment grâce à des ponts géniaux et à des soli heavy assez fantastiques, Sven et sa bande approfondissent cette nouvelle direction en laissant libre cours à leur imagination, sans se sentir obligé de coller à une image ultra brutale sans concession d'un genre trop souvent cloisonné. N'ayez pas peur, on a toujours le droit à notre ration de blast-beats écrasants (l'écoute de "Hecatomb" ou "A Cold Logistic Slaughter" entre autres vous rappelleront de bons souvenirs) et autres passages qui sentent bon les viscères qui sèchent au soleil, mais la brutalité est plus contenue, moins "in-your-face". L'Abattoir Archaïque se fait même parfois surprenant: le riff presque jazzy de "Blood Fixing The Bled", les accalmies de "The Gangrenous Epitaph", les influences black-métal et death mélodique de "The Inertia", le début électro-indus de "Voracious Haemoglobinic Syndrome" (déjà présent sur "The Haematophobic EP" avec "Gestated Rabidity"), son passage atmosphérique (oui oui vous avez bien lu!!) et son influence Fear Factory, le très varié "Descend To Extirpation"...Certains riffs font également penser à du néo brutal à la Slipknot ("Dead Wreckoning", "Blood Fixing The Bed", "Threading On Vermillion Deception" et bien d'autres). Toute cette variété fait plaisir à entendre et gageons que si Aborted perd peut-être quelques fans étroits d'esprit, ils en gagneront trois fois plus.

Autre petit changement, au niveau du line-up cette fois. Dirk Verbeuren ayant terminé l'interim pour se consacrer à Scarve et Soilwork, c'est Gilles Delecroix (Gronibard, Warscars, Belenos) qui a pris la place du batteur le plus occupé de l'histoire. Autant dire que ce remplacement en avait fait broncher plus d'un tant il semblait difficile pour le Français de s'asseoir dans le fauteuil du très doué Dirk. M'est avis qu'après l'écoute de cette tuerie, il ne restera plus beaucoup de détracteurs. Delecroix est absolument parfait dans son rôle, les blasts-beats fulminent comme jamais, la double pillonne à tout va, les pauvres cymbales sont martyrisées et son jeu est varié. Le bonhomme n'a rien à envier à Verbeuren.
Les guitaristes, eux, sont toujours aussi impressionnants, autant sur les passages les plus bourrins que dans les séquences plus posées, avec toujours un côté groovy et entraînant pendant les breaks. On peut quand même regretter que les soli heavy qui tranchaient radicalement avec la brutalité du reste de "Goremageddon" soient légèrement moins nombreux. Autre problème qui continue de peser sur les Belges, on a l'impression d'avoir déjà écouter des centaines de fois certains riffs. Egalement dommageable, la basse est toujours en retrait. Mais que dire de Sven De Caluwe, certainement l'un des meilleurs grogneurs de brutal death. L'alternance entre voix hurlées et vocaux gutturaux "qui débouchent les éviers mieux que Destop" est toujours de mise et reste un des grands atouts du groupe. On note par ailleurs la présence de trois guests, Michael Bogballe de Mnemic, Bo Summer de Ill Disposed (sur deux morceaux) et Jacob Bredahl de Hatesphere mais ceux-ci ne servent pas à grand chose si ce n'est à montrer que les Flamands ont plein de copains Danois. Preuve en est, je n'ai même pas remarqué leur présence à la première écoute.

Si Aborted se calme quelque peu, il n'en est rien de leur côté gore. Il suffit d'admirer l'artwork sublime du CD, tout un concept: la pochette cartonnée qui recouvre le CD représente le fameux abattoir archaïque (l'arrière nous montre le cimetière), on la retire pour entrer dans l'abattoir (comme l'indique le premier vers de "Dead Wreckoning: "Enter The Archaic Abattoir") où nous attend le chirurgien expérimental de "Goremageddon" avec une petite tronçonneuse. En ouvrant le livret, on a le droit a une petite visite des lieux: la cuisine, les toilettes (le petit sapin sent-bon qu'on met d'habitude dans les voitures m'a bien fait marrer!), la chambre, le sous-sol avec les cinq bouchers, et enfin la salle de bain. Gore, morbide et glauque à souhait, un vrai bonheur. Mais si vous avez seulement téléchargé l'album (bande de racailles du Net!), le titre des chansons devrait vous convaincre sans trop de difficultés.
Les samples sont fidèles au poste et ce dès l'ouverture avec l'intro de "Dead Wreckoning" (décidément l'un des meileurs morceaux de la discographie du groupe) et ses battements de coeur angoissants.

Aborted nous démontre avec talent qu'il n'a pas l'intention de s'enfermer dans le carcan brutal death/grind gore. Les Belges ont réussi le pari d'évoluer tout en gardant l'esprit originel du groupe. Même si on a encore une impression de déjà-vu sur certains passages, cette nouvelle livraison est sans doute l'album le plus personnel de leur discographie. Brutal, mélodique, travaillé, subtil et surprenant, ce "The Archaic Abattoir" confirme qu'Aborted est l'un des leaders de la scène death.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

20 COMMENTAIRE(S)

John citer
John
12/05/2008 19:24
note: 8.5/10
Ouais mais le champion on le tient depuis le 22 Août 2005...
Ander citer
Ander
12/05/2008 16:04
note: 7.5/10
L'année est loin d'être finie mais on en tient un bon là je crois. xD
brutalpogo citer
brutalpogo
12/05/2008 13:55
note: 10/10
franchement c l album que j aime du brutal c que du bon son la classe
citer
koala
28/10/2006 13:36
kom dab c'est puissant et éfficasse mais ça sent moins le glauque!l'ensemble est bien homogène et pas trop lassant vu la durée du skeud et le rendu du son mm a haut volume est nikel.rien de tel pr se réveiller le matin.....
DarkLord citer
DarkLord
08/02/2006 20:46
note: 8.5/10
Un très bon album, le premier que j'ai écouter du groupe, sa joue tèt.
Asgiliath citer
Asgiliath
01/01/2006 22:24
note: 8.5/10
Cet album m'a foutu une bonne grosse baffe, dommage qu'il soit aussi court. Tout le monde parle de Goremageddon alors je vais voir ce qu'il vaut parce que celui la m'a bien impressioné.
%NàPALm% citer
%NàPALm%
26/12/2005 1:16
cette album est excellent ,10/10
Ander citer
Ander
16/07/2005 19:11
note: 7.5/10
Très très bon, mais en dessous du mythique Gormageddon. :/ Les riffs sont moins incisifs, moins de solis (argh!), une baisse de régime en général me décois un peu.... Un 8 sur 10 quand même. Sourire
Dez Fafara citer
Dez Fafara
15/07/2005 12:32
Vraiment une tuerie , une boucherie, monstrueusement réussi. Aborted est vraiment un groupe de Death métal à la hauteur. Ce nouveau album est vraiment d'une qualité : le son est parfait, des riffs speed et brutal et Gilles Delecroix assure commme batteur....
Aborted est vraiment un grand groupe de Death
Ikea citer
Ikea
18/05/2005 13:08
note: 7/10
Une tuerie,pas très original certes,mais qui mélange pas mal d'influences tout en gardant la touche "Aborted".Défoulant et jouissif.
Dead citer
Dead
26/04/2005 11:55
Je trouve que les extraits en téléchargement sont plutôt encourageants. Vait peut être me l'acheter Sourire
Mitch citer
Mitch
25/04/2005 14:09
note: 7/10
Silenced-Self a écrit : Je m'attendais à un album plus diversifié et moins brutal d'apres ce que j'avais pu lire. Mais alors là je trouve ça mou de chez mou et puis pas original pour 2 sous.

Idem, bien chiant perso mais sympa quand même.
Silenced-Self citer
Silenced-Self
25/04/2005 13:07
note: 6.5/10
Je m'attendais à un album plus diversifié et moins brutal d'apres ce que j'avais pu lire. Mais alors là je trouve ça mou de chez mou et puis pas original pour 2 sous.
Niktareum citer
Niktareum
24/04/2005 22:18
note: 8/10
pareil ke Chris g pas encore eu trop le temps de l'écouter a fond mais c'est vrai ke ca sent très bon même après 2-3 écoutes!
le milieu du skeud "the gangrenous epitaph", "the inertia" et " a cold logistic slaughter" m'a particuluèrement bien plu...
master of puppets citer
master of puppets
24/04/2005 17:36
note: 9/10
La claque du début d'année pour ma part ! J'aime beaucoup l'évolution, un poil plus mélodique, une prod qui offre plus de clarté, bref du tout bon !
Au niveau des featurings, le mec d'ill-disposed a vraiment une voix parfaite... celui d'Mnemic ne sert à rien je trouve, Sven a une voix aigue bien trop proche !

Voilà, un tres bon cru cet album !
Krow citer
Krow
24/04/2005 17:00
note: 3/10
J'aurai jamais imaginé que j'allais dire ça mais : j'achète !
Chris citer
Chris
24/04/2005 16:48
note: 9/10
et y'a un titre supplémentaire de l'album dispo ds la kro du Haematophobic EP... Gestated Rabidity
toukene citer
toukene
24/04/2005 16:34
le fait qu'ils soient belges m'a poussé a ecouter ce groupe il y a quelques années (ouui g des origines belges et en p lus j'adore l'emo...desolé)
Mais je ne connaissais rien de ce nouvel album...et les 2 extraits m'ont foutu une belle clakos...particulierement "Dead Wreckoning" (oui moi aussi j'adore)
j'aimais deja le groupe auparavant surtt pour sa brutalité et son coté direct...mais sans plus...
Les 2 extraits proposés et ta chro keyser m'ont donnés une grosse envie de me pencher sur cet album c'est vraiment trés trés bon!!
Evil_Nick citer
Evil_Nick
24/04/2005 16:23
"hecatomb" fait un peu "déjà vue" mais "dead wreckoning" semble + aventureuse en effet. faudra que j'écoute un peu +
Chris citer
Chris
24/04/2005 16:11
note: 9/10
je l'ai pas encore pleinement cerné cet album mais il tue et renouvelle le son Aborted d'une fort belle manière... plus varié, plus mélodique, du coup un peu moins bourrin mais bon... les featurings sont tous excellents (j'ai été étonné par la prestation de Jacob, excellente!), quelques riffs de tueurs (le riff de "Cold Logistic Slaughter" terrible)... et au final c tjs aussi complexe sur certains titres, et suffisament varié pr qu'on ne s'ennuie pas pdt la grosse demi heure du cd... Aborted confirme tt les espoirs qu'on pouvait porter sur eux.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Aborted
Brutal Death
2005 - Listenable Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (40)  7.61/10
Webzines : (27)  7.52/10

plus d'infos sur
Aborted
Aborted
Brutal death - 1995 - Belgique
  

vidéos
Dead Wreckoning
Dead Wreckoning
Aborted

Extrait de "The Archaic Abattoir"
  

tracklist
01.   Dead Wreckoning
02.   Blood Fixing The Bled
03.   Gestated Rabidity
04.   Hecatomb
05.   The Gangrenous Epitaph
06.   The Inertia
07.   A Cold Logistic Slaughter
08.   Threading On Vermillion Deception
09.   Voracious Haemoglobinic Syndrome
10.   Descend To Extirpation

Durée totale: 36.31

line up
voir aussi
Aborted
Aborted
Termination Redux (EP)

2016 - Century Media Records
  
Aborted
Aborted
The Auricular Chronicles (DVD)

2006 - Listenable Records
  
Drowning / Brodequin / Aborted / Misery Index
Drowning / Brodequin / Aborted / Misery Index
Created To Kill (Split-CD)

2001 - Bones Brigade Records
  
Aborted
Aborted
Global Flatline

2012 - Century Media Records
  
Aborted
Aborted
Goremageddon
(The Saw and the Carnage Done)

2003 - Listenable Records
  

Essayez aussi
Blasphemer
Blasphemer
On The Inexistence Of God

2008 - Comatose Music
  
Defeated Sanity
Defeated Sanity
Psalms Of The Moribund

2007 - Grindethic Records
  
Dementor
Dementor
God Defamer

2004 - Osmose Productions
  
Mastabah
Mastabah
Quintessence Of Evil

2010 - Wyrm Records
  
Diluvian
Diluvian
Epidemic

2010 - Deepsend Records
  

Album de l'année
Portal
ION
Lire la chronique
Uada
Cult Of A Dying Sun
Lire la chronique
Blood Red Fog
Thanatotic Supremacy
Lire la chronique
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Sadistik Forest
Morbid Majesties
Lire la chronique
The Beast of Nod
Vampira: Disciple of Chaos
Lire la chronique
Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique
MoM Hors-Série : Top 4 Prog
Lire le podcast
Ceremony
Still, Nothing Moves You
Lire la chronique
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique