chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
50 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

In Flames - The Jester Race

Chronique

In Flames The Jester Race
Il était une fois un groupe Suédois qui avait décidé d'écrire les plus belles chansons du monde. Ces jeunes Suédois venaient de sortir un EP sublime de death mélodique, et quitte à avoir du succès, autant le faire avec talent se dirent-ils. Voilà comment commenca l'épopée In Flames, qui est devenu le groupe énorme que l'on connait aujourd'hui. The Jester Race reste pour moi la pièce maitresse de la seconde vague death mélodique, qui a commencé après le split d'At The Gates (RIP). Car franchement, dans le style, on n'a encore jamais fait mieux, et pourtant bien des groupes s'y sont essayés! Mais comment égaler un album pareil, qui commence avec "Moonshield", son intro acoustique fabuleuse, sa tristesse omniprésente, ses mélodies magnifiques qui se scotchent dans votre tete jusqu'à plus soif, et le chant death d'Anders Friden qui était déjà un bonheur pour les oreilles. L'enchainement avec "The Jester's Dance", l'instrumental qui m'a fait comprendre que je serais pour toujours amoureux de ce groupe, et "Artifacts Of The Black Rain", est magnifique, grandiose, sublime, collez içi tous les qualificatifs que vous voudrez!

On ne s'arrete pas en si bon chemin avec "Graveland" et "Lord Hypnos", plus thrash mais comprenant toujours ces mélodies grandioses qui vous font voyager dans un autre monde. Et que dire de "Wayfaerer", second instrumental de l'album, qui comprend des solos à tendance jazzys de toute beauté, et une mélodie / solo qui...rahhh! Impossible à exprimer mais écoutez moi ce solo à 3min50 et je crois qu'on sera tous d'accord!
Cet album dégage vraiment une ambiance pareille à nul autre, de part la qualité des mélodies et autres solos qui parsèment les chansons. Difficile d'en citer un en particulier, meme si le long solo de "December Flower" recueille de nombreux suffrages, tant il est vrai qu'il est sublimement écrit et interprété par Fredrik Johansson de DARK TRANQUILLITY, apparu en guest sur cet album. La production de l'album est loin du mur du son qu'on trouve actuellement dans la plupart des albums contemporains, mais ce n'en est que mieux, car elle permet de donner une couleur si particulière aux compos, qui rend cet album si merveilleux! C'est difficile à expliquer, mais écoutez le simplement et vous verrez de quoi je parles! Un album tout simplement indispensable pour tout métalleux qui se respecte.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

13 COMMENTAIRE(S)

Funky Globe citer
Funky Globe
14/11/2017 16:48
Personne ne parle du premier Lunar Strain, qui possède ce petit côté authentique et bien plus poignant aussi je trouve. J'ai découvert IF avec celui-là aussi faut dire... Et du coup The Jester Race m'avait un peu déçu...
Saen_Ko citer
Saen_Ko
10/07/2012 16:22
note: 10/10
J'aime beaucoup aussi Whoracle, mais il lui manque un je-ne-sais-quoi effectivement.

Sinon Colony, Clayman sont cools aussi, sans parler de Lunar strain que j'adore. Mais depuis reroute to remain, ils font vraiment de la merde In Flames, c'est affligeant.
Sakrifiss citer
Sakrifiss
08/07/2012 14:02
note: 10/10
Tout a fait d'accord. Ca enchaine et ca garde le niveau. Whoracle et les 2 suivants avaient aussi de tres bonnes choses, mais avaient deja perdu une part d'obscurite.
Saen_Ko citer
Saen_Ko
08/07/2012 11:14
note: 10/10
Archi Culte celui là. Mon album de métal préféré je pense. Il est extraordinaire du début à la fin.
Múthjs_K citer
Múthjs_K
02/12/2008 21:47
note: 8/10
Quel album celui-là !!
Une ambiance épique extraordinaire, des mélodies sublimes, des riffs efficaces... Sans doute le meilleur album d'In Flames, et même de Death mélo en général.

Un must pour tout fan de Metal qui se respecte !!
yoyo citer
yoyo
05/01/2006 15:58
le passage autour de 3min sur december flower est tout simplement énorme je trouve
Jotun citer
Jotun
15/05/2005 12:00
note: 10/10
un album culte, que dire de plus Sourire
%NàPALm% citer
%NàPALm%
12/03/2005 20:51
je me suis jamais vraiment interessé au death melodique
mais la je crois que c'est bon je vais m'y interesser de beaucoup plus pres.monstueux l'album ,vraiment incroyable
10/10 com tu dis les plus belle chanson du monde
Jester citer
Jester
05/02/2005
note: 10/10
le chef d'oeuvre incontesté d'in flames, une perle de death melo....
Ikea citer
Ikea
05/02/2005
note: 10/10
L'oeuvre la plus personelle d'In flames,et un chef d'oeuvre.
AAAAHHH le bon vieux temps!
Dead citer
Dead
05/02/2005
note: 9/10
Album génial tout simplement
citer
machinehead
16/12/2004
Impecablement impecable
narog citer
narog
14/03/2004
Rien à redire.
Un des tous meilleurs albums de ma discothèque.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
In Flames
Death mélodique
1996 - Nuclear Blast Records
notes
Chroniqueur : 10/10
Lecteurs : (55)  9.31/10
Webzines : (16)  8.91/10

plus d'infos sur
In Flames
In Flames
Metal alternatif / Teen-Music Deluxe - 1990 - Suède
  

tracklist
01.   Moonshield
02.   The Jester's Dance
03.   Artifacts of the Black Rain
04.   Graveland
05.   Lord Hypnos
06.   Dead Eternity
07.   The Jester Race
08.   December Flower
09.   Wayfaerer
10.   Dead God in Me

Durée totale : 40:16

line up
voir aussi
In Flames
In Flames
Sounds from the Heart of Gothenburg (Live)

2016 - Nuclear Blast Records
  
In Flames
In Flames
Siren Charms

2014 - Epic Records
  
In Flames
In Flames
Sounds Of A Playground Fading

2011 - Century Media Records
  
In Flames
In Flames
Battles

2016 - Nuclear Blast Records
  
In Flames
In Flames
Lunar Strain

1994 - Wrong Again Records
  

Essayez aussi
Centinex
Centinex
Decadence
(Prophecies Of Cosmic Chaos)

2004 - Candlelight Records
  
Vehemence
Vehemence
Helping The World To See

2004 - Metal Blade Records
  
Marionette
Marionette
Spite

2008 - Listenable Records
  
In Thy Dreams
In Thy Dreams
The Gate Of Pleasure

1999 - War Music
  
The Black Dahlia Murder
The Black Dahlia Murder
Ritual

2011 - Metal Blade Records
  

Gutted
Bleed For Us To Live
Lire la chronique
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
Slaughterday
Abattoir (EP)
Lire la chronique
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Spell of Dark
Journey into the Depths of ...
Lire la chronique
Cardiac Arrest
A Parallel Dimension Of Des...
Lire la chronique
The Body
I Have Fought Against It, B...
Lire la chronique
Drudkh / Paysage D'Hiver
Somewhere Sadness Wanders (...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Bloodbark
Bonebranches
Lire la chronique
Utzalu
The Loins Of Repentance
Lire la chronique
Cor Scorpii
Ruin
Lire la chronique
Chevalier
A Call To Arms (EP)
Lire la chronique
Valgrind
Blackest Horizon
Lire la chronique
Ennoven
Redemption
Lire la chronique
Orsak:oslo
Nordstan (EP)
Lire la chronique
Taphos
Come Ethereal Somberness
Lire la chronique
Brouillard
Brouillard
Lire la chronique
Aorlhac pour l'album "L'esprit des Vents"
Lire l'interview
Order Ov Riven Cathedrals
The Discontinuity's Interlude
Lire la chronique
Sakrifiss rencontre Noktu (Mortifera / Celestia / Bleu, blanc Satan...)
Lire l'interview
Wombbath
The Great Desolation
Lire la chronique
Blitzkrieg
Judge Not!
Lire la chronique
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Gontyna Kry
Ignipoten
Lire la chronique
Cult Of Occult
Anti Life
Lire la chronique
Ulver
The Assassination of Julius...
Lire la chronique
Pryapisme
Epic Loon
Lire la chronique
NORTH OF THE WALL 2018
Abyssal + Bismuth + Bölzer ...
Lire le live report