chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
55 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Naglfar - Diabolical

Chronique

Naglfar Diabolical
Le Naglfar est selon la mythologie Nordique un navire bâti à partir des ongles des guerriers tués par les géants du Jotunheim. Dans ce parallèle, « Vittra » était la construction du navire, là ou « Diabolical » en est la foudroyante croisée sur des eaux tourmentées. Fini le jeune groupe de black métal qui s’amusait à mêler mélodies heavy et rythmiques blacks, le Naglfar de « Diabolical » a radicalement durci son propos et nous offre ici un album particulièrement furieux. Des 3 coups de sirènes stridents qui lancent « Horncrowned Majesty » au démoniaque « See the Dawn of Satan’s Rise » hurlé à cappela par un Jens Ryden déchaîné sur la conclusion de « Diabolical », aucun répit ou presque ne sera accordé à l’auditeur pendant les 45 minutes que dureront notre croisière du jour.

Une croisière offrant du pur « dark metal » comme on dit, un mélange d'ambiances sombres et de mélodies typiquement Suédoises, accompagné de ce chant toujours aussi ravageur du sieur Ryden, qu'il a bien amélioré depuis « Vittra », le rendant intelligible sans en perdre l’agressivité et la hargne qui le caractérisait. Les titres sont comme à leur habitude tous excellents, que ce soit en mid-tempo comme ce « 12th Rising » qui rappelle l’époque de « Vittra » (et qui date d'ailleurs de cette période) ou la génialissime « The Brimstone Gate » qui fait très fort dans le registre headbanguante à mort (et me rappelle quelque part le « World Below » de The Crown, bien que la chanson en question ai été composé ultérieurement) ; ou dans une optique plus radicale à la « Blades » (3 min de fureur non stop) ou la fascinante « Into the Cold Voids of Eternity », l’un des meilleurs titres de l’album avec son alternance de violence et de plages atmosphériques suggérés par des nappes de claviers et un break uniquement basé sur quelques notes diaphanes de piano : du grand art. Mais dans l’ensemble il faut bien avouer qu’on se souvient surtout au final de la "grosse baffe" qu’on se prend tout du long, et s’il n’y avait le bref instant de poésie qu’est « A Departure in Solitude » en fin de parcours (un magnifique instrumental au piano malheureusement trop court), il serait difficile de tenir la distance plus longtemps…

Cette dernière remarque sera d’autant plus vrai sur son successeur, encore plus excellent et aggressif s’il en est, en attendant « Diabolical » est un vrai tournant dans la carrière de Naglfar (2ème album et déjà un changement radical, sont fort quand même lol), accentuant la vitesse du combo sans négliger pour autant les mélodies. Un très bon album, qui souffre cependant de la comparaison avec son successeur, qui sera tout simplement encore meilleur à tous points de vue…

DOSSIERS LIES

Black/Death Suédois : les indispensables
Black/Death Suédois : les indispensables
Juillet 2007
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

NightSoul citer
NightSoul
23/11/2008 03:51
note: 9.5/10
Encore plus fort que Vittra, la perfection n'est pas loin! Putain ces riffs black sur Horncrowned Majesty ou Blade... malsain, sombre ais non dénués d'une certains chaleures indescriptibles...
Je suis fan du maître Jens Rydén et de sa voix si... brrrr... Elle est si envoûtante
A part Jon Nodveit et le mec de Vinterland, j'ai rarement vécu ça!!!
Chris citer
Chris
12/09/2005 21:13
note: 8/10
faut passer à l'étape supérieure mnt: Sheol!!!
pis si t'aime Maiden, n'oublie pas d'écouter Vittra Clin d'oeil
Niktareum citer
Niktareum
12/09/2005 18:59
note: 7.5/10
bon ben maintenant j'ai "Pariah" mais je crois ke je préfère "diabolical"...normal c le 1er ke j'ai écouté
Niktareum citer
Niktareum
10/05/2005 18:58
note: 7.5/10
c'est le seul Naglfar ke j'ai pour l'instant mais je pense mettre la main sur "sheol" le plus vite possible!
en tous cas "Diabolical" est excellent!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Naglfar
Black / Dark Metal
1999 - Regain Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (8)  8.56/10
Webzines : (13)  8.2/10

plus d'infos sur
Naglfar
Naglfar
Black / Death - 1992 - Suède
  

écoutez
tracklist
01.   Horncrowned Majesty
02.   Embracing The Apocalypse
03.   12th Rising
04.   Into The Cold Voids Of Eternity
05.   The Brimstone Gate
06.   Blades
07.   When Autumn Storms Come
08.   A Departure In Solitude
09.   Diabolical - The Devils Child

line up
voir aussi
Naglfar
Naglfar
Harvest

2007 - Century Media Records
  
Naglfar
Naglfar
Sheol

2003 - New Haven Records
  
Naglfar
Naglfar
Pariah

2005 - Century Media Records
  
Naglfar
Naglfar
Vittra

1995 - Regain Records
  
Naglfar
Naglfar
Téras

2012 - Century Media Records
  

Essayez aussi
Lord Belial
Lord Belial
Revelation
(The 7th Seal)

2007 - Regain Records
  
The Oath
The Oath
The End Of Times

2007 - Shark Records
  
Sad Legend
Sad Legend
The Revenge of Soul

2009 - Dream on Records
  
Akhlys
Akhlys
The Dreaming I

2015 - Debemur Morti Productions
  
Coutoux
Coutoux
Hellicoprion

2017 - Kill All Music
  

Portal
ION
Lire la chronique
Uada
Cult Of A Dying Sun
Lire la chronique
Blood Red Fog
Thanatotic Supremacy
Lire la chronique
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Sadistik Forest
Morbid Majesties
Lire la chronique
The Beast of Nod
Vampira: Disciple of Chaos
Lire la chronique
Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique
MoM Hors-Série : Top 4 Prog
Lire le podcast
Ceremony
Still, Nothing Moves You
Lire la chronique
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique