chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
54 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Naglfar - Diabolical

Chronique

Naglfar Diabolical
Le Naglfar est selon la mythologie Nordique un navire bâti à partir des ongles des guerriers tués par les géants du Jotunheim. Dans ce parallèle, « Vittra » était la construction du navire, là ou « Diabolical » en est la foudroyante croisée sur des eaux tourmentées. Fini le jeune groupe de black métal qui s’amusait à mêler mélodies heavy et rythmiques blacks, le Naglfar de « Diabolical » a radicalement durci son propos et nous offre ici un album particulièrement furieux. Des 3 coups de sirènes stridents qui lancent « Horncrowned Majesty » au démoniaque « See the Dawn of Satan’s Rise » hurlé à cappela par un Jens Ryden déchaîné sur la conclusion de « Diabolical », aucun répit ou presque ne sera accordé à l’auditeur pendant les 45 minutes que dureront notre croisière du jour.

Une croisière offrant du pur « dark metal » comme on dit, un mélange d'ambiances sombres et de mélodies typiquement Suédoises, accompagné de ce chant toujours aussi ravageur du sieur Ryden, qu'il a bien amélioré depuis « Vittra », le rendant intelligible sans en perdre l’agressivité et la hargne qui le caractérisait. Les titres sont comme à leur habitude tous excellents, que ce soit en mid-tempo comme ce « 12th Rising » qui rappelle l’époque de « Vittra » (et qui date d'ailleurs de cette période) ou la génialissime « The Brimstone Gate » qui fait très fort dans le registre headbanguante à mort (et me rappelle quelque part le « World Below » de The Crown, bien que la chanson en question ai été composé ultérieurement) ; ou dans une optique plus radicale à la « Blades » (3 min de fureur non stop) ou la fascinante « Into the Cold Voids of Eternity », l’un des meilleurs titres de l’album avec son alternance de violence et de plages atmosphériques suggérés par des nappes de claviers et un break uniquement basé sur quelques notes diaphanes de piano : du grand art. Mais dans l’ensemble il faut bien avouer qu’on se souvient surtout au final de la "grosse baffe" qu’on se prend tout du long, et s’il n’y avait le bref instant de poésie qu’est « A Departure in Solitude » en fin de parcours (un magnifique instrumental au piano malheureusement trop court), il serait difficile de tenir la distance plus longtemps…

Cette dernière remarque sera d’autant plus vrai sur son successeur, encore plus excellent et aggressif s’il en est, en attendant « Diabolical » est un vrai tournant dans la carrière de Naglfar (2ème album et déjà un changement radical, sont fort quand même lol), accentuant la vitesse du combo sans négliger pour autant les mélodies. Un très bon album, qui souffre cependant de la comparaison avec son successeur, qui sera tout simplement encore meilleur à tous points de vue…

DOSSIERS LIES

Black/Death Suédois : les indispensables
Black/Death Suédois : les indispensables
Juillet 2007
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

NightSoul citer
NightSoul
23/11/2008 03:51
note: 9.5/10
Encore plus fort que Vittra, la perfection n'est pas loin! Putain ces riffs black sur Horncrowned Majesty ou Blade... malsain, sombre ais non dénués d'une certains chaleures indescriptibles...
Je suis fan du maître Jens Rydén et de sa voix si... brrrr... Elle est si envoûtante
A part Jon Nodveit et le mec de Vinterland, j'ai rarement vécu ça!!!
Chris citer
Chris
12/09/2005 21:13
note: 8/10
faut passer à l'étape supérieure mnt: Sheol!!!
pis si t'aime Maiden, n'oublie pas d'écouter Vittra Clin d'oeil
Niktareum citer
Niktareum
12/09/2005 18:59
note: 7.5/10
bon ben maintenant j'ai "Pariah" mais je crois ke je préfère "diabolical"...normal c le 1er ke j'ai écouté
Niktareum citer
Niktareum
10/05/2005 18:58
note: 7.5/10
c'est le seul Naglfar ke j'ai pour l'instant mais je pense mettre la main sur "sheol" le plus vite possible!
en tous cas "Diabolical" est excellent!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Naglfar
Black / Dark Metal
1999 - Regain Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (8)  8.56/10
Webzines : (12)  8.13/10

plus d'infos sur
Naglfar
Naglfar
Black / Death - Suède
  

écoutez
tracklist
01.   Horncrowned Majesty
02.   Embracing The Apocalypse
03.   12th Rising
04.   Into The Cold Voids Of Eternity
05.   The Brimstone Gate
06.   Blades
07.   When Autumn Storms Come
08.   A Departure In Solitude
09.   Diabolical - The Devils Child

line up
voir aussi
Naglfar
Naglfar
Harvest

2007 - Century Media
  
Naglfar
Naglfar
Téras

2012 - Century Media
  
Naglfar
Naglfar
Pariah

2005 - Century Media
  
Naglfar
Naglfar
Sheol

2003 - New Haven Records
  
Naglfar
Naglfar
Vittra

1995 - Regain Records
  

Essayez aussi
Mörk Gryning
Mörk Gryning
Mörk Gryning

2005 - Black Lodge Records
  
Vinterriket
Vinterriket
Winterschatten

2003 - Ketzer Records
  
The Oath
The Oath
The End Of Times

2007 - Shark Records
  
Diabolical Masquerade
Diabolical Masquerade
Ravendusk In My Heart

1996 - Adipocere Records
  
Thy Serpent
Thy Serpent
Death (EP)

2000 - Spinefarm Records
  

Sabbat pour le Fall Of Summer
Lire l'interview
Wombbath
Downfall Rising
Lire la chronique
Inculter
Persisting Devolution
Lire la chronique
Razor
Open Hostility
Lire la chronique
Biopsy
Fractals Of Derangement (EP)
Lire la chronique
Ataraxie
Anhédonie
Lire la chronique
Satan pour le Fall Of Summer
Lire l'interview
Enforcer
From Beyond
Lire la chronique
Forgotten Winter
Vinda
Lire la chronique
Loudblast
Disincarnate
Lire la chronique
Katechon
Coronation
Lire la chronique
Mutoid Man
Helium Head (EP)
Lire la chronique
Hellfest 2015
Lire le dossier
Ragnard Rock Festival 2015
Lire le dossier
Undead
False Prophecies
Lire la chronique
Krahnholm
The Past Must Be Consigned ...
Lire la chronique
Nachtblut
Antik
Lire la chronique
De Carmen Simões à Shagrath
Jouer à The Small Metal World Experiment
Veil of Darkness
Nightmares in a Damaged Soul
Lire la chronique
Avatarium
Avatarium
Lire la chronique
Envy
All The Footprints You've E...
Lire la chronique
Dekadent Aesthetix
Dekadent Aesthetix
Lire la chronique
Agrypnie
Aetas Cineris
Lire la chronique
Nero di Marte
Derivae
Lire la chronique
Coal Chamber
Rivals
Lire la chronique
The Great Discord
Duende
Lire la chronique
Merauder
Bluetality
Lire la chronique
Cradle Of Filth
Hammer of the Witches
Lire la chronique
Perversor
Anticosmocrator
Lire la chronique
Burial Vault
Unity In Pluralism
Lire la chronique