chargement...

haut de page
22 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer

Commentaires / Chroniques

COMMENTAIRES

Chroniques
LANGOUSTE citer
LANGOUSTE
15/04/2014 15:55
Les extraits sont très bons.

Gravehill
Gravehill
Death Curse

2014 - Dark Descent Records
  
AxGxB citer
AxGxB
15/04/2014 12:48
Hey Charlu, c'est Greg (ex-Bleeding Heroes). Comment vas-tu Mr Green
Merci pour toutes ces petites corrections. Pas évident d'avoir les bonnes informations sur les disques de cette époque. Pas mal d'éléments contradictoires.
En tout cas, c'est corrigé.
Merci beaucoup Clin d'oeil
Invité citer
Molesting
15/04/2014 11:20
Bonjour,

Je tenais à apporter certaines précisions, qui ne change en rien la chronique, dans l'ensemble bien écrite et on voit AGB que tu aimes ce band, ce qui est plaisant car effectivement, malgrès leur peu d'années d'existence, ont marqué les esprits et ce skeud reste un des meilleurs dans la catégorie metal hardcore Vegan. Le numéro un ou deux de mon top5. Je ne reviens pas sur le mode straight edge ou hardline, c’est le bon vieux temps et les gens maintenant en pensent ce qu’ils en veulent, avec le recul, les choses diffèrent et le débat est toujours actif et passionné autour de ces thèmes.

Donc, je voulais vous dire,

Le 7" Life Before Machine est sorti en 1995 (et non 1996) chez Even The Score Records, ce sont bien les membres de Day Of Suffering mais sous le nom Falling Down. (Ces 4 titres figureront effectivement sur le repress sorti chez Lifeforce Records d’où tu tires cette chronique. Ils l’ont ressorti ce 7 sous le nom Day Of Suffering a l’occasion d’un reunion show en 2009). La prod est mauvaise sur ces 4 titres, comme bien souvent tous les 7" sortis chez les petits labels du temps de la grande époque Vegan sXe, où il n’y avait que de l’autoprod quasiment ! Ce n’est pas 4 titres « bonus » mais bien les 4 titres du 7’’ de 1995 !

Sean Muttaqi n'est pas le patron de Catalyst Records, il a fondé Hardline Records (ensuite Uprising), a produit ses groupes Vegan Reich et Raid, et a produit également le 7" de Statement (Prepare To Battle), one-man band anglais dont le membre Rat, a joué dans The Apostles et Unborn (SureHand Records). Excellent band, crust/hardcore militant Vegan..

Le fondateur de Catalyst est Kurt Schroeder et il est toujours le Patron à ce jour. Vous pouvez lire ici Kurt parler de Day Of Suffering sur le fait qu'il les a signé et produit (http://xstuckinthepastx.blogspot.fr/2010/08/kurt-schroeder-catalyst-records-sounds.html)

Pour finir cette petite note rectificative, et ne m’en veuillez pas, je ne souhaite que apporter ma modeste contribution, le discours d’intro sur The Eternal Jihad n’est pas Martin Luther King mais Malcom X (c’est d’ailleurs indiqué sur le livret du skeud, en tout cas sur ma copie de ’97 de chez Catalyst).

“ We believe in a fair exchange, we believe in an eye for an eye, and a tooth for a tooth and a head for a head and a life for a life. THAT’S JUSTICE!” Malcolm X speech at Harlem Unity Rally (August 10, 1963)

http://www.youtube.com/watch?v=CGGfmZy4Wvk (à 3"32)
Voilà, bonne continuation !! Charlu





Day Of Suffering
Day Of Suffering
The Eternal Jihad

1998 - Lifeforce Records
  
gulo gulo citer
gulo gulo
15/04/2014 07:01
note: 2.5/5
N'empêche, tout le monde oublie de remarquer qu'après les true blackeux, les true doomeux, les trues deatheux (voir les réactions à l'ouverture de Svn Eater), on aura eu aussi les true posteux, tout aussi inflexibles et prêts à se battre jusqu'au dernier sang pour défendre un freesbee événementiel garni de chutes de studio façon samples de toute la carrière...
Magique.

Blut Aus Nord
Blut Aus Nord
Debemur MoRTi (EP)

2014 - Debemur Morti Productions
  
Momos citer
Momos
15/04/2014 01:33
note: 3/5
Coup de cœur au début, il m'a lassé très vite car il manque quelque chose. Nettement inférieur au génial Pulver que j'ai écouté peu après.

Lifelover
Lifelover
Dekadens (EP)

2009 - Osmose Productions
  
chaussure citer
chaussure
14/04/2014 23:55
note: 8.5/10
encore un cran au dessus des 2 précédents,

mais bon sang! quel taré sadique a eu la mauvaise idée de dégager la très aguicheuse Circumpolaris de l'édition vinyle?

Dirge
Dirge
Hyperion

2014 - Debemur Morti Productions
  
chaussure citer
chaussure
14/04/2014 23:34
note: 4/5
ça manque peut-être un peu d'épaisseur, mais quoi demander à un ado neurasthénique?

régressif et très réussi.


Lifelover
Lifelover
Dekadens (EP)

2009 - Osmose Productions
  
Invité citer
Eric Isères
14/04/2014 23:17
C'est pour cette raison que la chronique ici présente semble hors de propos et ornée d'un désabus acharné et gratuit. (belle censure)
von_yaourt citer
von_yaourt
14/04/2014 23:16
Cette chronique oublie totalement d'évoquer l'acide acétique propre au groupe. alors que merde, quand même, c'est la première chose à laquelle un chroniqueur compétent devrait penser.
FleshOvSatan citer
FleshOvSatan
14/04/2014 18:56
L'ascétisme esthétique traditionnel de la formation.

Euh, je ne vois pas dans quelle mesure Blut Aus Nord est un groupe qui se complaît dans un aspect ascétique et encore dans une quelconque forme de régression volontaire ou d'abnégation. On peut éventuellement appliquer ceci a Desanctification ou Cosmosophy qui revenaient sur des bases plus formelles. Cependant, je pense que cet aspect ne doit pas être confondu avec la qualité musicale. Revenir à quelque chose de plus brut n'est pas forcément un gage de qualité selon moi.

Ce parti pris formel n'est la que parce que ce disque est une compilation de titres et non un véritable album, conceptuellement, spirituellement et véritablement fouillé. On est en quelque sorte dans une démarche purement "festive" destinée à faire un cadeau à son label. De plus, le fait de sortir quelque chose de formel peut très bien être vu comme un opportunisme tranchant volontairement avec l'option plus risquée qu'était la trilogie 777, surtout sur ses deux derniers volets, histoire de rassurer les gentils auditeurs un peu trop désabusés.

Invité citer
Watchtower
14/04/2014 18:36
En te lisant on se dit qu'il y aurait un bon paquet d'albums à foutre au feu. Cette chronique oublie l'ascétisme esthétique traditionnel de la formation et manque justement d'esprit et de pertinence (rien sur le parti pris formel au regard des opportunismes actuels et rien sur tout ce qui pouvait défendre cette édition). On attendait beaucoup plus qu'une critique automatisée et je reste poli.



Blut Aus Nord
Blut Aus Nord
Debemur MoRTi (EP)

2014 - Debemur Morti Productions
  
gulo gulo citer
gulo gulo
14/04/2014 17:33
note: 2.5/5
Un disque qui porte bien son nom.

Lifelover
Lifelover
Dekadens (EP)

2009 - Osmose Productions
  
Dysthymie citer
Dysthymie
14/04/2014 15:15
note: 8.5/10
Mitch a écrit : Ca devait être monumental :

"2.10" au Hellfest 2012


Oui Sourire ÉNORME claque !

Darkspace
Darkspace
Dark Space II

2005 - Haunter Of The Dark
  
FleshOvSatan citer
FleshOvSatan
14/04/2014 14:31
note: 1/5
"Et donc la musique "club" et Casacada et Basshunter et cie font bien de la techno... dans sa subdivision la plus pourrie." Exactement là ou je voulais en venir dans le texte.


Pour le reste, bataille d'étiquette inutile. J'écris la chronique en 2014 jusqu'à preuve du contraire et pas en 1992...

Aborym
Aborym
Dirty Remix (Compil.)

2014 - Stridulation Records
  
FleshOvSatan citer
FleshOvSatan
14/04/2014 14:25
note: 8/10
Préférence pour le troisième opus, mais celui-ci reste de très bon niveau !

Darkspace
Darkspace
Dark Space II

2005 - Haunter Of The Dark
  
FleshOvSatan citer
FleshOvSatan
14/04/2014 14:24
note: 4.5/5
Dommage, rah, j'ai cité Vanhelga avec le nom de l'album exprès pour que ça fasse un lien sur ta chronique.. Histoire que les gens puissent retourner dessus depuis celle-ci. Mon plan est un échec.

Lifelover
Lifelover
Dekadens (EP)

2009 - Osmose Productions
  
Sagamore citer
Sagamore
14/04/2014 14:16
note: 9/10
Je ronge mon frein en attendant d'aller les voir en Octobre en Suisse. Un disque excellent, comme toute leur discographie, que je ne me lasse pas d'écouter.
Mitch citer
Mitch
14/04/2014 14:15
note: 8.5/10
Ca devait être monumental :

"2.10" au Hellfest 2012
Dysthymie citer
Dysthymie
14/04/2014 13:22
note: 8.5/10
Excellent groupe, très prenant de même qu'en live (mur du son qui aura toutefois fait fuir quelques néophytes Mr Green )

Darkspace
Darkspace
Dark Space II

2005 - Haunter Of The Dark
  
Matpewka citer
Matpewka
14/04/2014 13:01
note: 3.5/10
@Ikea : 1 point pour l'artwork, 2 points pour le morceau que j'aime bien et les passages pas trop nul éparpillés, et un demi point parce que je voulais le caler entre nul et mauvais. Voilà Mr Green

@Saga : Justement, je dis bien qu'avant ça m'enchantait plutôt pas mal Luror, mais maintenant je sais pas, ça me fait rien du tout, je trouve ça juste plat quoi... J'ai plus aucun feeling avec. (d'où ma petite phrase de la fin). Il y a quelques années, j'aurais sûrement dis la même chose que toi et je leur aurais collé 7/10. Mais là non.
Et pour l'avertissement, je préférais en mettre un au cas où (on sait jamais que j'ai pas capté quelque chose ou quoi).

Sagamore citer
Sagamore
14/04/2014 12:35
note: 7/10
Chro bien écrite mais je suis pas d'accord avec toi. C'est pas le meilleur Luror, certes, mais je le trouve quand même bon. C'est un bon disque de Black Metal, il réinvente rien mais envoie le bois. C'est tout ce que je lui demande, d'ailleurs.

Question ; Pourquoi l'avertissement politique ? Même si le mec participe à Absurd et GBK, Luror à mon sens n'a pas vraiment de dimension "nauséabonde".
Sakrifiss citer
Sakrifiss
14/04/2014 12:21
note: 8.5/10
J'adore la moitie des titres et ecoute souvent Room in Hell...

Luror
Luror
The Iron Hand of Blackest Terror

2003 - Blut & Eisen Prod.
  
Sakrifiss citer
Sakrifiss
14/04/2014 11:39
note: 4/5
Je crois que c'est la première fois que j'ai compris une chronique signée FoS !
Enfin des mots compréhensibles.
Ceux qui n'ont pas compris n'ont pas lu ma chronique de VANHELGA, et donc j'incite à aller la voir !
Et bien vu pour les groupes en majuscule et en gras ! Je pense même que cela devrait être obligatoire dans une chro afin de faciliter la lecture ^^
Bon pastiche donc !

Lifelover
Lifelover
Dekadens (EP)

2009 - Osmose Productions
  
tasserholf citer
tasserholf
14/04/2014 10:54
Oui enfin le terme "electro" est surtout un fourre tout où on range toute la musique électronique qu'on ne sait pas caractériser.
Donc le spectre change grandement d'une personne à l'autre et d'une époque à l'autre. Quelqu'un de néophyte dira qu'Aphex Twin est de l'electro, alors qu'un connaisseur te dira que c'est de l'IDM, dans les années 90 on disait que c'était de l'electro maintenant que c'est de l'IDM, on a affiné la caractérisation.
Bataille d'étiquettes comme d'hab.

Aborym
Aborym
Dirty Remix (Compil.)

2014 - Stridulation Records
  
Ikea citer
Ikea
14/04/2014 10:23
Oups, mes excuses !

Luror
Luror
The Iron Hand of Blackest Terror

2003 - Blut & Eisen Prod.
  
Invité citer
gg
14/04/2014 10:10
Bah justement, électro dans ce sens englobant n'est que d usage récent, avant électro tout comme techno était un sous-genre des... musiques électroniques
tasserholf citer
tasserholf
14/04/2014 10:07
La techno (au sens "large", donc de la house au speedcore) est surtout caractérisée par un "pied" (ou kick) binaire (et souvent des mesures de 4 temps, et souvent des patterns de 4 x 4 ).
A mon sens tout ce qui n'est pas caractérisé par un kick binaire en rythme principal ne peut pas être de la techno.
Et donc la musique "club" et Casacada et Basshunter et cie font bien de la techno... dans sa subdivision la plus pourrie.
Belle chronique, joli name dropping xD Faudrait que j'écoute ça juste pour rigoler.

Par contre conseiller à quelqu'un de faire un stage chez Skrillex c'est méchant, très méchant... Vaut mieux un truc avec de bonnes idées mal masterisé qu'un truc vide avec plein de zolis effets.

edit : j'ai posé une oreille sur la preview... en effet heu... mouais très plat tout ça.

Aborym
Aborym
Dirty Remix (Compil.)

2014 - Stridulation Records
  
KPM citer
KPM
14/04/2014 09:28
3,5/10
Ikea citer
Ikea
14/04/2014 08:17
3.5 sur 5 pour un disque que tu démontes dans ton texte, t'es bien gentille avec eux Mr Green

Luror
Luror
The Iron Hand of Blackest Terror

2003 - Blut & Eisen Prod.
  
Invité citer
Darkmorue
14/04/2014 04:24
Euh ben la techno c'est un sous genre d'electro de la même manière que le Black Metal est un sous genre de Metal.
C'est pour moi tous les trucs bien répétitifs, mécaniques et un peu kitschouille façon Kraftwerk et autres trucs typiques de 70's qui se sont fait écraser par la décennie d'après avant de revenir dans les années 90 avec The Orb et autres conneries de clubbing.
En d'autres termes, c'est pas Cascada Moqueur

Aborym
Aborym
Dirty Remix (Compil.)

2014 - Stridulation Records
  
chronique Chronique
Erebus Enthroned
Temple Under Hell
chronique Chronique
Luror
The Iron Hand of Blackest Terror
chronique Chronique
Lifelover
Dekadens (EP)
chronique Chronique
Darkspace
Dark Space II
chronique Chronique
Ormgård
Ormblot
chronique Chronique
Gravehill
Death Curse
chronique Chronique
Aborym
Dirty Remix (Compil.)
chronique Chronique
Seven Sisters of Sleep
Seven Sisters of Sleep (EP)
chronique Chronique
Sarke
Aruagint
chronique Chronique
Terra Tenebrosa / The Old Wind
The Disfigurement Bowl / Serpent Me (Split 7")
chronique Chronique
Castevet
Summer Fences
chronique Chronique
Om
Pilgrimage
chronique Chronique
Sacrilege
Behind The Realms Of Madness
chronique Chronique
Merkabah
Moloch
chronique Chronique
Blut Aus Nord
Debemur MoRTi (EP)
chronique Chronique
Bestia Arcana
To Anabainon Ek Tes Abyssu
chronique Chronique
Mass Infection
For I Am Genocide
chronique Chronique
Abraham
The Serpent, the Prophet & the Whore
chronique Chronique
Rauhnåcht
Urzeitgeist
chronique Chronique
Vanhelga
Längtan
chronique Chronique
Cultes Des Ghoules
Henbane
chronique Chronique
Behemoth
The Satanist
chronique Chronique
Debauchery
Germany's Next Death Metal
chronique Chronique
Head of the Demon
Head of the Demon
chronique Chronique
Urfaust
Die erste Levitation (Single)
chronique Chronique
Necrohell
Possessed by Nocturnal Grimness
chronique Chronique
Babymetal
Babymetal
chronique Chronique
Portal
Swarth
chronique Chronique
Clutch
Earth Rocker
chronique Chronique
Kriegsmaschine
Enemy of Man