chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
21 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer

Commentaires / Chroniques

COMMENTAIRES

Chroniques
Onizoku citer
Onizoku
18/07/2017 14:36
note: 6/10
"Dave Culross déjà regardé de travers suite au départ de l'emblématique Mike Smith"

Effectivement et ça m'a toujours fait grincer des dents... déjà à l'époque de Despise the Sun. Culross est nettement meilleur que Mike Smith et l'a toujours été.

Suffocation
Suffocation
... Of The Dark Light

2017 - Nuclear Blast
  
Sakrifiss citer
Sakrifiss
18/07/2017 03:25
Gauchet a écrit : Arff... Ce que c'est linéaire :-(
Sans moi.


BAM ! Tu as trouvé le mot qui manque à ma chro.
J'aime bien ce résumé : "linéaire".
Gauchet citer
Gauchet
18/07/2017 01:14
Arff... Ce que c'est linéaire :-(
Sans moi.

Blackest
Blackest
Dawning of the Black

2017 - Blood and Brutality Records
  
Bras Cassé citer
Bras Cassé
17/07/2017 20:28
note: 7/10
Probablement excellent à l’avenir, mais un peu léger sur ce premier album. Bonne kro qui résume bien le potentiel du combo.

King Woman
King Woman
Created in the Image of Suffering

2017 - Relapse Records
  
Bras Cassé citer
Bras Cassé
17/07/2017 20:17
Sacrée plume le père Ikea! Bon album (mais pas aussi enthousiaste que toi)
Ikea citer
Ikea
17/07/2017 17:14
note: 10/10
Tente les autres alors ("Drop Out" en particulier), ils peuvent te plaire !
tasserholf citer
tasserholf
17/07/2017 15:07
Bon vu que t'as mis 10/10 j'ai dépassé mes a priori et écouté l'album en entier et....
Ben en fait le sludge ça peut ne pas être chiant comme un jour de pluie.
Mention spéciale aux vocaux qui sont à 90% dans le fait que j'ai pu écouter tout le disque et même apprécier.
AxGxB citer
AxGxB
17/07/2017 13:35
note: 9/10
Probablement leur meilleur album en ce qui me concerne. Un disque sacrément costaud et d'une noirceur absolue.

16
16
Zoloft Smile

2002 - At A Loss Recordings
  
dantefever citer
dantefever
17/07/2017 11:37
Sulphur a écrit : MoM a écrit : Coupe de gueule en plus : je suis fatigué des vidéo clips 360° que Nuclear Blast s'entête à sortir pour chaque album. Proposé comme ils le font, ça n'apporte rien. Enfin, ça ne m'irrite pas au niveau des lyrics video avec shaky cam à tout va et les paroles en ENORME pour montrer que ça tabasse...

+1

C'est moche. C'est nul. Ça n'apporte rien. Et les lyrics video, la même.
Depuis quand avons-nous besoin d'une vidéo pour écouter de la musique ?
Vive Bandcamp, Soundcloud et consorts.


+2
C'est LAID
MoM citer
MoM
17/07/2017 10:10
note: 5.5/10
Jean-Clint a écrit :
Pour n'importe quel groupe cela passerait haut la main mais pas pour les vétérans, dommage ...


Je pense que ceci résume tout à fait le cas de ce disque Sourire

Sulphur a écrit :
Depuis quand avons-nous besoin d'une vidéo pour écouter de la musique ?
Vive Bandcamp, Soundcloud et consorts.


Bandcamp : plate-forme de découverte d'albums fou-fou depuis 2008 Gros sourire
Sulphur citer
Sulphur
17/07/2017 09:47
MoM a écrit : Coupe de gueule en plus : je suis fatigué des vidéo clips 360° que Nuclear Blast s'entête à sortir pour chaque album. Proposé comme ils le font, ça n'apporte rien. Enfin, ça ne m'irrite pas au niveau des lyrics video avec shaky cam à tout va et les paroles en ENORME pour montrer que ça tabasse...

+1

C'est moche. C'est nul. Ça n'apporte rien. Et les lyrics video, la même.
Depuis quand avons-nous besoin d'une vidéo pour écouter de la musique ?
Vive Bandcamp, Soundcloud et consorts.
Jean-Clint citer
Jean-Clint
17/07/2017 09:04
note: 7/10
Je rejoins un peu les avis déjà écrits, à savoir que c'est un bon disque qui fait le job avec brio, mais cependant ça tourne un peu trop en roue libre et c'est moins inspiré que son excellent prédécesseur. De plus sans remettre en cause le niveau de Eric Morotti celui-ci n'arrive pas à la cheville de Dave Culross dont le jeu plus varié faisait mouche, quand à la production elle finit par être fatiguante sur la durée.

Pour n'importe quel groupe cela passerait haut la main mais pas pour les vétérans, dommage ...

Suffocation
Suffocation
... Of The Dark Light

2017 - Nuclear Blast
  
Asmoddym citer
Asmoddym
17/07/2017 02:46
note: 9/10
Mon deuxième album écouté de ce groupe après Vredens Tid, et quelle claque monumentale !

Månegarm
Månegarm
Månegarm

2015 - Napalm Records
  
hammerbattalion citer
hammerbattalion
17/07/2017 00:11
note: 9/10
Super kro. Je me fie souvent à ma première impression, jamais creusé le Sab d'Ozzy, j'aime mais sans plus, alors jusque récemment je n'ai pas creusé non plus le Sab de Dio, pourtant j'avais craqué sur Deshumanizer et The Last In Line est un de mes favoris en heavy metal...Bref un gros fainéant!

Hellfest 2009, je passe devant la mainstage quand Heaven And Hell entame heu Heaven And Hell, je connaissais forcément le morceau, mais là, gros gros frissons, quelques larmes aussi (fatigue alcool?). Je me suis racheté depuis, que de temps perdu à ne pas écouter Sab version Dio. Les trois albums sont magiques, point final.

Comme dit Gabineastwood : "Indispensable ET incontournable!"


Black Sabbath
Black Sabbath
Heaven and Hell

1980 - Warner Bros. / Vertigo
  
Batu citer
Batu
16/07/2017 21:03
note: 6.5/10
MoM a écrit : Batu a écrit : Bref. Je mets 6.5 car en mettant de côté mon avis biaisé de fan, ça reste un bon disque fast-food sur lequel on ne reviendra pas des masses.

Ce que tu dis est là : disque fast-food. C'est souvent le cas avec les prods Nuclear Blast, qui fait du Metal qui brasse large, triple A dirait-on dans le cinéma.
Ca fait du bien une fois de temps en temps, et parfois y a des sorties qui se démarquent. Mais, globalement, ça reste assez calibré, je trouve.

Edit : après un rattrapage auprès de Pinacle que j'avais zappé, et un petit retour auprès de Effigy of the Forgotten et Pierced From Within que j'avais écoutés il y a des lustres, eh bien cet album est moyen. Rien de fou, rien de raté, mais tellement tiède. J'ai le même sentiment que face au nouveau Decrepit Birth à venir - la déception en moins car Suffocation n'est pas le groupe qui m'a fait entrer dans le Death metal. Ca glisse, sans plus.

Coupe de gueule en plus : je suis fatigué des vidéo clips 360° que Nuclear Blast s'entête à sortir pour chaque album. Proposé comme ils le font, ça n'apporte rien. Enfin, ça ne m'irrite pas au niveau des lyrics video avec shaky cam à tout va et les paroles en ENORME pour montrer que ça tabasse...


Je ne peux que t'approuver concernant les vidéos en 360°, l'invention la plus pétée du 21eme siècle devant le handspinner (qui n'a pas été inventé maintenant mais osef).

Suffocation
Suffocation
... Of The Dark Light

2017 - Nuclear Blast
  
MoM citer
MoM
16/07/2017 16:02
note: 8/10
Moins "easy listening" et "amical" que Pierced, mais il a un goût authentique, avec ce growl si particulier, ce sont digne du début des 90's dans le genre du Death Metal... Puis, merde, ces phrases rythmiques ! La batterie est assez dingue.

Suffocation
Suffocation
Effigy Of The Forgotten

1991 - Roadrunner Records
  
MoM citer
MoM
16/07/2017 16:00
note: 9/10
J'avais écouté ça il y a tellement longtemps... Pourquoi j'ai mis de côté ?
C'est du tout bon, la grande époque ! Avec ça et Vital Remains, t'es complet, j'ai envie de dire ! (surtout si tu ajoutes du Death, mais Death reste Death, normal que ce soit excellent Gros sourire )

Bref, un disque incontournable dans le genre Brutal/Technical.

Suffocation
Suffocation
Pierced From Within

1995 - Roadrunner Records
  
MoM citer
MoM
16/07/2017 15:47
note: 7/10
Un album pas dégueu du tout ! Les mecs ont réussi à produire quelque chose de carré et pourtant avec un son assez particulier dans un genre où les groupes se bousculent. Très différent de Effigy of the Forgotten et Pierced From Within que j'apprécie pas mal, mais justement quand c'est bien fait comme ça, avec une prod soignée, ça fait plaiz' !

Suffocation
Suffocation
Pinnacle Of Bedlam

2013 - Nuclear Blast
  
MoM citer
MoM
16/07/2017 15:53
note: 5.5/10
Batu a écrit : Bref. Je mets 6.5 car en mettant de côté mon avis biaisé de fan, ça reste un bon disque fast-food sur lequel on ne reviendra pas des masses.

Ce que tu dis est là : disque fast-food. C'est souvent le cas avec les prods Nuclear Blast, qui fait du Metal qui brasse large, triple A dirait-on dans le cinéma.
Ca fait du bien une fois de temps en temps, et parfois y a des sorties qui se démarquent. Mais, globalement, ça reste assez calibré, je trouve.

Edit : après un rattrapage auprès de Pinacle que j'avais zappé, et un petit retour auprès de Effigy of the Forgotten et Pierced From Within que j'avais écoutés il y a des lustres, eh bien cet album est moyen. Rien de fou, rien de raté, mais tellement tiède. J'ai le même sentiment que face au nouveau Decrepit Birth à venir - la déception en moins car Suffocation n'est pas le groupe qui m'a fait entrer dans le Death metal. Ca glisse, sans plus.

Coupe de gueule en plus : je suis fatigué des vidéo clips 360° que Nuclear Blast s'entête à sortir pour chaque album. Proposé comme ils le font, ça n'apporte rien. Enfin, ça ne m'irrite pas au niveau des lyrics video avec shaky cam à tout va et les paroles en ENORME pour montrer que ça tabasse...
Batu citer
Batu
16/07/2017 14:55
note: 6.5/10
Et bien moi je me suis fait plutôt chier, et ça me fait chier (bis) d'admettre ça pour l'album du groupe qui m'a lancé dans le grand bain du Death Metal (avec Death). Je n'arrive pas à supporter ce son (bien loin est le temps du studio Morrisound), ces riffs que je trouve génériques, voire même ces espèces de breakdowns à la con qu'ils ont rajouté on ne sait pas trop pourquoi, cette pochette... Bref. Je mets 6.5 car en mettant de côté mon avis biaisé de fan, ça reste un bon disque fast-food sur lequel on ne reviendra pas des masses.
Keyser citer
Keyser
15/07/2017 16:02
note: 7/10
John a écrit : Je dois être le seul a trouver cet album bon en fait. Je n'ai rien vraiment aimé depuis Souls To Deny hormis quelques titres sur chaque albums. Là, c'est la première fois que j'arrive au bout d'une de leur récente sortie avec du plaisir. Je n'ai pas aimé Pinnacle qui m'a fait chier sans parler du son de gratte que je trouve atroce.

Là, Suffo revient à du Suffo et les morceaux sont bons. Seul bémol, ce son de batterie atroce.


Bah si, il est bon, je mets quand même 7/10 soit juste un demi-point de moins que toi. C'est juste que je le trouve un peu "léger" par rapport aux standards Suffo quoi.
TarGhost citer
TarGhost
15/07/2017 15:38
Non John tu n'es pas le seul, moi aussi je trouve cet album très bon Clin d'oeil
Efficace, concis et musculeux, du très bon Suffo.
John citer
John
15/07/2017 15:28
note: 7.5/10
Je dois être le seul a trouver cet album bon en fait. Je n'ai rien vraiment aimé depuis Souls To Deny hormis quelques titres sur chaque albums. Là, c'est la première fois que j'arrive au bout d'une de leur récente sortie avec du plaisir. Je n'ai pas aimé Pinnacle qui m'a fait chier sans parler du son de gratte que je trouve atroce.

Là, Suffo revient à du Suffo et les morceaux sont bons. Seul bémol, ce son de batterie atroce.
AxGxB citer
AxGxB
15/07/2017 14:26
note: 7.5/10
Effectivement, loin d'être aussi bon que son prédécesseur plus inspiré. Je trouve les écoutes plus agréables avec le temps mais ça manque effectivement un peu d'inspiration.

Suffocation
Suffocation
... Of The Dark Light

2017 - Nuclear Blast
  
northstar citer
northstar
14/07/2017 23:56
Moi tant qu'ils n'ont pas d'horloge sur la tête ,je les prends pas au sérieux ^^
AxGxB citer
AxGxB
14/07/2017 17:09
Comme la grande majorité des mises en scène du même genre en fait. Je veux dire qu'effectivement, il y a toujours moyen de trouver ça ridicule. C'est comme l'encens, les capuches et tout le decorum qu'utilisent aujourd'hui certains groupes. Mais final ça donne un peu de charme, même désuet, même ridicule, à l'ensemble.
northstar citer
northstar
14/07/2017 15:51
La cover, je trouve plutôt que ça ressemble à une mauvais mise en scène d'un rituel satanique cheap fait par une bande d'ado retardés , mais bon j'dis ça, j'dis rien...

Perverted Ceremony
Perverted Ceremony
Sabbat Of Behezaël

2017 - Nuclear War Now! Productions
  
Un Chevelu citer
Un Chevelu
14/07/2017 14:06
note: 8.5/10
En effet Sourire
Je pense que le côté "core" risque cependant de rebuté le yahourt

Exocrine
Exocrine
Unreal Existence

2015 - Great Dane Records
  
gulo gulo citer
gulo gulo
14/07/2017 14:37
note: 9/10
C'est marrant, moi chaque fois que j'ai voulu me forcer pour trouver UN morceau à distinguer des autres, je me suis fait mettre au piquet par celui d'après. Y a zéro déséquilibre pour moi, chaque chanson est à l'image d'un testicule de Chuck Norris.

King Woman
King Woman
Created in the Image of Suffering

2017 - Relapse Records
  
MoM citer
MoM
14/07/2017 13:50
note: 8.5/10
Tout à fait d'accord, on est bien plus sur du Death/Cynic que sur The Faceless Sourire

Exocrine
Exocrine
Unreal Existence

2015 - Great Dane Records
  
Sarcasm
Within The Sphere Of Ethere...
Lire la chronique
Whoredom Rife
Dommedagskvad
Lire la chronique
Everson Poe
The Great Disruption
Lire la chronique
Draugsól
Volaða Land
Lire la chronique
Smash Hit Combo
L33T
Lire la chronique
Low Life
Die Now!
Lire la chronique
Black Circle
The Distant Wind...
Lire la chronique
Trial
Motherless
Lire la chronique
Beneath the Sod
Circling the Drain
Lire la chronique
Deny The Urge
As Darkness Falls
Lire la chronique
The County Medical Examiners
Olidous Operettas
Lire la chronique
Vintersorg
Till fjälls del II
Lire la chronique
Heresiarch
Death Ordinance
Lire la chronique
The Chant
Approacher (EP)
Lire la chronique
Mahakala
The Second Fall
Lire la chronique
Dark Sanctuary
Metal
Lire la chronique
Blackest
Dawning of the Black
Lire la chronique
Genocide Shrines
Manipura Imperial Deathevok...
Lire la chronique
16
Zoloft Smile
Lire la chronique
Le Black Metal de Molière : L'éveil
Lire le podcast
Suffocation
... Of The Dark Light
Lire la chronique
Exocrine
Unreal Existence
Lire la chronique
Perverted Ceremony
Sabbat Of Behezaël
Lire la chronique
King Woman
Created in the Image of Suf...
Lire la chronique
Beastcraft
The Infernal Gospels Of Pri...
Lire la chronique
Black Sabbath
Heaven and Hell
Lire la chronique
Witch Vomit
Poisoned Blood (EP)
Lire la chronique
Goath
Luciferian Goath Ritual
Lire la chronique
Wolfkrieg
Fire of Ragnarök
Lire la chronique
Seide
Beyond the Fallacy
Lire la chronique