chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
75 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Dossiers »

C'est quoi le trve black metal ? Un yaourt nature (pardi) !

Podcast

C'est quoi le trve black metal ? Un yaourt nature (pardi) !
Etait-il possible de parler d'autre chose que de politique en cette période électorale ? Et si oui, de quoi ?

De TRVE Black Metal et de yaourt, PUTAIN !

Il est temps de rétablir la trve vérité ! Va mettre un casque, isole-toi, écoute !!!

Merci à Sagamore pour le montage.


9 COMMENTAIRE(S)

dantefever citer
dantefever
07/05/2017 12:38
ce serait marrant de savoir quels disques cultes du BM norvégien font parti de tes classiques perso Sakri
Sakrifiss citer
Sakrifiss
07/05/2017 11:13
Stockwel a écrit : Pas mal l'analogie du yahourt nature.
Julien Doré a aussi joué un chanteur de black-métal dans le film Pop Redemption...

Sinon pour moi Darkthrone c'est quand même l'archétype du true black (en tout cas de "a blaze" à PAnzerfaust). La vague norvégienne je ne dirais pas que c'est du true, Emperor c'était déjà du sympho, Dark MEdieval Times du Folk, Burzum tend vers le dépressif...


C'est vrai que Doré a joué dans ce film ! Je l'ai vu et été déçu par le fait que ça parte vite sur d'autres ambiances, des scènes un peu longues, un Astier pas en super forme...
Emperor, Burzum etc... ont aussi adapté leur musique assez vite, mais à leurs débuts leur musique était moins marquée "personnelle".
Dise Nore citer
Dise Nore
25/04/2017 21:31
Si tu essaies de nous endormir c'est complètement raté.
JeanGief citer
JeanGief
25/04/2017 14:37
Moi j'aime pas trop le yaourt nature, je trouve ça fade, mais j'aime le true black, est-ce normal ?
MoM citer
MoM
23/04/2017 22:44
Stockwel a écrit : Pas mal l'analogie du yahourt nature.
Julien Doré a aussi joué un chanteur de black-métal dans le film Pop Redemption...


Pour le film Pop Redemption, les mecs ont été clairs : le metal était surtout choisi pour faire un road movie (la route vers le Hellfest, vu que c'est un gros festoche). Ils ont juste pris ça parce que ça les faisait marrer, mais il était pas admis de faire un film pour les metalheads ou pour promouvoir sa culture.
Un simple prétexte, donc. Sourire Je suis sûr que si le gros festival avait été pour du Punk, voire du Rock plus standard, même complètement différent genre Rave Party, ils l'auraient pris aussi, tant que ça sortait de la Pop pour aller vers un gros truc.
Stockwel citer
Stockwel
23/04/2017 22:14
Merci pour vos réponses ! Effectivement j'ai déjà écouté le BEKËTH NEXËHMÜ. Par contre Ghostname je ne connais pas du tout et je n'ai jamais entendu la chanson, mais j'ai déjà entendu le sample donc soit eux l'ont repris de quelque part, soit il a été reprise aussi par d'autres groupes.
Sagamore citer
Sagamore
23/04/2017 20:21
Le sample utilisé dans le générique est l'excellent single "John Dee" du non moins excellent Ghostemane. J'assume l'entière responsabilité de ce choix musical Mr Green
Sunn0)) citer
Sunn0))
23/04/2017 20:10
C'est BEKËTH NEXËHMÜ - DE GLÖMDAS URSJÄLAR.
Stockwel citer
Stockwel
23/04/2017 19:22
Pas mal l'analogie du yahourt nature.
Julien Doré a aussi joué un chanteur de black-métal dans le film Pop Redemption...

Sinon c'est quoi le musique en fond au début de la vidéo ? Ca me dit quelque chose mais j'arrive pas à retrouver.
Et le sample utilisé pendant le générique ? Pareil je l'ai déjà entendu, mais je n'arrive pas à retrouver où.

Sinon pour moi Darkthrone c'est quand même l'archétype du true black (en tout cas de "a blaze" à PAnzerfaust). La vague norvégienne je ne dirais pas que c'est du true, Emperor c'était déjà du sympho, Dark MEdieval Times du Folk, Burzum tend vers le dépressif...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
C'est quoi le trve black metal ? Un yaourt nature (pardi) !
Përl
Luminance (EP)
Lire la chronique
Endless Chaos
Paths To Contentment
Lire la chronique
French black metal : la relève
Lire le podcast
R.I.P.
Street Reaper
Lire la chronique
Fugazi
13 Songs (Compil.)
Lire la chronique
Midnight
Sweet Death And Ecstasy
Lire la chronique
Meyhnach
Non Omnis Moriar
Lire la chronique
Crypts Of Despair
The Stench Of The Earth
Lire la chronique
Urn
The Burning
Lire la chronique
Sombre Croisade
Balancier des âmes
Lire la chronique
Rebaelliun
Bringer Of War (The Last St...
Lire la chronique
Morse
Pathetic Mankind
Lire la chronique
Canine
The Uprising
Lire la chronique
Limbonic Art
Spectre Abysm
Lire la chronique
Degial
Predator Reign
Lire la chronique
Rude
Remnants
Lire la chronique
Anatomia
Cranial Obsession
Lire la chronique
Dawn Ray'd
The Unlawful Assembly
Lire la chronique
Embittered Spunk Cadaver
The Final Throes of our Dyi...
Lire la chronique
Demolition Hammer
Epidemic Of Violence
Lire la chronique
Eldamar
A Dark Forgotten Past
Lire la chronique
Heir pour l'album "Au Peuple De L'abîme"
Lire l'interview
Mortuary
Nothingless Than Nothingness
Lire la chronique
The Faceless
In Becoming A Ghost
Lire la chronique
Necrovorous
Plains Of Decay
Lire la chronique
Impureza
La Caída de Tonatiuh
Lire la chronique
Loading Data
Double Disco Animal Style
Lire la chronique
Also Sprach Zarathustra
LAIBACH
Lire le live report
Paradise Lost
Medusa
Lire la chronique
W.E.B.
Tartarus
Lire la chronique