chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
38 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Dossiers »

Dix ans déjà : hommage à Chuck Schuldiner

Dossier

Dix ans déjà : hommage à Chuck Schuldiner
Ça y est, nous y sommes. Dix ans. Dix années sans Chuck Schuldiner, sans nouvelle interview de lui, sans rumeur sur son sale caractère, sans fiel déversé par ses anciens musiciens, sans procès contre son manager, sans querelle d'aucune sorte avec des groupes de tous horizons, sans tournées écourtées... Ce sont surtout dix ans sans Death et sans Control Denied autres que ceux que l'on connaît depuis déjà si longtemps, sans même que l'on s'en soit rendu compte. Car le temps passe plus vite qu'on ne le voudrait, nous rappelant chaque année que Chuck est mort le 13 décembre 2001, il y aujourd'hui dix ans, d'une pneumonie qui n'a pas eue de mal à l'emporter après que son traitement contre sa tumeur cérébrale l'a affaibli. Ceux qui étaient là se souviennent sans doute des rumeurs qui courraient sur la toile et auxquelles personne ne voulait croire, puisqu'il avait été annoncé hors de danger un an plus tôt. La confirmation officielle apparut début 2002 dans les journaux français, avant que les hommages ne pleuvent vers février/mars – on se souviendra d'ailleurs du superbe numéro du alors tout jeune Rock Hard français.

Mais il en est peut être parmi nos lecteurs qui n'ont pas connu ce glorieux passé où Death sortait un nouveau chef d'œuvre presque tous les deux ans ; je ne l'ai d'ailleurs pas moi même assez connue à mon goût. Pour ceux-là, il n'y a pas de meilleure occasion que ce triste anniversaire pour rendre hommage à la fois à un génie de la musique et à celui qui fût une des personnalités emblématiques du metal en général, figure de proue d'un style que le nom de son groupe contribuera largement à pérenniser : le death metal. Ironiquement, il n'y a sans doute pas un seul groupe de la première heure qui ait osé transgresser aussi allègrement les frontières stylistiques, Chuck répétant à qui voulait l'entendre que le death metal était un carcan à l'époque bien trop étriqué pour qu'il s'y conforme. S'il n'était pas l'unique géniteur d'un des archétypes du metal extrême, il demeure sans aucun doute celui qui l'aura le plus poussé dans ses retranchements, engendrant au passage les vocations de tant de musiciens qui font aujourd'hui l'incroyable diversité du death metal.

Thrashocore vous propose une semaine hommage à Chuck Schuldiner, avec un article par jour. Retour sur un homme qui plus qu'aucun autre aura réussi à faire sauter les œillères d'une génération d'amateurs de metal extrême.

Le dossier

Death
Death
Individual Thought Patterns

1993 - Relativity Records
  
Death
Death
Symbolic

1995 - Roadrunner Records
  
Death
Death
Scream Bloody Gore

1987 - Combat Records
  
Death
Death
Leprosy

1988 - Combat Records
  
Death Technique : les indispensables
Death Technique : les indispensables
Décembre 2011
  

4 COMMENTAIRE(S)

von_yaourt citer
von_yaourt
15/12/2011 17:28
cglaume a écrit : Bon alors et c'est quoi l'article du jour ? Clin d'oeil

Ça arrive sous peu. Clin d'oeil

The gloth : oh le chanceux, j'aurais vraiment aimé connaître ça.
cglaume citer
cglaume
15/12/2011 15:48
Bon alors et c'est quoi l'article du jour ? Clin d'oeil
the gloth citer
the gloth
15/12/2011 13:55
Ai vu Death sur la tournée "Leprosy" dans une petite salle de Belgique. Un de mes meilleurs souvenirs de metal.
Invité citer
Deathrash
13/12/2011 17:40
Belle initiative que cette semaine article/jours.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dix ans déjà : hommage à Chuck Schuldiner
PLUS D'INFOS SUR
Death
Death
Etats-Unis
  
Urfaust
Geist ist Teufel (Rééd.)
Lire la chronique
Obituary
Inked In Blood
Lire la chronique
The Crown
Death is not Dead
Lire la chronique
Suis La Lune
Quiet, Pull The Strings!
Lire la chronique
Obscure Verses For The Multiverse Tour
Archgoat + Blackdeath + Inq...
Lire le live report
Author & Punisher
Ursus Americanus
Lire la chronique
Rings Of Saturn
Lugal Ki En
Lire la chronique
Torturerama
It Begins At Birth (EP)
Lire la chronique
Ghost Bath
Moonlover
Lire la chronique
Megamix
Jouer au blindtest
Nocternity
Onyx (Rééd.)
Lire la chronique
Satanic Warmaster
Fimbulwinter
Lire la chronique
Night Demon
Curse Of The Damned
Lire la chronique
Marilyn Manson
The Pale Emperor
Lire la chronique
Legion Of Andromeda
Iron Scorn
Lire la chronique
Finsterforst
Mach dich frei
Lire la chronique
Thulcandra
Ascension Lost
Lire la chronique
Num Skull
Ritually Abused
Lire la chronique
Totem Skin
Still Waters Runs Deep
Lire la chronique
Leviathan
True Traitor, True Whore
Lire la chronique
Ethereal
Opus Aethereum
Lire la chronique
Quel format de musique achetez-vous le plus ?
Pour ceux qui achètent ou pas
Voir le sondage
Macabre
Dahmer
Lire la chronique
Sinmara
Aphotic Womb
Lire la chronique
Irkallian Oracle
Grave Ekstasis
Lire la chronique
Amenra
Mass V
Lire la chronique
Bilan 2014
Lire le bilan
Darkall Slaves
Transcendental State Of Abs...
Lire la chronique
Vardan
Verses from Ancient Times
Lire la chronique
Mudbath
Corrado Zeller
Lire la chronique