chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
38 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Dossiers »

Dix ans déjà : hommage à Chuck Schuldiner

Dossier

Dix ans déjà : hommage à Chuck Schuldiner
Ça y est, nous y sommes. Dix ans. Dix années sans Chuck Schuldiner, sans nouvelle interview de lui, sans rumeur sur son sale caractère, sans fiel déversé par ses anciens musiciens, sans procès contre son manager, sans querelle d'aucune sorte avec des groupes de tous horizons, sans tournées écourtées... Ce sont surtout dix ans sans Death et sans Control Denied autres que ceux que l'on connaît depuis déjà si longtemps, sans même que l'on s'en soit rendu compte. Car le temps passe plus vite qu'on ne le voudrait, nous rappelant chaque année que Chuck est mort le 13 décembre 2001, il y aujourd'hui dix ans, d'une pneumonie qui n'a pas eue de mal à l'emporter après que son traitement contre sa tumeur cérébrale l'a affaibli. Ceux qui étaient là se souviennent sans doute des rumeurs qui courraient sur la toile et auxquelles personne ne voulait croire, puisqu'il avait été annoncé hors de danger un an plus tôt. La confirmation officielle apparut début 2002 dans les journaux français, avant que les hommages ne pleuvent vers février/mars – on se souviendra d'ailleurs du superbe numéro du alors tout jeune Rock Hard français.

Mais il en est peut être parmi nos lecteurs qui n'ont pas connu ce glorieux passé où Death sortait un nouveau chef d'œuvre presque tous les deux ans ; je ne l'ai d'ailleurs pas moi même assez connue à mon goût. Pour ceux-là, il n'y a pas de meilleure occasion que ce triste anniversaire pour rendre hommage à la fois à un génie de la musique et à celui qui fût une des personnalités emblématiques du metal en général, figure de proue d'un style que le nom de son groupe contribuera largement à pérenniser : le death metal. Ironiquement, il n'y a sans doute pas un seul groupe de la première heure qui ait osé transgresser aussi allègrement les frontières stylistiques, Chuck répétant à qui voulait l'entendre que le death metal était un carcan à l'époque bien trop étriqué pour qu'il s'y conforme. S'il n'était pas l'unique géniteur d'un des archétypes du metal extrême, il demeure sans aucun doute celui qui l'aura le plus poussé dans ses retranchements, engendrant au passage les vocations de tant de musiciens qui font aujourd'hui l'incroyable diversité du death metal.

Thrashocore vous propose une semaine hommage à Chuck Schuldiner, avec un article par jour. Retour sur un homme qui plus qu'aucun autre aura réussi à faire sauter les œillères d'une génération d'amateurs de metal extrême.

Le dossier

Death
Death
Individual Thought Patterns

1993 - Relativity Records
  
Death
Death
Symbolic

1995 - Roadrunner Records
  
Death
Death
Scream Bloody Gore

1987 - Combat Records
  
Death
Death
Leprosy

1988 - Combat Records
  
Death Technique : les indispensables
Death Technique : les indispensables
Décembre 2011
  

4 COMMENTAIRE(S)

von_yaourt citer
von_yaourt
15/12/2011 17:28
cglaume a écrit : Bon alors et c'est quoi l'article du jour ? Clin d'oeil

Ça arrive sous peu. Clin d'oeil

The gloth : oh le chanceux, j'aurais vraiment aimé connaître ça.
cglaume citer
cglaume
15/12/2011 15:48
Bon alors et c'est quoi l'article du jour ? Clin d'oeil
the gloth citer
the gloth
15/12/2011 13:55
Ai vu Death sur la tournée "Leprosy" dans une petite salle de Belgique. Un de mes meilleurs souvenirs de metal.
Invité citer
Deathrash
13/12/2011 17:40
Belle initiative que cette semaine article/jours.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Dix ans déjà : hommage à Chuck Schuldiner
PLUS D'INFOS SUR
Death
Death
Etats-Unis
  
Stallion
Rise And Ride
Lire la chronique
The Deathtrip
Deep Drone Master
Lire la chronique
Electric Wizard
Time to Die
Lire la chronique
Varathron
Untrodden Corridors of Hades
Lire la chronique
Mors Principium Est
Dawn Of The 5th Era
Lire la chronique
Pure
Kingdom of Wrath
Lire la chronique
Skelethal
Interstellar Knowledge Of T...
Lire la chronique
Bastard Sapling
Instinct Is Forever
Lire la chronique
Eternal Sex And War
Negative Monoliths
Lire la chronique
13th Moon
Abhorrence Of Light (EP)
Lire la chronique
Sacrificia Mortuorum / Orthanc
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Maybeshewill
Fair Youth
Lire la chronique
Ancient Crypts
Devoured By Serpents (Démo)
Lire la chronique
Overkill
White Devil Armory
Lire la chronique
Deathronation
Hallow The Dead
Lire la chronique
Pornography : interview à l'occasion de la sortie de leur compilation
Lire l'interview
Horrendous
Ecdysis
Lire la chronique
The Duskfall
Where The Tree Stands Dead
Lire la chronique
Khold
Til Endes
Lire la chronique
''Betty'' 20th Anniversary Tour
Helmet
Lire le live report
Absentia Lunae
Vorwärts
Lire la chronique
Mudvayne
L.D. 50
Lire la chronique
Queens Of The Stone Age
...Like Clockwork
Lire la chronique
Midnight
No Mercy For Mayhem
Lire la chronique
Oozing Wound
Earth Suck
Lire la chronique
Sam Bean, ou la vie à 300 BPM
Lire l'interview
Dagoba lors de leur passage à Lyon
Lire l'interview
Down
Down IV Part II (EP)
Lire la chronique
Saille
Eldritch
Lire la chronique
Schammasch
Contradiction
Lire la chronique