chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
55 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Groupes »

Pig Destroyer

Groupe

Pig Destroyer Grindcore

A propos de Pig Destroyer

Source : Article Pig_Destroyer de Wikipédia en français (auteurs)
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA.

Pig Destroyer est un groupe de grindcore américain. Leur son unique est caractérisé, entre autres, par l'absence de basse, ainsi que par les diverses influences musicales qu'ils intègrent à leurs compositions (thrash metal, doom metal...)

Le groupe s'est formé en 1997, composé alors du chanteur J. R. Hayes (Enemy Soil), du guitariste Scott Hull (Agoraphobic Nosebleed, Anal Cunt), et du batteur John Evans. Ce dernier fut ensuite remplacé par Brian Harvey.

Le groupe a choisi son nom avec une certaine conscience socio-politique. Sachant que se nommer « Cop Killer » (« Tueur de Policier ») ou « Cop Destroyer » (« Destructeur de Policier ») manquerait de tact, ils choisirent finalement « Pig Destroyer » (« pig » étant un mot péjoratif d'argot américain désignant la police).

MembresMembres actuels
  • J.R. Hayes - chant (depuis 1997)
  • Scott Hull - guitare (depuis 1997)
  • Blake Harvey - batterie
  • J. R. Hayes – chant (depuis 1997)
  • Scott Hull – guitare (depuis 1997)
  • Blake Harrison – électronique (depuis 2006)
  • Adam Jarvis – batterie(depuis 2011)
Anciens membres
  • John Evans – batterie (1997 – 2001)
  • Brian Harvey – batterie (2001 – 2011)
Musiciens additionnels (en concert)
  • Donna Parker – électronique (2006)
  • Jessica Rylan – clavier (2006)
DiscographieAlbums studio
  • Explosions In Ward 6 (1998)
  • Prowler In The Yard (2001)
  • Terrifyer (2004)
  • Phantom Limb (2007)
  • Book Burner (2012)
Autres
  • Split EP avec Orchid (1997)
  • Demo (1997)
  • Split EP avec Gnob) (1999)
  • Split EP avec Isis (2000)
  • 7" Picture-disc (EP) (2000)
  • 38 Counts of Battery (compilation) (2000)
  • Split CD avec Benümb (2002)
  • Painter Of Dead Girls (réédition des splits avec Gnob et Isis) (2004)
  • Natasha (EP) (2008)



Chroniques

Pig Destroyer
Book Burner
2012 - Relapse Records

  • Chroniqué par Thomas Johansson : 7.5/10
  • Avis des lecteurs : 7.25/10
  • Avis des webzines : 8.09/10

  
Pig Destroyer
Phantom Limb
2007 - Relapse Records

  • Chroniqué par Niktareum : 7.5/10
  • Avis des lecteurs : 7.25/10
  • Avis des webzines : 8.2/10

  

Vidéos

Loathsome
Loathsome
Pig Destroyer

Extrait de "Phantom Limb"
  

Pig Destroyer
écoutez du Pig Destroyer
origine
Etats-Unis Etats-Unis

statut
Actif

Année de formation
1997

Line up 2012
Anciens membres
Voir aussi
Thrashothèque
Sarpanitum pour Blessed Be My Brothers
Lire l'interview
Benighted
Brutalive the Sick (Live)
Lire la chronique
Kvist
For Kunsten Maa Vi Evig Vik...
Lire la chronique
Ossuaire
Le Troubadour Nécrophageoph...
Lire la chronique
Scanner
The Judgement
Lire la chronique
Vrolok
Void (The Divine Abortion)
Lire la chronique
Black Sheep Wall
I'm Going To Kill Myself
Lire la chronique
Ad Hominem
Planet Zog - The End
Lire la chronique
Energumen
Void Spiritualism (EP)
Lire la chronique
Necrowretch
With Serpents Scourge
Lire la chronique
Suicide Silence
The Black Crown
Lire la chronique
Lacuna Coil
Shallow Life
Lire la chronique
Mamie Nova
Jouer au blindtest
Crypt Sermon
Out of the Garden
Lire la chronique
Under Four WIngs Of Death
Ascension + Bölzer + Dysang...
Lire le live report
Sport
Bon Voyage
Lire la chronique
Glaciation
Sur les falaises de marbre
Lire la chronique
Heavydeath
Eternal Sleepwalker
Lire la chronique
King Woman
Doubt (EP)
Lire la chronique
Stormwitch
Season Of The Witch
Lire la chronique
Crimson Swan
Unlit
Lire la chronique
The Ashes To Ashes Tour
Chelsea Grin + Oceans Ate A...
Lire le live report
Obscure Infinity
Perpetual Descending Into N...
Lire la chronique
Carach Angren
This is no Fairytale
Lire la chronique
Torche
Restarter
Lire la chronique
Lacuna Coil
Dark Adrenaline
Lire la chronique
Conférence de presse 50ème Anniversaire
Scorpions
Lire le live report
Code
Mut
Lire la chronique
Aussitôt Mort
Montuenga
Lire la chronique
Binah
A Triad Of Plagues (EP)
Lire la chronique