chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
83 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Groupes »

Nocturnus

Groupe

Nocturnus Techno-death

A propos de Nocturnus

Source : Article Nocturnus de Wikipédia en français (auteurs)
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA.

Nocturnus est un groupe de death metal américain, originaire de Tampa, en Floride. C'est le premier groupe de death metal à avoir utilisé le clavier en tant qu'instrument à part entière. C'est également le premier groupe à avoir abordé la science-fiction comme thème dans ses textes.Les albums The Key et Thresholds, sortis à la suite en 1990 et 1992, connurent un certain succès. Puis, face à des problèmes de stabilité, le groupe est annoncé plusieurs fois comme séparé puis reformé jusqu'à la fin des années 90.Les chants sont souvent modifiés pour donner un aspect plus dur donnant ainsi une impression plus futuriste. Certaines parties ressemblent même à un robot qui parle, donnant une nette atmosphère futuriste.

Un troisième album Ethereal Tomb finit par voir le jour en 2000 pour aboutir à une séparation officielle en 2002. Une réédition des premiers enregistrements est parue en 2004 sous le titre The Nocturnus Demos.

BiographieDébuts et The Key

Nocturnus est formé en 1987 par le batteur et chanteur Mike Browning après la séparation de son ancien groupe, Incubus. Le groupe est composé de Browning, l'ancien guitariste d'Incubus Gino Marino et l'ancien bassiste d'Agent Steel, Richard Bateman. Le groupe commence à composer, et recrute un second guitariste, Vincent Crowley. Cette première formation enregistre et publie une première démo en 1987. Crowley quitte le groupe (pour former Acheron) et est remplacé par le guitariste Mike Davis, qui est aussi le cousin de Marinos. Bateman quitte peu après le groupe pour rejoindre Nasty Savage. Nocturnus recrute un nouveau bassiste, Jeff Estes, et le claviériste Louis Panzer, en 1988. L'arrivée de Panzer caractérise le style death metal du groupe. La formation publie ensuite la démo Science of Horror. En 1989, Marino quitte le groupe et est remplacé par l'ami de longue date de Davis, Sean McNenney.

En 1989, en partie grâce à la relation de Mike Davis avec le guitariste de Morbid Angel, Trey Azagthoth, le groupe signe au label Earache Records. Le groupe enregistre son premier album, The Key avec le producteur Tom Morris, qui est publié en 1990. L'album se vend à 70 000 exemplaires à l'international. Il fait participer le chanteur de Mantas/Death et Massacre, Kam Lee. Jeff Estes développe une sérieuse dépendance à l'alcool pendant l'enregistrement de The Key. Il ne peut plus jouer correctement de la basse et est par conséquent renvoyé du groupe. Il est remplacé par Jim O'Sullivan. Avec l'arrivée de O'Sullivan, le groupe tourne en soutien à The Key en 1991 avec Bolt Thrower, puis participe à la tournée Grindcrusher avec Morbid Angel, Napalm Death et Godflesh. O'Sullivan finit par être renvoyé du groupe à la fin de la tournée.

Thresholds

En 1992, le groupe décide d'engager un chanteur à plein temps, permettant à Browning de se consacrer à la batterie. L'ancien chanteur de Tortured Soul, Dan Izzo, est recruté au chant. Le groupe recrute le bassiste de session Chris Anderson pour jouer sur leur album Thresholds. Browning s'implique moins de la composition avec le groupe. Alter Reality est publié comme single accompagn"é d'un clip vidéo, et Arctic Crypt et Subterranean Infiltrator deviennent les préférées des fans. Le groupe recrute le bassiste Emo Mowery (ex-Malediction) et entame une tournée européenne pour Thresholds. Après le retour du groupe aux États-Unis, des divergences musicales se font sentir entre Mike Browning et le reste du groupe. Sean McNenney et Louis Panzer, derrière Brownings back, entame des procédures pour le nom de Nocturnus. Browning est renvoyé du groupe peu après, qui est remplacé par James Marcinek.

La nouvelle formation de Nocturnus commence les enregistrements d'un troisième album, avec les chansons Mummified, The Invertebrate Plague, The Great Spot, et Orbital Decay, toutes écrites par Davis, McNenney et Panzer. Cependant, à cette période, le groupe commence à perdre du soutien de la part de leur label Earache qui les renvoie. La formation publie un EP éponyme en 1993, qui comprend une chanson rééditée Possess the Priest, et la chanson Mummified. Panzer, McNenney, et Marcinek partent peu de temps après, ce qui mène à la dissolution du groupe.

Ethereal Tomb

À la fin des années 1990, Sean McNenney et Louis Panzer jouent de nouveau ensemble. Ils pensent alors reformer Nocturnus avec Mike Davis et Emo Mowery, ainsi que le nouveau batteur Rick Bizarro. En 2000, Nocturnus publie l'album Ethereal Tomb, au label Season of Mist. L'album est plus affiné que ses prédécesseurs. Cependant, au début de 2002, le groupe se sépare définitivement.

Post-séparation

Après sa séparation, le groupe publie deux albums, The Nocturnus Demos, une collection d'anciennes chansons chez Earache Records, et Farewell to Planet Earth, un DVD live. En fin 2008, Browning tourne avec son propre groupe, After Death, sous le nom de Nocturnus pour deux dates au Royaume-Uni ; une au BUSK de Birmingham, et l'autre à Londres, suivie de quelques dates européennes,.

En mai 2013, Earache Records lance un appel aux dons sur Kickstarter afin de rééditer Thresholds pour la première fois depuis sa sortie officielle en 1992 ; le but est atteint en juillet la même année. Toujours en 2013, After Death joue sous le nom de Nocturnus au Mexique. Le 24 septembre 2013, Nocturnus est annoncé au Maryland Deathfest 2014, pour jouer l'album The Key dans son intégralité. Peu après, il se reforme sous le nom de Nocturnus A.D., avec tous les membres d'After Death,.

MembresDerniers membres
  • Louis Panzer - claviers (1988-1993, 2000-2002)
  • Mike Davis - guitare (1988-1993, 2000-2002)
  • Sean McNenney - guitare (1989-1993, 2000-2002)
  • Emo Mowery - basse (1992-1993, 2000-2002), chant (2000-2002)
  • Chris Bieniek - batterie (2002)
Anciens membres
  • Mike Browning - chant, batterie (1987-1992)
  • Gino Marino - guitare (1987-1988)
  • Vincent Crowley - guitare (1987)
  • Richard Bateman - basse (1987)
  • Jeff Estes - basse (1988-1991)
  • Jim O'Sullivan - basse (1991)
  • Dan Izzo - chant (1992-1993)
  • James Marcinek - batterie (1992-1993)
  • Rick Bizarro - batterie (2000-2002)
Chronologie
DiscographieAlbums studio
  • 1990 : The Key
  • 1992 : Thresholds
  • 1999 : Ethereal Tomb
EPs
  • 1993 : Nocturnus
Démos
  • 1987 : Nocturnus
  • 1988 : The Science of Horror
DVD
  • 2004 : A Farewell to Planet Earth
Compilation
  • 2004 : The Nocturnus Demos
Notes et références
  1. (en) « Raping of Sacred Assholes: Nocturnus – The Key (1990) », sur deathmetal.org (consulté le 20 décembre 2016).
  2. (en) « NOCTURNUS Split UpAgain », sur Blabbermouth.net, 7 mai 2002 (consulté le 20 décembre 2016).
  3. (en) « Gigs », Eddies Rocks (consulté le 19 mai 2014)
  4. (en) « NOCTURNUS 'Reunion' Clarified », sur Blabbermouth.net, 4 août 2008 (consulté le 20 décembre 2016).
  5. (en) « Nocturnus launches kickstarter to fund album re-issue », deathmetal.org (consulté le 20 décembre 2016).
  6. (en) « Interview », sur Metal Bite Magzine (consulté le 20 décembre 2016).
  7. (en) « The 10 Best Heavy Metal Concept Albums », sur OC Weekly, 12 janvier 2015 (consulté le 20 décembre 2016).


chroniques

Nocturnus
Thresholds
1992 - Earache Records

  • Chroniqué par cglaume : 9/10
  • Avis des lecteurs : 8.77/10
  • Avis des webzines : 7.85/10

  

Nocturnus
écoutez du Nocturnus
origine
Etats-Unis Etats-Unis

statut
Splitté

Année de formation
1987

Année de séparation
2002

Line up 1992
Thrashothèque
Bekëth Nexëhmü
De Urtida Krafterna (EP)
Lire la chronique
Blaze Of Perdition
Conscious Darkness
Lire la chronique
Stahlsarg
Mechanisms Of Misanthropy
Lire la chronique
Hell Militia + Watain
Lire le live report
Moenen Of Xezbeth
Dawn of Morbid Sorcery (Démo)
Lire la chronique
Inquisition + Septicflesh
Lire le live report
Iperyt
The Patchwork Gehinnom
Lire la chronique
Alder Glade
Spine of the World
Lire la chronique
Eraserhead
Holdout (EP)
Lire la chronique
Sheidim
Infamata (EP)
Lire la chronique
Greytomb
Monumental Microcosm (EP)
Lire la chronique
Cenotaph
Perverse Dehumanized Dysfun...
Lire la chronique
In Vain
Currents
Lire la chronique
Caronte
Yoni
Lire la chronique
Vargrav
Netherstorm
Lire la chronique
Assorted Heap
Mindwaves
Lire la chronique
Throane
Plus Une Main A Mordre
Lire la chronique
If I Could Kill Myself
Ballad of the Broken
Lire la chronique
War Possession
Doomed To Chaos
Lire la chronique
Solar Demise
Archaic War
Lire la chronique
Kartikeya
Samudra
Lire la chronique
Hyrgal
Serpentine
Lire la chronique
Exhumed
Death Revenge
Lire la chronique
T.O.M.B
Fury Nocturnus
Lire la chronique
Puteraeon
The Empires Of Death (EP)
Lire la chronique
Looking For An Answer
Dios Carne
Lire la chronique
Godflesh
Post Self
Lire la chronique
Weregoat
Pestilential Rites Of Infer...
Lire la chronique
Shining
X - Varg utan flock
Lire la chronique
Septicflesh
Codex Omega
Lire la chronique