chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
78 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Groupes »

Anthemon

Groupe

Anthemon Metal progressif atmosphérique

A propos de Anthemon

Source : Article Anthemon de Wikipédia en français (auteurs)
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA.

Anthemon est un groupe de heavy metal français, originaire de Paris, en Île-de-France. Il est formé en 1997, et dissout dix ans plus tard, en 2007. Le groupe compte un total de cinq albums entre 1998 et 2005 , Nocturnal Contemplations (1998), Talvi (2001), Arcanes (2003), Dystopia (2004), et Kadavreski (2005).

BiographieDébuts (1997–1999)

Anthemon est formé en fin 1997 à la suite de la rencontre du guitariste Sylvain Bégot et du bassiste Marc Canlers. Les deux musiciens travaillent tout d'abord en duo et enregistrent la démo Nocturnal Contemplations en se chargeant de tous les instruments. Le chant est partagé entre Marc Canlers et la chanteuse Bénédicte Albanac. Cette dernière ne fait pas réellement partie du groupe. Cette première démo est publiée entre octobre et novembre 1998.

Le duo se met ensuite à la recherche de musiciens pour compléter sa formation. Anthemon ne se mue en véritable groupe qu'après de nombreux changements, avec les arrivées respectives de Nicolas Joyeux à la batterie, Alexandre Kohler à la guitare, et Nathalie Bonnaud au chant. C'est avec ce personnel qu'Anthemon enregistre l'EP intitulé Talvi, en 2000, qui leur permet de se populariser progressivement.

Arcanes et Dystopia (2000–2004)

Anthemon est à l'époque un des membres fondateurs de l'association Epsilon. Ce rassemblement de groupes parisiens de sensibilité metal gothique qui comprend, outre Anthemon, The Old Dead Tree, Dying Tears, Liturgy of Decay, Synoptia, puis Lux Incerta, et The Silent Agony, sort une compilation gratuite, intitulée E, et permet aux artistes la composant de se faire connaître auprès d'un public plus large,. Dans la foulée, Anthemon signe un contrat discographique avec le label Thundering Records, et recrute le claviériste Sébastien Latour.

En 2003, le groupe publie son premier album studio, intitulé Arcanes, au label Thundering Records. Anthemon est alors l'un des très rares groupes de metal français à enregistrer à l'étranger. L'album est extrêmement bien accueilli et place Anthemon en chef de file du metal gothique à chant féminin en France. Considéré par les fans de la première heure comme le meilleur album du groupe, Arcanes reste cependant le seul disque longue durée d'Anthemon à œuvrer dans ce style. La même année, Nathalie Bonnaud et Nicolas Joyeux quittent le groupe à la fin d'une tournée en Belgique. Ces départs marquent un tournant important dans la carrière du groupe.

En 2004, Anthemon recrute David Verbecq puis Loïc Malassagne, respectivement batteur et chanteur. Le groupe prend alors son public à contrepied en sortant l'album Dystopia. Outre le passage du chant féminin au chant masculin, Dystopia propose également une musique globalement plus violente, plus sombre et plus progressive, ce qui vaudra au groupe de perdre une grande partie de son auditoire. David Verbecq est prié de rendre les baguettes peu de temps avant l'enregistrement du successeur de Dystopia.

Kadavreski et séparation (2005–2007)

Kadavreski est, en date, le dernier album d'Anthemon. Le groupe continue à évoluer comme bon lui semble en proposant sur cet album un cadavre exquis musical de 20 minutes sans fil conducteur. Sorti en 2005, Kadavreski est non seulement enregistré avec une batterie entièrement programmée, mais il mélange aussi sans complexe metal extrême, metal et rock progressif, dont les titres sont constitués en face A et face B, à la manière d'un vinyle,,. En 2006, le batteur Ludovic Rouix rejoint le groupe, après le départ Loïc Malassage.

Courant 2007, alors qu'il semble toujours à la recherche d'un chanteur, Anthemon se fend d'un communiqué de presse annonçant l'enregistrement imminent d'une nouvelle œuvre, un album-concept intitulé Aloïs. Quelques mois plus tard, en septembre 2007, un nouveau communiqué annonce cette fois la séparation du combo et l'abandon du projet Aloïs, sans donner d'explications. Un membre du groupe expliquera plus tard que le groupe, lassé de l'instabilité de son line-up et démotivé par le peu d'enthousiasme soulevé par ses albums de plus en plus éloignés du style de leurs débuts, préfère cesser ses activités. Sylvain Bégot, également leader du groupe Monolithe, forme alors le groupe Upon the Deep, avec Alexandre Kohler et Ludovic Rouix. En 2013, le groupe regroupe son catalogue sur Bandcamp.

MembresDerniers membres
  • Marc Canlers - basse, chant (1997-2007)
  • Sylvain Bégot - guitare (1997-2007), claviers (1997-2003)
  • Alexandre Kohler - guitare (1999-2007)
  • Sébastien Latour - claviers (2003-2007)
  • Ludovic Rouix - batterie (2005-2007)
Anciens membres
  • Loïc Malassagne - chant (2004-2006)
  • Nathalie Bonnaud - chant (1999-2003)
  • Nicolas Joyeux - batterie (1998-2004)
  • David Verbecq - batterie (2004-2005)
Discographie
Notes et références
  1. (en) « Anthemon », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 26 février 2017).
  2. ↑ a, b, c, d, e, f, g et h « ANTHEMON (FRA) - Sylvain Bégot (Fév-2003) », sur Metal Impact (consulté le 26 février 2017).
  3. « Interview de Anthemon », sur Metal France (consulté le 26 février 2017).
  4. « Chronique - Anthemon - Kadavreski », sur Trashocore (consulté le 26 février 2017).
  5. « ANTHEMON - Kadavreski (Thundering/Socadisc) - 13/01/2006 @ 09h25 », sur VS-Webzine (consulté le 26 février 2017).
  6. « ANTHEMON: KADAVRESKI (2005) », sur MusicWaves (consulté le 26 février 2017).
  7. « News Vs-webzine.com 02/02/2013 @ 23h11 », sur VS-Webzine (consulté le 26 février 2017).


chroniques

Anthemon
Kadavreski
2005 - Thundering Records

  • Chroniqué par Dead : 8/10
  • Avis des lecteurs : 7.75/10
  • Avis des webzines : 7.15/10

  
Anthemon
Dystopia
2004 - Thundering Records

  • Chroniqué par Dead : 8/10
  • Avis des lecteurs : 8.5/10
  • Avis des webzines : 7.31/10

  
Anthemon
Arcanes
2002 - Thundering Records

  • Chroniqué par Seth : 7/10
  • Avis des lecteurs : 7/10
  • Avis des webzines : 7.39/10

  

Anthemon
écoutez du Anthemon
origine
France France

statut
Splitté

Année de formation
1997

Année de séparation
2007

Line up 2005
Anciens membres
Thrashothèque
Përl
Luminance (EP)
Lire la chronique
Endless Chaos
Paths To Contentment
Lire la chronique
French black metal : la relève
Lire le podcast
R.I.P.
Street Reaper
Lire la chronique
Fugazi
13 Songs (Compil.)
Lire la chronique
Midnight
Sweet Death And Ecstasy
Lire la chronique
Meyhnach
Non Omnis Moriar
Lire la chronique
Crypts Of Despair
The Stench Of The Earth
Lire la chronique
Urn
The Burning
Lire la chronique
Sombre Croisade
Balancier des âmes
Lire la chronique
Rebaelliun
Bringer Of War (The Last St...
Lire la chronique
Morse
Pathetic Mankind
Lire la chronique
Canine
The Uprising
Lire la chronique
Limbonic Art
Spectre Abysm
Lire la chronique
Degial
Predator Reign
Lire la chronique
Rude
Remnants
Lire la chronique
Anatomia
Cranial Obsession
Lire la chronique
Dawn Ray'd
The Unlawful Assembly
Lire la chronique
Embittered Spunk Cadaver
The Final Throes of our Dyi...
Lire la chronique
Demolition Hammer
Epidemic Of Violence
Lire la chronique
Eldamar
A Dark Forgotten Past
Lire la chronique
Heir pour l'album "Au Peuple De L'abîme"
Lire l'interview
Mortuary
Nothingless Than Nothingness
Lire la chronique
The Faceless
In Becoming A Ghost
Lire la chronique
Necrovorous
Plains Of Decay
Lire la chronique
Impureza
La Caída de Tonatiuh
Lire la chronique
Loading Data
Double Disco Animal Style
Lire la chronique
Also Sprach Zarathustra
LAIBACH
Lire le live report
Paradise Lost
Medusa
Lire la chronique
W.E.B.
Tartarus
Lire la chronique