chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
54 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Groupes »

The CNK

Groupe

The CNK Métal Industriel/ Symphonique

A propos de The CNK

Source : Article The_CNK de Wikipédia en français (auteurs)
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA.

The CNK (The Cosa Nostra Klub) est un groupe de metal industriel français fondé en 1996.

Histoire1996-1998

La première formation regroupant les membres de The CNK débute en 1996 sous le nom Count Nosferatu. Le groupe de métal se sépare en 1998.

2002-2005

Hreidmarr se focalise sur Anorexia Nervosa après les avoir rejoint en 1998, une des raisons de la mise en pause de Count Nosferatu. Ils attendent 4 ans avant de sortir un nouvel album, Ultraviolence Über Alles, en 2002, sous le nom de Count Nosferatu Kommando. Cet album est décrit comme un mélange de guitares, d'armes à feu et de guerre, dans le but de créer une musique massive et violente. Le groupe s'emploie à repousser les limites, créant ce nouveau son, à l'ambiance machine. Le groupe n'eut pas l'occasion de présenter cet album en live.

2005-2008

Le 20 décembre 2005, Hreidmarr quitte Anorexia Nervosa, et la machine The CNK se remet en marche. Le duo recrute alors Sylvicious (aussi batteur de Tamtrum) et le designer parisien Valnoir (du studio de création graphique Metastazis) afin de créer un line-up stable. Count Nosferatu Kommando devient alors The Cosa Nostra Klub.

L'album L'Hymne à la joie sort chez Season Of Mist à la fin 2007. Ce nouvel album délivre une musique totalement différente de Ultraviolence Über Alles, due en partie à de nouvelles méthodes de création. Ils n'hésitent pas à sampler de la musique classique provenant entre autres de Beethoven, Orff, Prokofiev, Borodine ou Tchaïkovski.

La tournée suivant ce nouvel album, appelée Live Meeting Over Europa, permet de voir la nouvelle formule du groupe monter sur scène pour la première fois depuis ses débuts, intégrant aussi bien des titres du premier album que du dernier. Le 13 novembre 2008, le groupe annonce sur leur site que le batteur Sylvicious est remplacé par Fabrizio Volponi (Antaeus, Horrid Flesh).

2009

Sept années après la sortie du disque Ultraviolence Über Alles, alors introuvable, le groupe sort une réédition de l'album appelée Ultraviolence Über Alles - Übercharged Edition sur le label de Season Of Mist. La réédition comprend l'album original, toutefois remasterisé, mais aussi un nouvel artwork et l'ensemble des morceaux dans des versions reprises ou remixées par différents artistes comme Tamtrum, Herrschaft, BlackRain, Varsovie...

2010-2012

Le 3 mars 2011, Valnoir quitte le line-up live du groupe, laissant sa place à Zoé (Herrschaft). The CNK entreprend de nouveaux concerts dont la tournée The CNK Do Your Shitty Town, et travaille en parallèle sur leur prochaine livraison, un album de reprise, prévu pour l'été 2012. Cet album devrait accueillir la participation de Snowy Shaw (Therion, Notre-Dame, Dimmu Borgir) et être produit par Xort du Drudenhaus Studio et Zoé.

FormationMembres actuels
  • Mr Heinrich Von B (Jean-Sébastien Ogilvy : guitare, programmation, et chant)
  • Mr Hreidmarr (Nicolas St Morand : chant et écriture des textes, ancien chanteur d'Anorexia Nervosa et de Malveliance)
  • Zoé (Zoé von Herrschaft : basse, également guitariste du groupe Herrschaft et fondateur du Studio Zoé H. )
  • Fabrizio Volponi (HDK : batterie et percussions, ex-Antaeus, ex-Horrid Flesh)
Anciens membres
  • Mr Valnoir (Jean-Emmanuel Artfield-Lautrec : ex-basse, également designer du groupe et fondateur du studio de création graphique Metastazis)
  • Mr Sylvicious (Sylvain Deslaves : batterie et percussions, aussi membre fondateur de Tamtrum, batteur de Lucky Striker 201, et batteur intérimaire de Punish Yourself)
  • Grafin Orlock (synthétiseur)
  • Melissa De Sainte Croix (Melissa DSC) (basse)
  • Doktor Holocausto (batterie)
  • Athevros (guitare)
  • Sir Orias (basse)
  • Morbus Gravis (basse)
  • Lord Sidragazum (batterie)
Discographie


chroniques

The CNK
L'hymne à la joie
2007 - Season of Mist

  • Chroniqué par FleshOvSatan : 6/10
  • Avis des lecteurs : 6.5/10
  • Avis des webzines : 7.73/10

  
The CNK
Ultraviolence Über Alles
2002 - Kodiak Records

  • Chroniqué par Holy : 7.5/10
  • Avis des lecteurs : 7/10
  • Avis des webzines : 7/10

  

reports

Loudblast + The CNK + Destinity + Stoneburst + 314 Project
Loudblast + The CNK + Destinity + Stoneburst + 314 Project
Du 17 Avril 2011 au 17 Avril 2011 à Lyon, France (CCO)
  

The CNK
écoutez du The CNK
origine
France France

statut
Actif

Année de formation
2002

Line up 2007
Anciens membres
Voir aussi
Thrashothèque
Diocletian
Annihilation Rituals (Compil.)
Lire la chronique
Blodorn
Absolu (EP)
Lire la chronique
Dead Limbs
Spiritus/Sulphur
Lire la chronique
Predatory Light
Predatory Light
Lire la chronique
The Flight of Sleipnir
Skadi
Lire la chronique
Emptiness
Not For Music
Lire la chronique
Internal Suffering
Cyclonic Void Of Power
Lire la chronique
Hard Charger
Bad Omens
Lire la chronique
Goatmoon
Stella Polaris
Lire la chronique
Kickback
Cornered
Lire la chronique
Theosophy
Eastland Tales - Part II
Lire la chronique
Mors Principium Est
Embers Of A Dying World
Lire la chronique
Ekpyrosis
Asphyxiating Devotion
Lire la chronique
Angelcorpse
The Inexorable
Lire la chronique
Hour Of Penance
Cast the First Stone
Lire la chronique
Bilan 2016
Lire le bilan
Death Worship
Extermination Mass (EP)
Lire la chronique
Barren Earth + Insomnium + Wolfheart
Lire le live report
Wędrujący Wiatr
O turniach, jeziorach i no...
Lire la chronique
Niedergang
Átszellemülés
Lire la chronique
Putrid Pile
Paraphiliac Perversions
Lire la chronique
Cursed
III: Architects of Troubled...
Lire la chronique
Les détournements de Dead : Mnemeed
Lire le podcast
Obed Marsh
Înnsmouth
Lire la chronique
Kladovest
Ignitiate
Lire la chronique
Motörhead
Inferno
Lire la chronique
Disposal Of The World - European Tour 2017
Defeated Sanity + Putrid Pile
Lire le live report
Totten Korps
Supreme Commanders Of Darkness
Lire la chronique
Ramesses
Misanthropic Alchemy
Lire la chronique
Dehumanized
Beyond The Mind
Lire la chronique