chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
82 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Groupes »

Ajattara

Groupe

Ajattara Finnish Black Metal

A propos de Ajattara

Source : Article Ajattara_(groupe) de Wikipédia en français (auteurs)
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA.

Ajattara est un groupe de dark metal et black metal atmosphérique finlandais, originaire de Helsinki. Il se initialement forme en 1996 et dissous en 2012. Ils produisent sept albums (le dernier au début 2011) sous le label Spinefarm Records. Le 23 mars 2016, le groupe annonce sa réunion au Blastfest de février 2017.

Biographie

Ajattara se forme en 1996 comme projet parallèle du chanteur d'Amorphis, Pasi Koskinen. En 1998, le groupe publie une première démo intitulée Helvetissä On Syntisen Taivas. Le groupe signe ensuite chez Spikefarm Records et publie trois albums - Itse en 2001, Kuole en 2003 et Tyhjyys en 2004. Ajattara publie ensuite un « single de noël » en novembre 2004 et 2005, ce qui est une tradition depuis les trois dernières années. Ils s'intitulent Ilon Juhla (2004) et Joulu (2005). En 2006, le groupe sort un nouvel album intitulé Äpäre. La même année, le groupe poursuit la tradition du « single de noël » avec Sika.

À la suite d'un salut nazi fait par Pasi Koskinen lors d'un concert fin 2006, Ajattara se dissout momentanément. Ajattara se reforme avec de nouveaux membres en 2007. Le groupe entre en studio le 1er juin 2007 pour enregistrer l'album Kalmanto qui sortira le 5 septembre 2007,. En avril 2009, Ajattara publie son sixième album, Noitumaa, un album entièrement acoustique, qui sera mieux reçu par la critique que le précédent. Ajattara annonce leur septième album pour le 2 février 2011, intitulé Murhat (« meurtre » en français). Le groupe annonce sa dissolution le 15 avril 2012 sur sa page Facebook sans en expliquer la raison.

Le 23 mars 2016, le groupe annonce sa réunion au Blastfest de février 2017.

Style musical

Ajattara joue un black metal qui n'est pas sans rappeler celui de Celtic Frost et, dans une moindre mesure, celui de Samael. L'usage combiné de synthétiseurs et de sons lourds de guitare donne à Ajattara un son particulier, le son grimey. Les thèmes préférés d'Ajattara sont les contrats avec la mort, les démons et le paganisme.

MembresDerniers membres
  • Itse Ruoja Suruntuoja (Pasi Koskinen) - chant, guitare, clavier (1996-2012)
  • Kalmos (Vesa Wahlroos) - guitare, chœurs (2007-2012)
  • Tartunta (Mynni Luukkainen) - guitare (2010-2012)
  • Tohtori Kuolio (Juha Har) - basse, chœurs (2007-2012)
  • Malakias V (Rainer Tuomikanto) - percussions (2010-2012)
Anciens membres
  • Samuel Lempo (Tomi Koivusaari) - guitare
  • Ismonster (Ismo Liljelund) - guitare
  • Akir Kalmo (Aki Räty) - clavier
  • Ikkala (Jarmo Ikala) - clavier
  • Orpo (Pekka Kasari) - percussions
  • Atoni (Toni Laroma) - basse (1996–2007)
  • Malakias I (Pekka Sauvolainen) - percussions (1996–2003)
  • Malakias II (Jan Rechberger) - percussions (2003–2004)
  • Malakias III (Atte Sarkima) - percussions (2004–2007)
  • Irstas (Kalle Sundström) - clavier (2004–2007)
  • Raajat (Janne Immonen) - clavier (2007–2010)
  • Malakias IV (Tonmi Lillman) - percussions (2007–2010)
Discographie
  • Helvetissä on syntisen taivas (1998)
  • Itse CD (2001) (Soi)
  • Kuolema Non-standard 12 centimeter optic disc (2003) (Mort)
  • Ilon Juhla CDS (2003) (Fête de Joie)
  • Tyhjyys CD (2004) (Vide)
  • Joulu Single 2005 CDS' (2005) (Christmas Single 2005)
  • Äpäre CD (2006) (Enfant Bâtard)
  • Kalmanto CD (2007)
  • Noitumaa CD (2009)
  • Murhat CD (2011)
Notes et références
  1. (en) Rivadavia, Eduardo, « Ajattara Biography », sur AllMusic (consulté le 5 juillet 2016).
  2. (en) « Ajattara - Sika », sur metal-archives.com (consulté le 5 juillet 2016).
  3. (de) « Amorphis reagieren auf die Nazivorwürfe bezüglich Exsänger Pasi Koskinen », sur tequilaswelt.de, 1er février 2011 (consulté le 5 juillet 2016).
  4. « AJATTARA - Kalmanto (Spikefarm/Season of Mist) - 28/11/2007 @ 09h31 », sur VS-Webzine (consulté le 5 juillet 2016).
  5. « Ajattara - Kalmanto », sur Trashocore (consulté le 5 juillet 2016).
  6. (nl) « Ajattara - Noitumaa », sur lordsofmetal.nl (consulté le 5 juillet 2016).
  7. (en) « Blastfest 2017 Announce 14 New Bands! Akercocke, Angelcorpse & More... » (consulté le 5 juillet 2016).


chroniques

Ajattara
Kalmanto
2007 - Spikefarm Records

  • Chroniqué par Chris : 7/10
  • Avis des lecteurs : 7.5/10
  • Avis des webzines : 6.32/10

  
Ajattara
Tyhjyys
2004 - Spikefarm Records

  • Chroniqué par Chris : 8.5/10
  • Avis des lecteurs : 8.5/10
  • Avis des webzines : 7.01/10

  

videos

Putoan
Putoan
Ajattara

Extrait de "Kalmanto"
  

Ajattara
écoutez du Ajattara
origine
Finlande Finlande

statut
Actif

Année de formation
1996

Line up 2007
Anciens membres
Voir aussi
Thrashothèque
Endless Chaos
Paths To Contentment
Lire la chronique
French black metal : la relève
Lire le podcast
R.I.P.
Street Reaper
Lire la chronique
Fugazi
13 Songs (Compil.)
Lire la chronique
Midnight
Sweet Death And Ecstasy
Lire la chronique
Meyhnach
Non Omnis Moriar
Lire la chronique
Crypts Of Despair
The Stench Of The Earth
Lire la chronique
Urn
The Burning
Lire la chronique
Sombre Croisade
Balancier des âmes
Lire la chronique
Rebaelliun
Bringer Of War (The Last St...
Lire la chronique
Morse
Pathetic Mankind
Lire la chronique
Canine
The Uprising
Lire la chronique
Limbonic Art
Spectre Abysm
Lire la chronique
Degial
Predator Reign
Lire la chronique
Rude
Remnants
Lire la chronique
Anatomia
Cranial Obsession
Lire la chronique
Dawn Ray'd
The Unlawful Assembly
Lire la chronique
Embittered Spunk Cadaver
The Final Throes of our Dyi...
Lire la chronique
Demolition Hammer
Epidemic Of Violence
Lire la chronique
Eldamar
A Dark Forgotten Past
Lire la chronique
Heir pour l'album "Au Peuple De L'abîme"
Lire l'interview
Mortuary
Nothingless Than Nothingness
Lire la chronique
The Faceless
In Becoming A Ghost
Lire la chronique
Necrovorous
Plains Of Decay
Lire la chronique
Impureza
La Caída de Tonatiuh
Lire la chronique
Loading Data
Double Disco Animal Style
Lire la chronique
Also Sprach Zarathustra
LAIBACH
Lire le live report
Paradise Lost
Medusa
Lire la chronique
W.E.B.
Tartarus
Lire la chronique
Havukruunu
Kelle surut soi
Lire la chronique