chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
77 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Groupes »

Deathspell Omega

Groupe

Deathspell Omega Black Metal

A propos de Deathspell Omega

Source : Article Deathspell_Omega de Wikipédia en français (auteurs)
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA.

Deathspell Omega est un groupe de black metal français, originaire de Poitiers, en Poitou-Charentes.

Biographie

Deathspell Omega est formé en 1998 à Poitiers, en Poitou-Charentes. Un an plus tard, en juillet 1999, le groupe publie son premier EP démo intitulé Disciples of the Ultimate Void au label Drakkar Productions, limité à 66 exemplaires.

Une année passe avant la publication de leur premier album studio, Infernal Battles, en 2000. En 2001 ils effectuent un split avec Clandestine Blaze, et un autre split avec Moonblood intitulé Sob A Lua Do Bode / Demoniac Vengeance. En 2002, ils effectuent un split avec Mütiilation. En février 2004, le groupe publie son album studio Si Monumentum Requires, Circumspice, qui est bien accueilli par l'ensemble de la presse spécialisée,. Notamment pour le webzine Thrashocore, « le groupe entretient une vision très personnelle du satanisme, entre la louange et l'exaltation, tout en étant aux antipodes de tous les stéréotypes du genre. »

En 2005, Deathspell Omega publie l'EP Kénôse. Le titre définit « la théologie du dépouillement et de l’abaissement de Dieu, qui – par amour – extrait de sa personne spirituelle des notions comme la toute-puissance, l'omniscience, la gloire, etc... » L'EP est très bien accueilli par l'ensemble de la presse spécialisée,. En 2007, le groupe publie Fas -- Ite, Maledicti, In Ignem Aeternum, encore une fois bien accueilli par la presse spécialisée, et nommé meilleur album de l'année par le magazine britannique Terrorizer,.

Le cinquième album studio du groupe, Paracletus, est publié le 8 novembre 2010. En 2012, le groupe publie l'EP Drought.

Le 12 septembre 2016, le magazine anglais Metal Hammer cite le groupe dans son top 10 des meilleurs groupes de métal français.

Style musical

D'un point de vue thématique, leur musique est centrée sur le satanisme d'un point de vue métaphysique. Les trois albums Si Monumentum Requires, Circumspice, Fas - Ite, Maledicti, in Ignem Aeternum et Paracletus forme un triptyque dont le thème est l'aspect théologique de Dieu, Satan et de la relation qu'a l'Homme avec ces deux entités. Les paroles sont partiellement influencées par les écrits de l'écrivain post-surréaliste Georges Bataille, Friedrich Nietzsche et Georg Wilhelm Friedrich Hegel.

À ses débuts, Deathspell Omega joue un type de black metal plus traditionnel tel que celui pratiqué par Darkthrone sur leurs premiers albums. Toutefois, Si Monumentum Requires, Circumspice, sorti en 2004, marque un tournant dans leur musique en développant une esthétique plus avant-gardiste en intégrant des influences plus diverses tels que des chants grégoriens. Ils acquièrent ainsi une certaine notoriété dans la scène underground, surtout grâce à cet album, qui reçut de très bonnes critiques à travers la presse spécialisée (par exemple, Si Monumentum Requires, Circumspice et Kénôse se trouvent tous les deux dans les listes des meilleurs albums de l'année du magazine britannique Terrorizer. Le nom de l'album qui leur valut une plus grande reconnaissance, c'est-à-dire Si Monumentum Requires, Circumspice, est une déformation d'une citation latine. La phrase originale était Si Monumentum Requiris, Circumspice, c'est-à-dire « si vous cherchez un monument, regardez autour de vous. » Cette phrase se trouve inscrite dans la cathédrale Saint-Paul de Londres en hommage a Sir Christopher Wren. Deathspell Omega a donc transformé cette phrase pour qu'elle signifie « si vous cherchez son monument, regardez autour de vous. »

MembresMembres actuels
  • Khaos – basse (depuis 1998)
  • Hasjarl – guitare (depuis 1998)
  • Mikko Aspa – chant (depuis 2002)
Anciens membres
  • Yohann – batterie
  • Shaxul – chant, occasionnellement batterie (1998-2002)
DiscographieAlbums studio
  • 2000 : Infernal Battles
  • 2002 : Inquisitors of Satan
  • 2004 : Si Monumentum Requires, Circumspice
  • 2007 : Fas - Ite, Maledicti, in Ignem Aeternum
  • 2010 : Paracletus
  • 2016 : The Synarchy of Molten Bones
EPs
  • 1999 : Disciples of the Ultimate Void (démo)
  • 2005 : Kénôse
  • 2008 : Veritas Diaboli Manet in Aeternum: Chaining the Katechon
  • 2008 : Mass Grave Aesthetics (auparavant paru sur le split From the Entrails to the Dirt, au label End All Life Productions en 2005)
  • 2011 : Diabolus Absconditus (auparavant paru sur le split Crushing the Holy Trinity, au label Northern Heritage en 2005)
  • 2012 : Drought
  • 2016 : The Synarchy of Molten Bones
Splits
  • 2001 : Clandestine Blaze / Deathspell Omega – Split
  • 2001 : Sob A Lua Do Bode / Demoniac Vengeance (2001, split avec Moonblood)
  • 2002 : Mütiilation / Deathspell Omega
  • 2005 : From the Entrails to the Dirt (Part III) (split LP avec Malicious Secrets)
  • 2005 : Crushing the Holy Trinity|Crushing the Holy Trinity (Part I: Father) (V/A LP avec Stabat Mater, Clandestine Blaze, Musta Surma, Mgła, et Exordium)
  • 2008 : Veritas Diaboli Manet in Aeternum (2008, split avec S.V.E.S.T.)
Notes et références
  1. ↑ a et b (en) Chris True, « Deathspell Omega Biography », sur AllMusic (consulté le 14 juillet 2016).
  2. ↑ a, b, c, d, e et f (en) « Deathspell Omega », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 14 juillet 2016).
  3. ↑ a, b et c (tr) « Ecnebi Piyasadan: DEATHSPELL OMEGA », sur Morbidzine (consulté le 14 juillet 2016).
  4. (en) « Black Metal Friday: “Extinction of the Weak” by Deathspell Omega », sur Geeks of Doom, 26 septembre 2014 (consulté le 14 juillet 2016).
  5. ↑ a et b (en) « Why Deathspell Omega's Trilogy Has Changed the Face of Black Metal », sur PopMatters (consulté le 14 juillet 2016).
  6. (en) « Deathspell Omega - Si Monumentum Requires, Circumspice », sur MetalStorm (consulté le 14 juillet 2016).
  7. Krow, « Chronique - Deathspell Omega - Si Monumentum Requires, Circumspice », sur Trashocore (consulté le 14 juillet 2016).
  8. FleshOvSatan, « Chronique - Deathspell Omega - Kénôse (EP) », sur Trashocore, 23 février 2016 (consulté le 14 juillet 2016).
  9. (en) James Montague (10 out of 10), « Deathspell Omega - _Kénôse_ (Norma Evangelium Diaboli, 2005) », sur Chronicles of Chaos (consulté le 14 juillet 2016).
  10. (en) « DEATHSPELL OMEGA », sur Blabbermouth (consulté le 14 juillet 2016).
  11. « Chronique - Deathspell Omega - Fas (Ite, Maledicti, in Ignem Aeternum) », sur Trashocore (consulté le 14 juillet 2016).
  12. (en) « WELCOME TO HELL: DEATHSPELL OMEGA’S BRILLIANT PARACLETUS », sur MetalSucks (consulté le 14 juillet 2016).
  13. (en) « 10 of the best metal bands from France », 12 septembre 2016 (consulté le 18 septembre 2016)
  14. « Is Black Metal Coming of Age? », sur Chronicles of Chaos, 18 décembre 2006 (consulté le 12 août 2012).
  15. (en) « An Inquiry into the History and Evolution of Metaphysical Satanism in Black Metal », sur Tiny Mix Tapes (consulté le 20 janvier 2015).


chroniques

Deathspell Omega
The Synarchy Of Molten Bones
2016 - Norma Evangelium Diaboli

  • Chroniqué par AxGxB : 8.5/10
  • Avis des lecteurs : 7.23/10
  • Avis des webzines : 8.03/10

  
Deathspell Omega
Drought (EP)
2012 - Norma Evangelium Diaboli

  • Chroniqué par Sakrifiss : 4.25/5
  • Avis des lecteurs : 3.91/5
  • Avis des webzines : 4.15/5

  
Deathspell Omega
Diabolus Absconditus (EP)
2011 - Norma Evangelium Diaboli

  • Chroniqué par FleshOvSatan : 4/5
  • Avis des lecteurs : 4.19/5
  • Avis des webzines : 4.21/5

  
Deathspell Omega
Paracletus
2010 - Season Of Mist / Norma Evangelium Diaboli

  • Chroniqué par FleshOvSatan : 8/10
  • Avis des lecteurs : 7.85/10
  • Avis des webzines : 8.55/10

  
Deathspell Omega
Mass Grave Aesthetics (EP)
2008 - Norma Evangelium Diaboli

  • Chroniqué par Ikea : 4.5/5
  • Avis des lecteurs : 4.35/5
  • Avis des webzines : 4.27/5

  
Deathspell Omega
Veritas Diaboli Manet In Aeturnum (MCD)
Chaining The Katechon

2008 - Norma Evangelium Diaboli

  • Chroniqué par Häxan : 4.5/5
  • Avis des lecteurs : 4.26/5
  • Avis des webzines : 4.25/5

  
Deathspell Omega
Fas
Ite, Maledicti, in Ignem Aeternum

2007 - Norma Evangelium Diaboli

  • Chroniqué par Krow : 9/10
  • Avis des lecteurs : 8.79/10
  • Avis des webzines : 8.75/10

  
Deathspell Omega
Kénôse (EP)
2005 - Norma Evangelium Diaboli

  • Chroniqué par FleshOvSatan : 4.5/5
  • Avis des lecteurs : 4.47/5
  • Avis des webzines : 4.23/5

  
Deathspell Omega
Si Monumentum Requires, Circumspice
2004 - Norma Evangelium Diaboli

  • Chroniqué par Krow : 9.5/10
  • Avis des lecteurs : 9.19/10
  • Avis des webzines : 8.53/10

  

écoutez du Deathspell Omega
origine
France France

statut
Actif

Année de formation
1998

Line up 2016
Voir aussi
Thrashothèque
Endless Chaos
Paths To Contentment
Lire la chronique
French black metal : la relève
Lire le podcast
R.I.P.
Street Reaper
Lire la chronique
Fugazi
13 Songs (Compil.)
Lire la chronique
Midnight
Sweet Death And Ecstasy
Lire la chronique
Meyhnach
Non Omnis Moriar
Lire la chronique
Crypts Of Despair
The Stench Of The Earth
Lire la chronique
Urn
The Burning
Lire la chronique
Sombre Croisade
Balancier des âmes
Lire la chronique
Rebaelliun
Bringer Of War (The Last St...
Lire la chronique
Morse
Pathetic Mankind
Lire la chronique
Canine
The Uprising
Lire la chronique
Limbonic Art
Spectre Abysm
Lire la chronique
Degial
Predator Reign
Lire la chronique
Rude
Remnants
Lire la chronique
Anatomia
Cranial Obsession
Lire la chronique
Dawn Ray'd
The Unlawful Assembly
Lire la chronique
Embittered Spunk Cadaver
The Final Throes of our Dyi...
Lire la chronique
Demolition Hammer
Epidemic Of Violence
Lire la chronique
Eldamar
A Dark Forgotten Past
Lire la chronique
Heir pour l'album "Au Peuple De L'abîme"
Lire l'interview
Mortuary
Nothingless Than Nothingness
Lire la chronique
The Faceless
In Becoming A Ghost
Lire la chronique
Necrovorous
Plains Of Decay
Lire la chronique
Impureza
La Caída de Tonatiuh
Lire la chronique
Loading Data
Double Disco Animal Style
Lire la chronique
Also Sprach Zarathustra
LAIBACH
Lire le live report
Paradise Lost
Medusa
Lire la chronique
W.E.B.
Tartarus
Lire la chronique
Havukruunu
Kelle surut soi
Lire la chronique