chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
59 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Groupes »

Morgoth

Groupe

Morgoth Death metal

A propos de Morgoth

Source : Article Morgoth_(groupe) de Wikipédia en français (auteurs)
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA.

Morgoth est un groupe de death metal allemand formé en 1987 par Rüdiger Hennecke et Carsten Otterbach à Meschede. Il s'appelait à l'origine Cadaverous Smell, et il jouait du grindcore / noise. Quand Harry Busse s'est joint au groupe, ils se sont rebaptisés Minas Morgul. En 1987, le groupe se décide pour Morgoth quand le chanteur et bassiste Marc Grewe vient les rejoindre. Le nom vient du premier Seigneur des Ténèbres dans le cycle de la Terre du Milieu de J. R. R. Tolkien. Ils enregistrent leur démo Pits of Utumno sur 4 pistes en 1988, ce qui leur permet de signer avec Century Media, nouvellement créé.

En 1989, Morgoth enregistre sa deuxième démo Resurrection Absurd sur 24 pistes en studio, publiée la même année par Century Media comme EP. Le groupe part en tournée en Allemagne pour accompagner Pestilence et Autopsy. The Eternal Fall est enregistré peu de temps après la fin de la tournée, suivie de peu par une autre, avec cette fois Demolition Hammer et Obituary. Grewe arrête de jouer de la basse et Sebastian Swart se joint au groupe comme bassiste.

En février 1991, le premier véritable album complet, intitulé Cursed, est enregistré dans les studios de Woodhouse. Pour promouvoir l'album, le groupe accompagne Kreator et Biohazard en tournée aux États-Unis, puis Immolation et Massacre en tournée européenne. Le plus gros du groupe déménage alors à Dortmund. Morgoth fait une pause et revint en 1993 avec l'album Odium. D'autres tournées suivent, avec Tankard, Unleashed et Tiamat. Cependant, la plupart des membres du groupe commencent à perdre leur intérêt pour une carrière musicale active et suivent leur propre direction.

Un troisième album, Feel Sorry for the Fanatic, est quand même enregistré, incorporant de plus en plus d'influences industrielles. Une autre tournée suit la sortie de l'album, avec Die Krupps et Richthofen. Le groupe se sépare en 1998.

Ils sont aujourd'hui considérés comme l'un des groupes les plus influents de la scène old school death metal allemande. Le groupe se reforme en 2011 et participe au Hellfest et au Wacken Open Air de la même année. En décembre 2014 le groupe annonce le remplacement de Marc Grewe par le chanteur de Disbelief, Karsten Jäger.

Membres
  • Karsten "Jagger" Jäger - chant
  • Harold Busse - guitare
  • Sebastian Swart - guitare
  • Marc "Speedy" Reign - batterie
  • Sotirios Kelekidis - basse
Anciens membres
  • Marc Grewe - chant, basse
  • Carsten Otterbach - guitare
  • Rüdiger Hennecke - batterie/claviers
  • Markus Freiwald - batterie
Discographie
  • Pits of Utumno (démo, 1988)
  • Resurrection Absurd (EP, 1989)
  • The Eternal Fall (EP, 1990)
  • Cursed (1991)
  • Odium (1993)
  • Feel Sorry for the Fanatic (1996)
  • 1987-1997: The Best of Morgoth (compilation, 2005)
  • Cursed to Live (live, 2012)
  • Ungod (2015)


Actualités

Les news du 8 Décembre 2014
Les news du 8 Décembre 2014

MORGOTH (Death Metal) a recruté le chanteur de Disbelief Karsten "Jagger" Jäger pour remplacer Mark Grewe. Un teaser rough-mix avec le nouveau frontman est disponible ci-dessous.

  
Les news du 6 Décembre 2014
Les news du 6 Décembre 2014

MORGOTH (Death metal) s'est séparé de son chanteur Marc Grewe. Le groupe va continuer avec un nouveau frontman et travaille sur son nouvel album Ungod à venir au printemps 2015 chez Century Media.
  


Chroniques

Morgoth
Odium
1993 - Century Media

  • Chroniqué par Thomas Johansson : 9/10
  • Avis des lecteurs : 8.5/10
  • Avis des webzines : 8.67/10

  
Morgoth
Cursed
1991 - Century Media

  • Chroniqué par Keyser : 8/10
  • Avis des lecteurs : 8.67/10
  • Avis des webzines : 6.8/10

  

Vidéos

Isolated
Isolated
Morgoth

Extrait de "Cursed"
  

Morgoth
écoutez du Morgoth
origine
Allemagne Allemagne

statut
Actif

Année de formation
1987

Line up 1993
Voir aussi
Thrashothèque
Dephosphorus
Ravenous Solemnity
Lire la chronique
Earth and Pillars
Earth I
Lire la chronique
Raise Hell
Holy Target
Lire la chronique
Domains
Sinister Ceremonies
Lire la chronique
Dir En Grey
Arche
Lire la chronique
N.K.V.D.
Hakmarrja
Lire la chronique
Hypomanie
A City in Mono
Lire la chronique
Calm Hatchery
Fading Reliefs
Lire la chronique
Witchden
Consulting The Bones
Lire la chronique
Gloomy Grim
Grimoire (Démo)
Lire la chronique
More Than Life
Love Let Me Go
Lire la chronique
Combichrist
Lire le live report
AC/DC
Rock Or Bust
Lire la chronique
Cadaveric Fumes / Demonic Oath
Entwined In Sepulchral Dark...
Lire la chronique
Behemoth
Zos Kia Cultus
Lire la chronique
Defeater
Travels
Lire la chronique
Sordide
La France a Peur
Lire la chronique
Khthoniik Cerviiks
Heptaedrone (Démo)
Lire la chronique
Riot V
Unleash The Fire
Lire la chronique
Heart In Hand
A Beautiful White
Lire la chronique
Artificial Brain
Labyrinth Constellation
Lire la chronique
Latitude Egress
To Take Up The Cross
Lire la chronique
Bring Me The Horizon
There Is a Hell, Believe Me...
Lire la chronique
Starofash
Lakhesis
Lire la chronique
Ad Patres + Gorod + Morbid Angel
Lire le live report
Dressed In Streams
The Search for Blood (EP)
Lire la chronique
Cendres de Haine
Nihil Mirari
Lire la chronique
Iron Monkey
Iron Monkey
Lire la chronique
The Body
Master, We Perish (EP)
Lire la chronique
Armageddon
Captivity & Devourment
Lire la chronique